Eiger BioPharmaceuticals annonce des résumés et des présentations de données sur le lonafarnib dans le traitement de l'hépatite delta (VHD) à l'occasion de la conférence de l'Association européenne pour l'étude du foie du 22 au 26 avril 2015

13 Avril, 2015, 13:00 BST de Eiger BioPharmaceuticals, Inc.

PALO ALTO, Californie, 13 avril 2015 /PRNewswire/ -- Eiger BioPharmaceuticals Incorporated a annoncé aujourd'hui que des résumés de son programme de développement sur le virus de l'hépatite delta (VHD) seront présentés dans le cadre de la conférence de l'Association européenne pour l'étude du foie (EASL) à Vienne, en Autriche, du 22 au 26 avril 2015. Les données de l'étude de phase 2 sur le lonafarnib utilisant le ritonavir comme adjuvant chez des patients infectés par le VHD seront présentées pour la première fois. Les résumés acceptés, les présentations invitées connexes et les sessions de symposium sont indiqués ci-dessous et disponibles en ligne dès maintenant.

Logo - http://photos.prnewswire.com/prnh/20141221/165715LOGO

Résumés, affiches et présentations orale sur le lonafarnib à la conférence EASL

  • « Comprendre la cinétique du virus de l'hépatite delta et de HBsAg dans le cadre d'un traitement avec l'inhibiteur de prénylation lonafarnib via la modélisation mathématique ». Résumé/ePoster LP36 ; 23-25 avril 2015, Hall B.
  • « Optimiser l'inhibiteur de prénylation lonafarnib en utilisant le ritonavir comme adjuvant chez des patients atteints d'hépatite delta chronique ». Résumé 0118 ; Présentation orale le 25 avril 2015 à 13 h, heure d'été d'Europe centrale, Strauss 3.
  • « Optimiser l'inhibiteur de prénylation lonafarnib en utilisant le ritonavir comme adjuvant chez des patients atteints d'hépatite delta chronique » sera présenté en tant que présentation invitée à l'occasion de la 9ème réunion du HDIN (Hepatitis Delta International Network) le 22 avril 2015 à 14 h, heure d'été d'Europe centrale, Salle Schubert 6.

À propos du lonafarnib
Le lonafarnib est un agent actif par voie orale de stade avancé, bien caractérisé, qui cible la farnésyltransférase, une enzyme impliquée dans la modification des protéines via un processus appelé prénylation. Le VHD utilise ce processus cellulaire hôte à l'intérieur des cellules du foie pour compléter une étape clé dans son cycle de vie. Le lonafarnib inhibe l'étape de prénylation de la réplication du VHD à l'intérieur des cellules du foie et bloque la capacité du virus à se multiplier. Comme la prénylation est réalisée par une enzyme hôte, il existe également une barrière théorique supérieure au développement de mutations de résistance virale avec un traitement par le lonafarnib.

Le lonafarnib est un produit expérimental dont l'innocuité et l'efficacité n'ont pas encore été établies pour une indication quelconque.

À propos du VHD
L'hépatite delta est causée par une infection par le virus de l'hépatite D (VHD) et est considérée comme l'une des formes les plus sévères d'hépatite virale chez l'homme. L'hépatite D se manifeste uniquement en tant que coïnfection chez des personnes atteintes d'hépatite B (VHB), entraîne une maladie hépatique plus sévère que le VHB seul, et est associée à une accélération de la fibrose du foie, du cancer du foie, et de l'insuffisance hépatique. Le VHD est une maladie qui exerce un impact significatif sur la santé mondiale et qui touche environ 15 millions de personnes dans le monde. La prévalence du VHD varie dans différentes parties du monde. À l'échelle mondiale, on estime que l'infection par le VHD est présente chez 5-6 % des personnes atteintes d'hépatite B chronique. Le lonafarnib a obtenu une désignation de médicament orphelin de l'US FDA et de l'Agence européenne des médicaments (EMA). Dans certaines parties du monde, y compris certaines régions de Chine, de Russie, d'Asie centrale, de Turquie, d'Afrique, et d'Amérique du Sud, une prévalence pouvant atteindre 40 % a été signalée chez des patients infectés par le VHB.

À propos d'Eiger
Eiger est une société privée du secteur de la biotechnologie axée sur la recherche, le développement et la commercialisation de thérapies innovantes contre l'hépatite virale. La société a pour vocation de développer le lonafarnib pour le traitement du virus de l'hépatite delta (VHD), la forme la plus sévère d'hépatite virale. Le lonafarnib n'est pas autorisé pour une indication quelconque. Les programmes de recherche d'Eiger sont axés sur la découverte de thérapies ciblées à petite molécule et de biomarqueurs pour le traitement et le suivi de maladies hépatiques graves. Pour de plus amples informations sur Eiger et sur son pipeline R&D, veuillez consulter www.eigerbio.com.

Investisseurs : Jim Shaffer, Eiger BioPharmaceuticals, Inc., +1-919-345-4256, jshaffer@eigerbio.com

LA

SOURCE Eiger BioPharmaceuticals, Inc.



Liens connexes

http://www.eigerbio.com