Diamond Technology Partners finalise son regroupement avec Cluster Consulting

01 Décembre , 2000, 15:47 GMT de Diamond Technology Partners, Inc

  • La raison sociale de la nouvelle entreprise est DiamondCluster International, Inc.

Chicago,Illinois- DiamondCluster International, Inc., anciennement Diamond Technology Partners (DTPI au Nasdaq), importante société d'experts-conseils dans le domaine du cybercommerce, a annoncé aujourd'hui la finalisation du regroupement annoncé préalablement de Cluster Consulting et de Diamond Technology Partners. Cluster Consulting est une société d'experts- conseils en gestion paneuropéenne spécialisée dans les stratégies privilégiant les technologies des communications sans fil, Internet et numériques. La transaction a été conclue en fin de journée hier, ayant été préalablement approuvée par les détenteurs d'actions de Diamond lors de l'assemblée annuelle des actionnaires tenue le 21 novembre 2000. Le regroupement en question avait déjà été avalisé par le conseil d'administration de Diamond avant l'annonce de la fusion proposée, faite le 11 septembre 2000.

La société absorbée a été renommée DiamondCluster International, Inc. Le regroupement s'inscrit dans le cadre des planifications stratégiques de Diamond et de Cluster en vue de devenir un fournisseur chef de file mondial de stratégies et de solutions numériques. La nouvelle entreprise fait fond sur les forces et la prédominance de chacune des organisations sur le marché. DiamondCluster International met à profit les travaux novateurs de Diamond sur le plan de la création et de la mise en oeuvre de stratégies numériques ainsi que le savoir-faire de Cluster en ce qui a trait aux applications et à l'industrie de pointe des communications sans fil à large bande, acquis en Europe et en Amérique du Sud.

"Ce regroupement nous ouvre de nouveaux marchés géographiques, donne à notre industrie davantage de profondeur et d'ampleur, et enrichit les connaissances essentielles en matière de technologie de communications sans fil à large bande", a souligné Mel Bergstein, président du conseil et chef de la direction de DiamondCluster International. "La mobilité changera beaucoup de choses pour les entreprises dans presque tous les secteurs d'activité et tous les pays; elle ouvrira le voie à un univers où les clients peuvent obtenir des informations en tout temps, n'importe où et à partir de n'importe quel dispositif. DiamondCluster est l'entreprise toute désignée pour aider les organisations à tirer parti de la situation.

"Diamond et Cluster collaborent de manière fructueuse depuis plusieurs mois déjà, à recruter, à vendre et à fournir des services", a poursuivi M. Bergstein. "Certes, beaucoup reste à faire, mais nous sommes enchantés des résultats de ce regroupement à ce jour."

Diamond versera 44 millions $ en espèces et un total de 13,8 millions d'actions et d'options d'actions ordinaires de catégorie B de Diamond. La majorité des options seront assorties d'une période d'acquisition de cinq ans. La transaction est évaluée à près de 575 millions $ et sera amortie sur cinq ans. La Société prévoit que Cluster Consulting ajoutera quelque 7,0 millions $ en produits d'exploitation à la société absorbée déclarante pour le trimestre se terminant le 31 décembre 2000.

Mel Bergstein, président du conseil et chef de la direction de Diamond Technology Partners, demeure président du conseil et chef de la direction de la nouvelle entreprise. Javier Rubio, chef de la direction de Cluster Consulting, est dorénavant président pour l'Europe et l'Amérique latine et membre du conseil d'administration de DiamondCluster. Adam Gutstein, président de Diamond Technology Partners, est maintenant président pour l'Amérique du Nord pour DiamondCluster. Mike Connolly, chef de l'exploitation de Diamond, est maintenant président de Global Diamond MarketSpace Solutions (DMS) pour DiamondCluster. MM. Gutstein, Rubio et Connolly relèveront de M. Bergstein. Karl Bupp, directeur financier de Diamond, demeure directeur financier de la société absorbée. Ferran Soriano, vice-président, expansion de l'entreprise pour Cluster Consulting est désormais directeur général, responsable de la commercialisation, des compétences, de la gestion du savoir et des marchés verticaux mondiaux. Bruce Quade demeure dirigeant en chef du personnel de DiamondCluster. Quant à Chunka Mui, il conserve son porte de dirigeant en chef de l'innovation de DiamondCluster. Enfin Mike Mikolajczyk et John Sviokla demeurent vices-présidents du conseil de DiamondCluster.

Les opérations clients continueront d'être gérées à l'échelon régional. Parmi les responsables pour l'Europe, mentionnons Andrew Robinson, directeur général, Europe du Nord et Jordi Vinas, directeur général, Europe du Sud. Sandeep Chugani sera directeur général, région Est, Amérique du Nord. Kevin Grieve sera directeur général, région Ouest, Amérique du Nord. Anthony Abbattista sera directeur général, DMS, Amérique du Nord.

Le siège de DiamondCluster demeurera à Chicago et la Société comptera des bureaux à Barcelone, Boston, Dusseldorf, Lisbonne, Londres, Madrid, Munich, New York, Paris, San Francisco et Sao Paulo.

  • A propos de DiamondCluster International

DiamondCluster International, Inc. (DTPI au Nasdaq), entreprise de premier plan de solutions de stratégies et de technologies de gestion, procure de la valeur à une clientèle mondiale en mettant au point et en oeuvre des stratégies numériques novatrices qui tirent parti des possibilités offertes par les nouvelles technologies.

DiamondCluster a été établie en 2000 par le regroupement de Diamond Technology Partners, fondée en 1994, et de Cluster Consulting, fondée initialement en 1993. La société absorbée compte plus de 1 000 consultants fournissant des services à des clients oeuvrant dans diverses secteurs d'activité dont les services financiers, les produits et services grand public et industriels, les télécommunications et l'énergie, les soins de santé et l'assurance. DiamondCluster, dont le siège est à Chicago, possède également des bureaux à Barcelone, Boston, Dusseldorf, Lisbonne, Londres, Madrid, Munich, New York, Paris, San Francisco et Sao Paulo. Pour un complément d'information, consulter le site www.diamondcluster.com .

  • Enoncés prospectifs

Le présent communiqué renferme des énoncés qui ne contiennent pas de renseignements rétrospectifs ni de faits concrets et qui sont des énoncés prospectifs au sens des règles refuge des lois fédérales sur les valeurs mobilières. Ces énoncés sont assortis de risques et d'incertitudes, et sont valables uniquement à la date du présent communiqué. Les résultats réels pourraient être très différents des résultats attendus en raison de facteurs comme la capacité de la Société de réussir l'intégration des acquisitions, l'interruption possible de projets de la part de clients importants, des modifications au calendrier, au commencement ou à l'achèvement des travaux des clients, le recrutement et le maintien du personnel, l'absence de contrats à long terme avec des clients, la gestion de la croissance, les risques inhérents aux projets et les progrès technologiques. Les risques et incertitudes importants sont présentés dans les rapports que nous avons déposés auprès de la SEC sur formulaire 10-Q pour le trimestre terminé le 30 juin 2000, de même que sur le formulaire S-4 afférent au regroupement proposé de Diamond et Cluster, initialement déposé le 12 octobre et modifié le 6 novembre 2000.

LA

SOURCE Diamond Technology Partners, Inc