Dharmacon et dix des principaux instituts de recherche établissent une initiative mondiale pour l'avancement de la recherche utilisant la première base de données mondiale de duplex RNA (siRNA) à l'échelle du génome humain entier

07 Octobre, 2005, 13:52 BST de Dharmacon, Inc.

LAFAYETTE, Colorado, October 7 /PRNewswire/ --

- Les membres fondateurs comprennent de grands instituts de recherche biomédicale de six pays

Dharmacon, Inc., le plus grand fournisseur de produits innovateurs pour la recherche en ARN et en interférence ARN (ARNi) annonce, le 6 octobre, la formation du Genome-Wide RNAi Global Initiative (l'Initiative mondiale ARNi à l'échelle du génome entier), une alliance des principaux centres de recherche biomédicale. Le but initial de la Global Initiative est d'accélérer la découverte scientifique et médicale rendues possibles par la disponibilité récente de la première banque de données complète de siRNA pour cibler les gènes sur le génome humain entier.

Les banques de données de siRNA à l'échelle du génome entier ont le potentiel de fondamentalement changer la recherche biologique en accroissant dramatiquement la capacité des chercheurs à comprendre le mécanisme des maladies et en facilitant la découverte et le développement plus rapide de nouveaux médicaments. La Global Initiative mettre un forum permettant aux institutions membres de partager les protocoles de recherche, d'établir des normes expérimentales et de développer les mécanismes pour échanger et comparer les données de criblage. On s'attend à que cette interaction continue entre les membres de la Global Initiative aide les chercheurs à optimiser un haut débit de criblage siRNA à l'échelle du génome entier et accélère la découverte de médicaments.

Les membres fondateurs de la Global Initiative comprennent : Le Campbell Family Institute for Breast Cancer Research (Institut de recherche sur le cancer du sein) au Princess Margaret Hospital et l'Institut de recherche Samuel Lunenfeld à l'hôpital du Mount Sinaï, tous les deux auprès de l'Université de Toronto ; les chercheurs du London Research Institute et de l'Institute of Cancer Research (ICR) financés par le Cancer Research UK (CRUK) ; le Centre allemand de recherche sur le cancer (DKFZ) ; l'UNMC Eppley Cancer Center au centre médical de l'Université du Nebraska ; l'Institut Néerlandais du Cancer (NKI) ; Le Centre écossais Genomic Technology and Informatics basé à l'école de médecine de l'Université d'Edinburgh (GTI) ; le Centre médical du Sud-ouest de l'Université du Texas et l'Université de Yale. Le M. D. Anderson Cancer Center de l'Université du Texas et les chercheurs de l'Université de Cambridge au Cambridge Institute for Medical Research et au MRC Cancer Cell Unit devraient aussi se joindre à la Global Initiative après accord institutionnel final.

<< Nous accueillons avec plaisir la chance de collaborer avec nos collègues de la recherche pour accélérer l'adoption et accroître l'utilité de cette technologie révolutionnaire >>, a déclaré le Dr Michael White, professeur de biologie cellulaire au Centre médical du Sud-ouest de l'Université du Texas. << La banque de données de siRNA à l'échelle du génome nous offre une chance sans précédent d'explorer la manière dont s'articulent les systèmes biologiques sous un format impartial, en grande partie libre des contraintes imposées par les notions préconçues ou des suppositions. >>

<< Nous ouvrons un nouveau 'cheminement biologique' dans l'approche de la recherche biomédicale >>, souligne le Professeur Peter Ghazal, directeur du Centre écossais Genomic Technology and Informatics (GTI) de l'École de médecine de l'Université d'Edinburgh, réputée pour son expertise dans l'intégration de la post-génomique, de la bioinformatique et de la recherche translationnelle. << L'accès à la base de données de siRNA à l'échelle du génome nous permettra d'explorer systématiquement et sélectivement le rôle des composants individuels dans notre réseau moléculaire, décuplant ainsi la puissance de cette approche holiste. >>

Les membres fondateurs recouvrent un large éventail d'intérêts en recherche biomédicale. Certains ont annoncé leur intention d'héberger la base de données siRNA à l'échelle du génome dans des centres de criblage à haut rendement pour augmenter la disponibilité à travers leurs organisations et beaucoup d'entre eux vont concentrer leurs efforts initiaux sur l'utilisation de la base de données dans la recherche sur le cancer.

Le professeur René Bernards de l'Institut Néerlandais du Cancer, dont les travaux précédents comprennent l'identification fonctionnelle d'un certain nombre de gènes dans les mécanismes du cancer, a fait remarquer : << la base de données siRNA à l'échelle du génome entier sera un outil capital pour l'identification des gènes impliqués dans le cancer. Nous comptons sur ce travail pour compléter nos criblages précédents, qui utilisaient des bases de données de vecteurs viraux. Les bases de données de siRNA à l'échelle du génome représentent un outil fondamental dans la recherche génomique fonctionnelle et nous nous attendons à ce que l'interaction entre les membres de la Global Initiative soit d'une grande valeur pour accélérer le progrès des connaissances biomédicales rendu possible par l'ARNi. >>

Le Dr Michael Boutros du Centre allemand de recherche sur le cancer (DKFZ) ajoute : << Nos travaux récemment publiés sur le criblage de l'ARNi dans les cellules de drosophile ont démontré la puissance du criblage impartial à l'échelle du génome entier. Avec cette nouvelle base de données nous pouvons maintenant entreprendre des criblages à l'échelle du génome entier dans les cellules humaines, une étape importante dans la compréhension de la base biologique des cancers humains. Nous espérons que cette Global Initiative encourage l'interaction entre chercheurs de toute une gamme de disciplines pour discuter de leurs idées et des considérations en découlant par l'utilisation de ce nouvel outil important dans le cadre du programme de recherche qu'ils poursuivent. >>

On s'attend à ce que la communauté des membres de la Global Initiative, qui sont déjà scientifiquement et géographiquement diversifiés, continue à s'étendre au fur et à mesure que des institutions à but non lucratif d'Amérique du Nord, d'Europe et d'Asie y adhèrent dans les mois à venir. La première réunion de la Global Initiative aura lieu à Boston les 17 et 18 octobre.

<< Dharmacon encourage la formation de cette Initiative mondiale pour permettre aux principaux chercheurs du monde entier de partager leur expérience et d'échanger leurs idées sur la meilleure manière de réaliser le potentiel de la base de données du génome humain siARRAY(R), la première base de données siRNA complète du génome humain disponible aux chercheurs >>, explique William S. Marshall, Ph.D., Vice-président du développement technologique et commercial chez Fisher Biosciences. << Cette base de données représente déjà un outil sans précédent en recherche génomique, et nous pensons que son potentiel sera largement étendu par la collaboration intense entre les principaux laboratoires internationaux que la Global Initiative s'efforce d'encourager. Nous anticipons de collaborer avec ces chercheurs de classe internationale dans la poursuite de notre but commun qui est d'utiliser la technologie ARNi pour faire avancer la science et la médecine. >>

En plus des personnes citées plus haut, celles qui suivent orienterons la Global Initiative vers leurs institutions respectives : Le Dr Tak Mak du Campbell Family Institute for Breast Cancer Research au Princess Margaret Hospital et le Dr Jeffrey Wrana de l'Institut de recherche Samuel Lunenfeld à l'hôpital du Mount Sinaï, tous les deux auprès de l'Université de Toronto ; Le Dr Julian Downward et le Professeur Christopher Marshall, les chercheurs du London Research Institute et de l'Institute of Cancer Research (ICR), financés par le Cancer Research UK (CRUK) ; le Dr Kenneth Cowan de l'UNMC Eppley Cancer Center au centre médical de l'Université du Nebraska ; le Dr Kevin White de l'Université de Yale ; le Dr Gordon Mills du M. D. Anderson Cancer Center de l'Université du Texas ;le Professeur Ashok Venkitaraman du MRC Cancer Cell Unit/ Centre de recherche Hutchison-MRC ; et le Professeur Paul Luzio de l'Institut de recherche médicale de Cambridge, Université de Cambridge.

À propos du siARRAY(R), la base de données de siRNA du génome humain

siARRAY(R),la base de données de siRNA du génome humain de Dharmacon consiste en groupes de réactifs siRNA présélectionnés, conçus avec SMARTselection(TM). Ces réactifs sont soit des duplex individuels ou des réactifs SMARTpool(R) qui ciblent tous les gènes humains spécifiques de la base de données NCBI RefSeq arrangés convenablement dans des plaques à 96 puits pour stockage aisé et préparation rapide. La base de données de siRNA, siGENOME, est conçue pour accélérer la recherche génomique fonctionnelle et pour rendre la technologie siRNA SMARTselection accessible à tous les chercheurs pour l'analyse détaillée de familles de gènes et des mécanismes métaboliques.

À propos de la Global Initiative du RNAi à l'échelle du génome entier

Genome-Wide RNAi Global Initiative est une alliance entre chercheurs chefs de files en recherche biomédicale, établie pour augmenter et accélérer l'utilité des bases de données siRNA à l'échelle du génome humain. La Global Initiative mettre un forum permettant aux institutions membres de partager les protocoles de recherche, d'établir des normes expérimentales et de développer les mécanismes pour échanger et comparer les données de criblage. L'adhésion est ouverte aux instituts de recherche biomédicaux dans toute l'Amérique du Nord, en Europe et en Asie. La Global Initiative est coordonnée sous les auspices de Dharmacon, Inc. Ses membres fondateurs comprennent Le Campbell Family Institute for Breast Cancer Research (Institut de recherche sur le cancer du sein) au Princess Margaret Hospital et l'Institut de recherche Samuel Lunenfeld à l'hôpital du Mount Sinaï, tous les deux auprès de l'Université de Toronto ; les chercheurs du London Research Institute et de l'Institute of Cancer Research (ICR) financés par le Cancer Research UK (CRUK) ; le Centre allemand de recherche sur le cancer (DKFZ) ; l'UNMC Eppley Cancer Center au centre médical de l'Université du Nebraska ; l'Institut néerlandais du cancer (NKI) ; Le Centre écossais Genomic Technology and Informatics (GTI) basé à l'école de médecine de l'Université d'Edinburgh ; le Centre médical du Sud-ouest de l'Université du Texas et l'Université de Yale ; Le M. D. Anderson Cancer Center de l'Université du Texas et les chercheurs de l'Université de Cambridge du Cambridge Institute for Medical Research et du MRC Cancer Cell Unit.

À propos de Dharmacon

Dharmacon est un unité fonctionnelle du groupe Fisher Biosciences et le leader mondial dans la distribution d'oligonucléotides RNA, d'ARN interférent de petite taille (siRNA) et de produits et technologies d'interférence ARN (ARNi) connexes fiables et de haute qualité. Grâce à son expertise fondamentale en chimie, en biologie, en bioinformatique et en production, Dharmacon a développé des conceptions de siRNA à la pointe de l'industrie, des modifications chimiques et des méthodes de présentation pour maximiser l'efficacité de l'extinction des gènes. Les technologies brevetées SMARTselection(TM) et SMARTpool(R) de Dharmacon produisent des agents puissants et spécifiques d'extinction des gènes qui peuvent accélérer la recherche en sciences de la vie et en découverte de médicaments. La collection étendue et souple de siRNA, siGENOME(TM), de Dharmacon offre des réactifs d'extinction garantis pour tous les gènes humains, de souris et de rat, uniques. Les technologies avancées de modification de siRNA de la société accroissent encore la spécificité d'extinction, la stabilité et les performances in vivo. Pour plus amples renseignements, sur Dharmacon, veuillez consulter www.dharmacon.com ou appeler le +1-303-604-9499.

À propos de Fisher Biosciences

Fisher Biosciences, une unité de Fisher Scientific International Inc. (NYSE : FSH) fabrique et distribue une gamme étendue de produits et de services dans le secteur de la chimie générale et des sciences de la vie. Depuis les produits chimique raffinés et de haute pureté, les diagnostiques cliniques, la recherche breveté en protéines et les produits de cultures de cellules, et les système de manutention de liquides stériles aux technologies à interférence RNA innovatrices, Fisher Biosciences dessert la recherche scientifique, les soins de santé, la découverte de médicaments et une clientèle générale de l'industrie dans le monde entier.

    
    Contacts : 
    Dharmacon :                            Médias :
    Susan Strong                           Stephen Gendel & Barbara Lindheim
    Vice-président marketing               GendeLLindheim BioCom Partners
    +1-303-604-9499                        +1-212-918-4650

Site Web : http://www.dharmacon.com

LA

SOURCE Dharmacon, Inc.