Deux nouvelles analyses prouvent le rapport coût-efficacité du rifaximin-α 550mg chez des patients belges et néerlandais atteints d'encéphalopathie hépatique

19 Novembre, 2015, 22:00 GMT de Norgine B.V.

LONDRES, November 19, 2015 /PRNewswire/ --

 

  • On a montré à l'aide de preuves concrètes que le coût moyen des soins chez les patients belges s'élevait à 31 262 € pour le traitement au rifaximin-α 550mg en combinaison avec le lactulose par rapport à 44 190 € pour le lactulose administré seul [1] 
  • Dans le contexte sociétal néerlandais, le rifaximin-α 550mg affiche un rapport coût-efficacité différentiel de 31 897 €[2] 

Norgine B.V. vient de présenter deux nouvelles analyses qui montrent le rapport coût-efficacité du XIFAXAN® / TARGAXAN® 550 (rifaximin-α 550mg) chez des patients belges et néerlandais atteints de cirrhose et d'encéphalopathie hépatique récurrente, en comparant le traitement standard (lactulose) au traitement de référence administré seul[1],[2]. Les données ont été présentées au Congrès annuel de l'ISPOR (International Society For Pharmacoeconomics and Outcomes Research) 2015 à Milan (Italie).

     (Logo: http://photos.prnewswire.com/prnh/20130829/633895-a )

Les conclusions de l'étude belge indiquent que, sur un horizon de cinq ans, le traitement au rifaximin-α 550mg en combinaison au lactulose était à la fois moins coûteux et plus efficace que le lactulose administré seul. Cette analyse s'appuyait sur les estimations des coûts par année de vie pondérée par la qualité (QALY) fondées sur des paramètres clés, notamment la durée d'hospitalisation et le nombre d'hospitalisations.

Les données obtenues chez les patients néerlandais indiquent que le traitement au rifaximin-α 550mg en combinaison avec le lactulose constitue une utilisation judicieuse des ressources économiques, outre sa rentabilité par rapport au lactulose administré seul. Les paramètres utilisés étaient les rapports coût-efficacité différentiels (RCED) dérivés des estimations de l'année de vie pondérée par la qualité (QALY) et de l'incidence de la perte de productivité au travail sur le patient et le soignant, utilisant la méthode des coûts de friction avec prise en considération des incidences sur le patient et sur la société.

Les deux études affichent des résultats positifs pour rifaximin-α 550mg, faisant état d'économies à hauteur de 12 927 € par patient sur un horizon de cinq en Belgique. L'étude menée aux Pays-Bas a mis en évidence un rapport coût-efficacité différentiel de 31 897 € sur l'horizon temporel d'une vie[1],[2].

Peter Martin, Directeur de l'exploitation chez Norgine, a déclaré : « Ces deux nouvelles analyses significatives montrent l'importance du XIFAXAN® / TARGAXAN® 550 comme traitement efficace dans la prise en charge de l'encéphalopathie hépatique, une maladie invalidante pour laquelle il n'existe à ce jour aucun traitement sauf la greffe du foie ».

Communiqué de presse complet sur http://www.norgine.com

Références  

1. Evaluation of the cost effectiveness of rifaximin-α 550mg in the reduction of recurrence of overt hepatic encephalopathy in Belgium (Analyse coût-efficacité du rifaximin-α 550mg dans la réduction du risque de récidive de l'encéphalopathie hépatique manifeste en Belgique). Congrès annuel de l'ISPOR 2015, résumé PGI25.

2. Evaluation of the cost effectiveness and societal impact of rifaximin-α 550mg in the reduction of recurrence of overt hepatic encephalopathy in the Netherlands (Analyse coût-efficacité du rifaximin-α 550mg dans la réduction du risque de récidive de l'encéphalopathie hépatique manifeste aux Pays-Bas). Congrès annuel de l'ISPOR 2015, résumé PGI25.

Contacts pour la presse :
Isabelle Jouin, Tél. : +44-(0)1895-453643
Charlotte Andrews, Tél. : +44-(0)1895-453607
Follow us @norgine


LA

SOURCE Norgine B.V.