Des organisations médicales de premier plan unissent leurs forces au niveau mondial pour lancer la toute première Journée mondiale de la thrombose

25 Mars, 2014, 00:00 GMT de International Society on Thrombosis and Haemostasis

- La Société internationale de thrombose et d'hémostase s'associe à d'autres organisations dans le domaine de la thrombose de tous les continents pour lancer la Journée mondiale de la thrombose, un événement centré sur la cause unique des 3 principaux facteurs de décès d'origine cardiovasculaire dans le monde

CHAPEL HILL, Caroline du Nord, 25 mars 2014 /PRNewswire/ -- Rassemblant des nations et des communautés locales pour s'attaquer à la thrombose, le trouble sous-jacent discret qui est le mécanisme commun des trois principaux facteurs de décès d'origine cardiovasculaire dans le monde – la crise cardiaque, l'accident vasculaire cérébral et la thromboembolie veineuse (TEV) – la Société internationale de thrombose et d'hémostase (ISTH) a annoncé aujourd'hui que la date du 13 octobre a été choisie pour la Journée mondiale de la thrombose, dont la première édition aura lieu cette année. S'associant avec des sociétés de thrombose de tous les continents, l'ISTH fait également équipe avec des organisations dans les domaines cardiovasculaire, neurologique et hématologique dans le but d'éduquer le public, les professionnels des soins de santé et les décideurs politiques sur les risques, la prévention et le traitement de la thrombose.

« Nous devons réduire la charge de la thrombose si nous voulons atteindre l'objectif global de l'Assemblée mondiale de la santé visant à réduire de 25 % d'ici 2025 la mortalité consécutive à la maladie prématurée non transmissible », a déclaré Gary Raskob, Ph.D., Doyen du Collège de santé publique au Centre des sciences de la santé de l'Université d'Oklahoma, et Président du comité de pilotage de la Journée mondiale de la thrombose de l'ISTH. « La thrombose est un mécanisme commun pour les trois principaux facteurs cardiovasculaires de décès, ainsi qu'un contributeur majeur à la maladie non transmissible à l'échelle mondiale. »

La thrombose, qui se traduit par la formation d'un caillot de sang bloquant la circulation sanguine dans une artère ou une veine, peut frapper à tout âge et survenir à tout moment. Alors que la Journée mondiale de la thrombose permettra d'éduquer sur toutes les formes de thrombose, le point d'intérêt initial sera sur la thromboembolie veineuse (TEV), l'un des événements thrombotiques les plus courants et potentiellement mortels, mais qui reste sous-estimé. La TEV survient lorsque le sang coagule dans les veines profondes dans les extrémités, forme un caillot qui se détache puis se déplace vers les poumons. Il faut considérer que :

  • Rien qu'en Europe, un demi-million de personnes meurent chaque année de TEV – davantage que les décès combinés provoqués par le SIDA, le cancer du sein et de la prostate et les accidents de la route [1].
  • Aux États-Unis, 100 000 à 300 000 individus meurent chaque année à cause d'une TEV et la TEV est associée à plus de 500 000 hospitalisations [2], [3], [4].
  • Ailleurs dans le monde, comme en Asie, la situation est probablement tout aussi dramatique mais le manque de données masque l'impact global des troubles thrombotiques.

« Les chiffres des décès dans le monde consécutifs à la TEV seule sont stupéfiants et il n'y a pas assez de sensibilisation sur la condition, les risques, les symptômes et les pratiques préventives – même chez bon nombre des professionnels des soins de santé », a affirmé le Dr Raskob. « La Journée mondiale de la thrombose vise à sensibiliser à la thrombose et à la TEV. »

La date de la Journée mondiale de la thrombose, le 13 octobre, a été choisie car c'est l'anniversaire de Rudolf Virchow, le physicien et pathologiste allemand qui a le premier forgé le terme « thrombose » et qui a réalisé des avancées cruciales dans notre compréhension de cette condition.

« Réduire les décès consécutifs à la thrombose, la TEV et toutes ses autres formes, est essentiel pour réduire significativement les taux de mortalité globaux et améliorer la santé et le bien-être du public dans le monde entier », a précisé Michael Berndt, Ph.D., vice-chancelier suppléant du département Sciences de la santé à l'Université Curtin de Perth, en Australie, et Président du Conseil de l'ISTH. « Avec la Journée mondiale de la thrombose, nous ferons connaître chez nous ce fait important – et par son biais, nous espérons contribuer à une réduction du nombre de cas non diagnostiqués, à une augmentation de l'implémentation de la prévention basée sur des données probantes et à encourager les systèmes de soins de santé à garantir les meilleures pratiques en matière de prévention, de diagnostic et de traitement. »

À ce jour, plus de 35 sociétés de thrombose et cardiovasculaires de tous les continents se sont engagées à soutenir la Journée mondiale de la thrombose, et leur nombre augmente chaque jour. Pour connaître la liste de ces organisations et pour les personnes souhaitant s'engager et rejoindre l'effort, visitez www.isth.org ou cliquez ici.

Le soutien financier initial pour la Journée mondiale de la thrombose a été apporté par Bayer HealthCare (partenaire mondial fondateur), Boehringer Ingelheim (partenaire mondial) et l'Alliance Bristol-Myers Squibb / Pfizer (supporter mondial).

À propos de l'ISTH
Fondée en 1969, l'ISTH est la première organisation à but non lucratif au niveau mondial se consacrant à faire progresser la compréhension, la prévention, le diagnostic et le traitement des troubles thrombotiques et de la coagulation. L'ISTH est une organisation internationale comptant près de 4 000 cliniciens, chercheurs et éducateurs qui travaillent ensemble dans le but d'améliorer la vie des patients dans plus de 90 pays à travers le monde. Parmi ses activités et initiatives très appréciées figurent des programmes éducatifs et de standardisation, des activités de recherche, des réunions et conférences, des publications à comité de lecture et des comités d'experts. Retrouvez l'ISTH en ligne sur le site www.isth.org ou appelez l'ISTH au +1-919-929-3807.

Pour connaître les dernières nouvelles sur la Journée mondiale de la thrombose, restez connectés avec nous via Facebook (WorldThrombosisDay) et Twitter (@ThrombosisDay).

[1] Cohen AT, Agnelli G, Anderson FA, Arcelus JI, Bergqvist D, Brecht JG, Greer IA, Heit JA, Hutchinson JL, Kakkar AK, Mottier D, Oger E, Samama MM, Spannagl M, Venous thromboembolism (VTE) in Europe. The number of VTE events and associated morbidity and mortality. Thromb Haemost. 2007 Oct;98(4):756-64

[2] Surgeon General's Call to Action to Prevent Deep Vein Thrombosis and Pulmonary Embolism (2008). US Department of Health and Human Services.

[3] Heit J, Cohen A, Anderson F. Estimated annual number of incident and recurrent, non-fatal and fatal venous thromboembolism (VTE) events in the US. Blood 2005;106:267A

[4] Yusuf H, Tsai J, Atrash H, Boulet S, Grosse S. Venous thromboembolism in adult hospitalizations–United States – 2007-2009. MMWR 2012;61:no. 22:401-404

LA

SOURCE International Society on Thrombosis and Haemostasis



Liens connexes

http://www.isth.org