Des recommandations concernant la diarrhée aiguë de l'adulte sont publiées dans 'Alimentary Pharmacology and Therapeutics'

06 Juin, 2001, 14:37 BST de Johnson & Johnson MSD

  • De nouvelles recommandations pourraient créer une norme de soin mondiale et uniformisée

LONDRES - Les premières directives internationales concernant le traitement de la diarrhée aiguë chez des adultes autrement sains, ont été publiées aujourd'hui par 'Alimentary Pharmacology and Therapeutics'. Bien que des recommandations pour traiter la diarrhée existent au niveau national dans tous les pays, elles ne sont pas toujours cohérentes et sont même parfois contradictoires. Ces directives dissipent enfin la croyance largement répandue selon laquelle il faudrait laisser la diarrhée aigue de l'adulte "suivre son cours" ou la soigner seulement avec une thérapie par réhydratation orale.

Les nouvelles recommandations pour l'automédication de la diarrhée aiguë chez l'adulte publiées dans 'Alimentary Pharmacology and Therapeutics' représentent la première tentative internationale pour trouver un traitement à cette maladie commune et souvent débilitante. Les auteurs souhaitent que ces recommandations soient utilisées quand il s'agira de conseiller un traitement aux patients.

Un groupe de spécialistes internationaux dans diverses disciplines pertinentes a étudié ce qui justifiait la médication et la validité des différents traitements préconisés, afin d'émettre des recommandations qui soient fondées sur des résultats et largement applicables.

Le président du comité de spécialistes, le professeur David Wingate, de l'unité de recherche scientifique de l'appareil digestif du St Bartholomew et de l'Ecole royale de médecine et de médecine dentaire de Londres, au Royaume-Uni, a déclaré : "Ces nouvelles recommandations en matière d'automédication cherchent à fournir des directives définitives pour les professionnels de la santé du monde entier et éliminer ainsi en grande partie la confusion qui règne actuellement à propos du traitement. Nous savons que certains patients choisissent de ne pas soigner la diarrhée aigue de l'adulte. Toutefois, nous sommes unanimes pour dire qu'il n'y a aucun avantage à en tirer; le fait de ne pas soigner ne fait qu'exacerber la douleur et l'inconfort provoqués par le dérèglement."

Les recommandations sont destinées aux pharmaciens, aux médecins de premier recours, aux infirmières et aux organismes de conseils aux voyageurs. Elles fournissent des conseils pratiques pour la diarrhée, qu'elle survienne en voyage à l'étranger ou non, et elles sont applicables partout au traitement par des médecins de diarrhée non compliquée. Ces recommandations couvrent:

- l'explication du traitement - les critères d'automédication - les possibilités d'automédication

Les recommandations indiquent que le traitement optimal de la diarrhée aiguë de l'adulte, chez des adultes autrement sains qui subissent un accroissement soudain de l'activité intestinale, est le suivant : boire beaucoup de liquides; consommer des aliments solides en fonction de l'appétit (en évitant les aliments contenant du lactose); enfin, si le patient choisit l'automédication, son choix devrait se porter sur le lopéramide. Les malades devraient consulter un médecin si aucune amélioration ne survient en 48 heures, si leur état général se détériore ou si leurs symptômes s'aggravent.

La diarrhée aiguë de l'adulte est un mal fréquent; les crises sont habituellement brèves et autolimitées, mais ses symptômes peuvent être dérangeants et débilitants. La décision de ne pas traiter ce problème peut être attribuée à la croyance répandue voulant que la diarrhée soit un mécanisme de défense qui ne devrait pas être traité par des médicaments anti-diarrhéiques réduisant la production de selles, ce qui aurait pour effet "d'emprisonner les pathogènes" ou de "prolonger la maladie en repoussant l'excrétion des pathogènes". Aucune évidence ne soutient cette croyance, qui ne s'applique pas aux autres causes de la diarrhée, comme le diabète ou le stress, qui peuvent n'avoir rien à voir avec les pathogènes.

On estime qu'aux États-Unis et en Europe occidentale, chaque membre de la population souffrira en moyenne d'une crise de diarrhée chaque année. La diarrhée n'est aucunement reliée aux facteurs épidémiologiques tels que le sexe, la race ou la classe sociale et peut entraîner la perte de milliers de jours d'école et de travail chaque année.

Références

1. Wingate, D., et coll. "Guidelines for adults on self-medication for the treatment of acute diarrhoea", Aliment. Pharmacol. Ther., no 15 (2001), p. 773-782.

2. Kapperud, G., et coll. "Clinical features of sporadic Campylobacter infections in Norway", Scand. J. Infect. Dis., no 24 (1992), p. 741-749.

Remarque à l'intention des rédacteurs

Résumé des directives de prise en charge de la diarrhée aiguë de l'adulte par l'automédication

- La diarrhée aiguë simple est couramment traitée par automédication.

- Des directives de prise en charge existent dans le monde entier, mais elles manquent de consistance, sont parfois contradictoires, et relèvent souvent plus du dogme que des faits. Un groupe multidisciplinaire ad hoc a examiné l'information disponible afin de détermine les meilleures pratiques.

- Le traitement des attaques aiguës soulage l'inconfort et la dysfonction sociale et ne prolonge pas la maladie. L'automédication est sécuritaire chez les adultes sains.

- L'administration orale de lopéramide représente la meilleure option de traitement. Les médicaments anti-diarrhéiques plus anciens soulagent également les symptômes de manière efficace, mais ils sont assortis d'un risque plus élevé d'effets indésirables.

- Les solutions de réhydratation orale ne soulagent pas la diarrhée et n'apportent aucun autre avantage aux adultes capables d'assurer leur propre hydratation.

- Pour l'instant, l'efficacité et la disponibilité des agents probiotiques sont limitées.

- Les médicaments antimicrobiens en vente libre dans certains pays ne conviennent généralement pas à l'automédication, sauf pour les voyageurs ayant obtenu un avis médical avant leur départ.

- On recommande de confier à un médecin la prise en charge de la diarrhée aiguë chez les individus fragiles, les personnes âgées (de plus de 75 ans), les individus souffrant d'une maladie chronique et les enfants.

- On recommande de consulter un médecin si aucun soulagement n'est ressenti après 48 heures, ou s'il y a aggravation, y compris déshydratation, gonflement abdominal et premiers symptômes de dysenterie (fièvre dépassant 38,5 degrés Celsius et/ou présence de sang dans les selles).

LA

SOURCE Johnson & Johnson MSD