Eiger BioPharmaceuticals annonce l'acquisition d'une licence exclusive pour le programme relatif au traitement de l'hypoglycémie post-bariatrique de l'Université de Stanford

12 Novembre, 2015, 18:57 GMT de Eiger BioPharmaceuticals, Inc.

Plusieurs données cliniques de validation de principe chez plusieurs patients ont d'ores et déjà été produites

PALO ALTO, Californie, le 12 novembre 2015 /PRNewswire/ -- Eiger BioPharmaceuticals, Inc. a annoncé aujourd'hui l'acquisition d'une licence exclusive relative à un produit thérapeutique ciblé destiné au traitement de l'hypoglycémie post-chirurgie bariatrique. Les procédures de bypass gastrique sont couramment effectuées et connaissent une croissance dans le cadre de l'obésité médicalement complexe, y compris le diabète de type 2. La technologie a été mise au point par Tracey McLaughlin, docteur en médecine, professeur associé de médecine au service d'endocrinologie du Centre médical de l'Université de Stanford.

Logo - http://photos.prnewswire.com/prnh/20151108/285009LOGO 

À l'heure où les procédures de chirurgie bariatrique sont en hausse à l'échelle mondiale, une nouvelle complication post-chirurgicale est de plus en plus rapportée, à savoir l'hypoglycémie hyperinsulinémique. Ce trouble conduit fréquemment à une hypoglycémie symptomatique, entraînant souvent des concentrations de glucose suffisamment faibles pour provoquer une attaque, une altération de l'état mental, une perte de connaissance, une dysfonction cognitive, un handicap, ou encore le décès. La qualité de vie peut être gravement diminuée, et de nombreux patients ne sont pas en mesure de s'occuper d'eux-mêmes ou d'autres personnes, de travailler, de conduire ou de rester seuls. Il n'existe aucun traitement approuvé contre ce trouble, et les cas les plus sévères sont jusqu'à présent gérés en chirurgie via une pancréatectomie quasi-totale à totale, engendrant des diabètes insulino-dépendants et s'accompagnant d'un risque de mortalité chirurgicale pouvant atteindre 6 %.

« Les recherches suggèrent qu'un taux élevé du glucagon-like peptide (GLP-1) jouerait un rôle important dans le cadre de l'hypoglycémie hyperinsulinémique chez les patients en post-chirurgie bariatrique. Le transit des nutriments altéré par la chirurgie engendre une hausse de la sécrétion de GLP-1, ce qui provoque une augmentation de la sécrétion d'insuline. Cet effet est susceptible de jouer un rôle principal dans le traitement précoce du diabète de type 2 post-chirurgie, » a déclaré Joanne Quan, docteur en médecine, directrice médicale chez Eiger. « Le caractère exacerbé de ce même effet chez certains patients engendre une hypoglycémie handicapante sévère. Les chercheurs de Stanford ont désormais démontré dans plusieurs études cliniques chez des patients que le blocage pharmacologique du récepteur GLP-1 avec de l'Exendin (9-39) empêchait l'hypoglycémie et améliorait les symptômes. L'Exendin (9-39) est susceptible de constituer le premier traitement médical ciblé pour les patients atteints d'hypoglycémie post-chirurgie bariatrique. »

« La chirurgie bariatrique contre l'obésité morbide et le diabète de type 2 constitue la base du traitement, c'est pourquoi il faut s'attendre à observer une augmentation du nombre de patients déclarés souffrant d'hypoglycémie post-chirurgie bariatrique à l'avenir, » a déclaré David Cory, président et directeur général d'Eiger. Il n'existe aucune thérapie approuvée contre ce trouble. L'Exendin (9-39) est un composé bien caractérisé qui peut être délivré de manière pratique en tant que thérapie ciblée, et plusieurs résultats cliniques encourageants ont d'ores et déjà été démontrés par l'équipe du Dr McLaughlin de l'Université de Stanford en utilisant différentes formulations et moyens de délivrance chez des patients souffrant d'hypoglycémie hyperinsulinémique. »

À propos de l'hypoglycémie hyperinsulinémique engendrée par la chirurgie bariatrique

Près de 150 000 à 200 000 procédures de chirurgie bariatrique sont effectuées chaque année aux États-Unis, tandis que 125 000 sont réalisées chaque année en Europe. Il est estimé que la prévalence de cas d'hypoglycémie hyperinsulinémique engendrée par la chirurgie bariatrique s'élève à moins de 200 000 cas aux États-Unis, et à moins de 5 sur 10 000 cas dans l'UE. Cette maladie est par ailleurs admissible à la désignation de maladie orpheline aux États-Unis et en Europe.

À propos de l'Exendin (9-39)

L'Exendin (9-39) est un antagoniste concurrent bien caractérisé du récepteur du glucagon-like peptide-1 (GLP-1). L'administration de l'Exendin (9-39) bloque le récepteur GLP-1 et entraîne une réduction de la sécrétion d'insuline par le pancréas. L'Exendin (9-39) est un fragment de l'acide aminé 31 de l'exénatide, agoniste du GLP-1 disponible sur le marché qui accroît la sécrétion d'insuline par le pancréas. L'Exendin (9-39), en tant que nouvelle entité moléculaire, n'a jamais été approuvé ou commercialisé pour une quelconque indication.

À propos d'Eiger

Eiger est une société biopharmaceutique de stade clinique qui s'attache à commercialiser des produits innovants pour le traitement des maladies orphelines. La société a constitué un portefeuille divers de stade final de candidats bien caractérisés susceptibles de soigner des maladies pour lesquelles il reste d'importants besoins à combler, dans lesquelles la biologie du traitement est claire, et pour lesquelles une thérapie efficace est urgente.

Investisseurs : Jim Shaffer, Eiger Bio, Inc., +1-919-345-4256, jshaffer@eigerbio.com

LA

SOURCE Eiger BioPharmaceuticals, Inc.



Liens connexes

http://www.eigerbio.com