Egencia publie son étude globale 2012 sur le voyage d'affaires et le Travel Management

04 Juillet, 2012, 05:00 BST de Egencia

PARIS, LONDRES, MUNICH and BRUXELLES, July 4, 2012 /PRNewswire/ --

Les prix moyens des billets d'avion et des nuitées augmentent pour la plupart des destinations d'affaires; les entreprises sont plus enclines à autoriser la classe affaires pour les vols long-courrier

Egencia, groupe Expedia, Inc., révèle aujourd'hui les résultats de son étude globale 2012 sur les tendances tarifaires des secteurs aérien, hôtelier et ferroviaire, ainsi que du travel management. Analysant les destinations les plus prisées des voyageurs d'affaires en Europe, en Amérique du Nord et Asie-Pacifique, cette étude met en évidence les évolutions du marché, les données fournisseurs et les implications en termes de capacité au 1er trimestre 2012. Egencia a en outre réalisé une enquête auprès de 300 acheteurs voyages dans le monde, identifiant les tendances actuelles et leurs challenges.

"Dans le contexte économique actuel, nous mettons un point d'honneur à ce que nos clients aient les bons outils pour optimiser leur budget et leur politique voyages," a déclaré Rob Greyber, President, Egencia. "Cette étude fournit aux entreprises des informations-clés et des recommandations sur l'évolution des tarifs aériens et hôteliers."

L'étude montre que le voyage d'affaires poursuit lentement sa reprise, tout en gardant les bonnes habitudes mises en place afin de mieux contrôler les coûts. L'évolution des tendances tarifaires en 2012 se décompose comme suit :

  • Au départ de l'Europe, le secteur aérien a connu une hausse d'environ 6 % (par rapport à 2011) des ATP (Average Ticket Price - prix moyen du billet d'avion) pour les destinations européennes (comparée à une baisse de 8 % observée en 2011 par rapport à 2010).

  • Au départ de l'Amérique du Nord, une augmentation des ATP d'environ 6%  a été constatée sur presque toutes les destinations d'affaires.

  • Les ATP pour les destinations intra-Asie-Pacifique ont augmenté de 3,3 % par rapport à 2011 (comparé à une baisse de 2 % constatée en 2011 par rapport à 2010).

  • Le secteur hôtelier, au niveau mondial, a connu une hausse du prix moyen par nuitée (ADR - Average Daily Rate) dans la majorité des destinations. Les ADR ont augmenté en moyenne de 3,3 % en Europe, de 6 % en Amérique du Nord et de 5,7 % en Asie-Pacifique.

"De notre fenêtre, on constate deux tendances : d'un côté, les entreprises continuent d'investir lentement dans le voyage d'affaires; de l'autre, les prix dans les secteurs aérien et hôtelier sont en augmentation. Mais des sources d'économies existent et c'est notre rôle de TMC d'aider nos clients à les identifier", a expliqué Germain Huber, Vice President, Supplier Relations & Consulting, Egencia EMEA. "Dans cette perspective, Egencia a développé des fonctionnalités directement intégrées à son interface de réservation. Par exemple: l'outil comparatif de tarifs aériens leur permet de prendre une décision éclairée sur le prix d'un billet d'avion, par rapport à un prix moyen constaté. Egencia Hotel leur permet de mieux suivre et contrôler les dépenses hôtels tout en ne sacrifiant pas la satisfaction tant des bookers que des voyageurs."

Pour plus de détails, vous pouvez télécharger l'étude complète ici : https://www.egencia.fr/newsimages/infoflash/2012_FR_Egencia_Supply_benchmarking_study.pdf

Secteur aérien : prix moyen des billets

Au départ d'Europe

Le secteur aérien a connu une hausse de 5,8 % (par rapport à 2011) des ATP (Average Ticket Price - prix moyen du billet d'avion) pour les destinations européennes (comparé à une baisse de 8 % observée en 2011 par rapport à 2010). Cette hausse des ATP peut être attribuée à l'augmentation des prix du carburant, aux mesures prises par les compagnies pour limiter leurs capacités, à la concurrence accrue des low-cost et, sur certaines destinations, du train.

                                 Evolution de
                     ATP au 1er     l'ATP par
    Au départ de      trimestre     rapport à
    l'Europe               2012          2011
    Amsterdam           238 EUR        15,2 %
    Barcelone           194 EUR        13,5 %
    Berlin              197 EUR         7,5 %
    Bruxelles           301 EUR         5,2 %
    Dublin              233 EUR         8,1 %
    Francfort           261 EUR         4,9 %
    Glasgow             197 EUR         4,9 %
    Londres             223 EUR         6,3 %
    Lyon                253 EUR         4,1 %
    Madrid              220 EUR         4,2 %
    Manchester          225 EUR           5 %
    Marseille           230 EUR       - 1,4 %
    Milan               229 EUR       - 0,8 %
    Moscou              423 EUR       - 0,1 %
    Munich              241 EUR       - 1,1 %
    Paris               211 EUR       - 9,7 %
    Stockholm           283 EUR      - 12,4 %
    TOTAL               229 EUR         5,8 %
    Chicago**           444 EUR        - 11 %
    Los Angeles**       502 EUR        - 16 %
    New York**          425 EUR         - 4 %
    San
    Francisco**         571 EUR         - 4 %


Sources: ARC, Smith Travel Research, OAG, Analyse interne Expedia

** Données ARC pour les vols transatlantiques (en provenance d'Europe)

Au départ d'Amérique du Nord

La pression croissante sur les coûts, due en particulier au prix élevé des carburants, ont incité les compagnies aériennes à continuer, en 2012, à limiter leurs capacités de transport. Cela a pour conséquence une hausse des ATP.

Au départ de l'Asie-Pacifique

Dans la zone Asie-Pacifique, l'éventail des tarifs est large et fluctue selon les marchés. L'incertitude économique affectant toujours les économies nord-américaines et européennes, la zone Asie-Pacifique met la priorité sur ses propres destinations.

Secteur hôtelier : prix moyen des nuitées

Grâce à l'amélioration du taux d'occupation des chambres dans presque toutes les destinations d'affaires internationales, le prix moyen par nuitée (ADR - Average Daily Rate) a connu une augmentation dans la majorité des destinations d'affaires, continuant ainsi à renverser la précédente tendance à la baisse.

En Europe

Certaines villes européennes ont connu de fortes augmentations tarifaires, notamment Stockholm (+ 9,2 %), Dublin (+ 6,5 %) et Marseille (+ 6,3 %). Etant donné l'incertitude économique de ces dernières années, le secteur hôtelier européen semble en bonne santé, même s'il présente la plus faible croissance des 3 « grandes régions » (EMEA, Amérique du Nord et Asie-Pacifique).

                              Evolution de
                  ADR au 1er     l'ADR par
                   trimestre     rapport à
    Europe              2012          2011
    Amsterdam        111 EUR         2,6 %
    Barcelone        101 EUR         2,3 %
    Berlin            83 EUR       - 1,5 %
    Bruxelles        109 EUR           1 %
    Dublin            81 EUR         6,5 %
    Francfort        122 EUR       - 3,9 %
    Glasgow           70 EUR         1,7 %
    Londres          139 EUR         2,8 %
    Lyon              86 EUR       - 1,8 %
    Madrid            82 EUR       - 2,1 %
    Manchester        75 EUR       - 1,7 %
    Marseille         81 EUR         6,3 %
    Milan            120 EUR         2,0 %
    Moscou           165 EUR         5,1 %
    Munich           102 EUR       - 1,1 %
    Paris            140 EUR         5,5 %
    Stockholm        123 EUR         9,2 %
    TOTAL            119 EUR         3,3 %


Les montants énoncés en pourcentage et euro / dollar sont basées sur les données Expedia Inc, combinant loisirs et voyages d'affaires.

En Amérique du Nord

Les ADR des destinations nord-américaines tiennent le haut du tableau, les plus fortes augmentations ayant été observées à San Francisco (+ 13,9 %), Dallas (+ 9,8 %) et Boston (+ 6,4 %).

APAC

Les ADR des destinations de la région Asie-Pacifique ont généralement augmenté, en particulier à Djakarta (+ 23,6 %), Séoul (+ 15,4 %) et Hong Kong (+ 12,4 %). S'agissant des principaux marchés d'affaires (Singapour/Hong Kong), la forte croissance de la demande et le nombre limité d'établissements hôteliers continueront à alimenter l'augmentation de l'ADR.

Secteur ferroviaire européen

Le secteur ferroviaire européen a entamé sa mutation et intensifie le déploiement de lignes à haute vitesse. Sur certaines destinations, il peut se révéler pertinent de considérer un déplacement en train.

Le tableau ci-après présente des exemples de tarifications de trajets courants et le potentiel d'économies par rapport au transport aérien (tarification au 1er trimestre 2012).

                                                      Prix de        Prix de
                                               l'aller/retour l'aller/retour
    Itinéraire         Gare                          en train       en avion

    Paris - Lyon       Lyon Part Dieu - Paris
                       Gare de Lyon
                                                      131 EUR        200 EUR
                       Lyon Perrache - Paris                         
                       Gare de Lyon                   129 EUR        200 EUR
                                                         
    Paris - Londres    Paris Gare du Nord -
                       Londres Saint Pancras
                       International                  311 EUR        260 EUR
                                                                     
                       Londres Saint Pancras -        272 EUR        260 EUR
                       Paris Gare du Nord                            
 
    Londres -          Londres Euston -               100 EUR        156 EUR
    Manchester         Manchester Piccadilly                         


Recommandations

« L'un des leviers reconnus par nos clients pour sa pertinence en terme d'économies est la mise en place d'un processus d'approbation avant le voyage, explique Jérôme Fouque, directeur général Egencia France. En tant que TMC,  notre rôle est d'aider les entreprises à répondre efficacement à ces enjeux. Egencia envoie, avant l'engagement des dépenses, une demande d'approbation par mail avec les éléments les plus importants : prix du voyage, meilleur tarif disponible, nombre de voyageurs, motif de déplacement… Ce système permet aux approbateurs de valider les déplacements via leur smartphone si besoin et assure une confirmation des billets au meilleur prix.»

Les tendances du Travel Management

Selon les réponses obtenues à l'étude d'Egencia menée auprès de plus de 300 acheteurs voyages dans le monde :

  • 43 % des acheteurs prévoient une augmentation de leurs volumes de voyages (nombre de voyages) durant le reste de l'année 2012 (par rapport à 54 % en 2011). 46 % d'entre eux s'attendent à une hausse de leurs dépenses générales de voyages.
  • De plus, 62 % des acheteurs voyages déclarent vouloir négocier davantage en 2012 (ils étaient 38 % en 2011).

Les Travel Managers à travers le monde s'accordent pour dire que la gestion et la réduction des coûts sont les principaux défis à relever pour le voyage d'affaires. Parmi les principaux enjeux, il faut retenir :

  • La gestion et la réduction des coûts (77 %).
  • Le respect de la politique voyages (40 %).
  • L'obtention d'une vision globale des dépenses voyages (38 %).
  • L'augmentation de la satisfaction des voyageurs (35 %).

Les entreprises, bien qu'ayant des objectifs de maitrise des dépenses voyages, sont conscientes de l'importance que revêt la satisfaction de leurs collaborateurs en déplacement. Ainsi, elles peuvent être amenées à autoriser la réservation en classes avant (business et first) lors d'un vol longue durée. En effet, les résultats à l'enquête Egencia à ce sujet indiquent que 45 % des voyageurs d'affaires peuvent réserver à l'avant de la cabine pour un vol de plus de 9 heures, contre  seulement 6 % des voyageurs pour un vol inférieur à 9 heures.

Autoriser la réservation en classe business ou first, dans des cas spécifiques, est une démarche assez emblématique pour les entreprises : elles veulent être un soutien pour leurs collaborateurs en voyage,  et non s'inscrire dans une logique implacable de stricte réduction des coûts.  

Pour plus de détails, vous pouvez télécharger l'étude complète ici : https://www.egencia.fr/newsimages/infoflash/2012_FR_Egencia_Supply_benchmarking_study.pdf

Méthodologie de recherche

Les données et aperçus sont fondés sur l'analyse statistique des tendances passées et présentes du secteur, des facteurs macroéconomiques, des études de marché et des prévisions de volumétries de vente pour 2012. Les données de Smith Travel Research (STR) et d'Expedia ont été exploitées pour effectuer une analyse de marché au niveau des deux segments, capacité de l'hébergement et du transport aérien. Les données d'ARC, de STR et les données internes Expedia ont servi pour l'analyse des prix.

À propos d'Egencia, an Expedia, Inc. Company

Egencia est la cinquième plus grande agence de voyages d'affaires au monde (et troisième en France). Au sein d'Expedia, Inc., (NASDAQ : EXPE), la plus grande place de marché du voyage au monde, Egencia accompagne les entreprises dans leur croissance en leur fournissant une offre de voyages d'affaires complète, soutenue par un puissant service online et offline, et une expertise solide du marché mondial. Grâce à la mise à disposition en temps réel des données et de rapports personnalisables, intégrés au niveau international, Egencia s'engage à aider ses clients à augmenter leur compétitivité et à générer des économies, en leur donnant une meilleure compréhension et plus de contrôle sur leur budget voyage d'affaires.

Pour plus d'informations, rendez-vous sur http://www.egencia.fr.Egencia et le logo d'Egencia sont des marques déposées ou des marques commerciales d'Expedia, Inc. aux États-Unis et/ou dans d'autres pays. Les autres logos et noms de produits ou de sociétés mentionnés dans ce document peuvent appartenir à leurs propriétaires respectifs. ©

2012 Egencia, LLC. Tous droits réservés.

LA

SOURCE Egencia