Des millions d'entrepreneurs prévoient de créer de nouveaux emplois, d'après le GEM

19 Janvier, 2011, 02:45 GMT de Global Entrepreneurship Monitor

WASHINGTON, January 19, 2011 /PRNewswire/ --

Deux cent millions de personnes, avec des âges comprises entre 18 et 64 ans, s'impliquent concrètement dans la création ou la gestion de nouvelles entreprises à travers 59 économies, selon une étude publiée par le Global Entrepreneurship Monitor (GEM). Le GEM constitue l'étude la plus importante et le plus exhaustive au monde qui analyse les attitudes, les activités et les aspirations des entrepreneurs.

Le rapport 2010 du Global Entrepreneurship Monitor estime que 63 millions de ces entrepreneurs à un stade précoce s'attendent à embaucher au moins cinq employés au cours des cinq prochaines années, et que 27 millions d'entre eux prévoient de recruter vingt personnes ou plus afin de pourvoir des postes récemment créés. La contribution potentielle de l'entrepreneuriat dans la création d'emplois partout au monde est vitale pour la croissance économique.

La contribution de l'entrepreneuriat à l'économie ne se résume pas au nombre d'entrepreneurs ; il faut également prendre en compte l'impact des petites entreprises sur la croissance économique, l'innovation et l'internationalisation.

En ce qui concerne la création d'emplois, << Les politiciens doivent aller au-delà du simple nombre d'entrepreneurs actifs pour comprendre la contribution qu'ont ces personnes à la croissance économique et à l'esprit national de concurrence. Ces entrepreneurs créent-ils des emplois ? Fondent-ils des entreprises novatrices mondiales ? Ce sont autant de questions cruciales. >>, affirme le professeur Donna Kelly, l'un des auteurs du rapport.

Bien que les économies puissent aider les gens à démarrer des entreprises en tant que sources de revenus, surtout lorsqu'il n'y a pas assez d'emplois pour répondre à la demande, les salariés profitent également des nouvelles occasions d'affaires. Un contexte favorable peut encourager de nombreuses personnes à donner libre cours à l'esprit d'initiative.

Les sociétés devraient comporter diverses phases et types d'activités, dirigées par divers types d'entrepreneurs. L'implication des femmes dans l'entrepreneuriat à un stade précoce par rapport à celle des hommes se distingue considérablement à travers le monde. En République de Corée, le nombre d'hommes entrepreneurs est cinq fois plus important que celui des femmes, alors qu'au Ghana, il y a plus de femmes que d'hommes qui démarrent des entreprises.

En 2010, le GEM a interrogé plus de 175 000 personnes et plus de 3 000 spécialistes nationaux provenant de 59 économies autour du globe. Le rapport couvre plus de 52 % de la population mondiale et 84 % du PIB. L'étude est réalisée par l'intermédiaire d'un réseau international d'équipes universitaires de recherches, et sponsorisée par le Babson College, aux États-Unis, et l'Universidad del Desarrollo, au Chili.

Vous pouvez télécharger le rapport au :

http://gemconsortium.org/document.aspx?id=1088

LA

SOURCE Global Entrepreneurship Monitor