Eisai: nouveaux résultats de recherche présentés au 50ème congrès annuel de l'ASCO

15 Mai, 2014, 11:15 BST de Eisai Europe Limited

HATFIELD, Angleterre, May 15, 2014 /PRNewswire/ --

DESTINÉ AUX MÉDIAS DE L'EMEA UNIQUEMENT – PAS DESTINÉ AUX JOURNALISTES SUISSES


Un portefeuille important en oncologie  

Eisai a annoncé aujourd'hui que 16 abstracts portant sur de nouveaux résultats d'étude, vont être présentés au 50ème congrès annuel de l'American Society of Clinical Oncology (ASCO) à Chicago du 30 mai au 3 juin 2014.

« Ancrés dans notre mission de santé humaine (hhc, human health care), l'engagement d'Eisai envers les personnes souffrant de cancer et leurs familles est mis en évidence par l'attention que nous portons aux populations de patients parfois ignorées, et par notre engagement à développer pour eux, des traitements innovants. L'oncologie est une franchise clé pour notre laboratoire, avec différents types de traitements et soins de support. Les études présentées cette année lors du congrès annuel de l'ASCO sont le reflet de notre mission de santé humaine (hhc) et de notre engagement à réaliser des avancées significatives, qui permettront d'offrir des alternatives thérapeutiques aux personnes souffrant de cancer, y compris dans les cas où le nombre de patients concerné est peu important » a déclaré Kenichi Nomoto, Ph.D., Président de l'Unité de création de produits oncologiques chez Eisai Inc.

Il faut ici souligner les résultats d'une étude de phase III concernant le lenvatinib, médicament en cours d'évaluation clinique, dans le cadre des cancers de la thyroïde différenciés réfractaires à l'iode radioactif; ceux-ci seront présentés lors de la conférence de presse ASCO, le samedi 31 mai. Ces données seront également présentées le lundi 2 juin 2014.

D'autres présentations concerneront les résultats de l'étude Halaven® (éribuline) à des fins d'investigation relative au cancer du sein aux stades précoces et avancés.  

Les abstracts acceptés et qui vont être présentés au congrès de l' ASCO cette année sont les suivants :


    Produit           titre de l'abstract
    Lenvatinib
                      A phase III, multicenter, double-blind,
    (E7080)           placebo-controlled trial of lenvatinib (E7080) in
                      patients with 131I-refractory differentiated thyroid
    Abstract No:      cancer (SELECT).
    LBA6008           Oral Presentation

    Lenvatinib        Prognostic and predictive role of circulating
                      angiopoietin-2 in multiple solid tumors: An analysis of
    (E7080)           approximately 500 patients treated with lenvatinib
                      across tumor types.
    Abstract No:
    11061             Poster Presentation

    Lenvatinib        A multicenter, open-label, phase 3 trial to compare the
                      efficacy and safety of lenvatinib (E7080) versus
    (E7080)           sorafenib in first-line treatment of subjects with
                      unresectable hepatocellular carcinoma.
    Abstract No:
    TPS4153           Poster Presentation

    Lenvatinib        E7080 (Lenvatinib) in Addition to Best Supportive Care
                      (BSC) versus BSC Alone in Third Line or Greater
    (E7080)           Non-Squamous, Non Small Cell Lung Cancer (NSCLC)
    Abstract No: 8043 Poster Presentation

                      Pharmokinetics (PK) of eribulin mesylate in cancer
    Eribulin          patients with normal and impaired renal function.
    Abstract No: 2595 Poster Presentation
                      Efficacy of eribulin in patients with metastatic breast
    Eribulin          cancer (MBC): a pooled analysis by HER2 and ER status.
    Abstract No: 631  Poster Presentation
                      Clinical effects of prior anthracycline or taxane use
                      on eribulin as first-line treatment for HER+/- locally
                      recurrent or metastatic breast cancer (BC): results
    Eribulin          from 2 Phase 2, multicenter, single-arm studies.
    Abstract No: 629  Poster Presentation
                      Clinical effects of prior trastuzumab on combination
                      eribulin mesylate + trastuzumab as first-line treatment
                      for HER2+ locally recurrent or metastatic breast cancer
                      (MBC): results from a phase 2, single-arm, multicenter
    Eribulin          study.
    Abstract No: 635  Poster Presentation
                      Phase II feasibility study of dose-dense doxorubicin
                      and cyclophosphamide (AC) followed by eribulin mesylate
    Eribulin          with or without prophylactic growth factor (GF) for
                      adjuvant treatment of early-stage breast cancer (EBC)
    Abstract No:
    TPS670            Poster Presentation
    Eribulin          Phase I/IB trial of eribulin and everolimus in patients
                      with triple negative metastatic breast cancer (TNBC)
    Abstract No:
    TPS2637           Poster Presentation
                      Phase I/II trial of eribulin mesylate carboplatin and
                      trastuzumab (ECH) as neoadjuvant therapy for operable
    Eribulin          HER2 positive (HER2+) breast cancer

    Abstract No: 604  Poster Presentation
                      A Phase II study of eribulin mesylate in combination
                      with trastuzumab and pertuzumab in patients (pts) with
    Eribulin          metastatic, human epidermal growth factor receptor
                      2-positive breast cancer
    Abstract No:
    TPS668            Poster Presentation
    Eribulin
                      Phase II study of eribulin mesylate in patients with
    Abstract No:      advanced soft tissue sarcoma
    10567             Poster Presentation
                      Time to progression and time to treatment failure in
                      patients with triple-negative metastatic breast cancer
    Eribulin          receiving eribulin mesylate in a community oncology
                      setting
    Abstract No:
    E12039            Publication Only
                      A Comparative Effectiveness Analysis of Single Agent
    Eribulin          Cytotoxics in Triple Negative Metastatic Breast Cancer
                      (TN-MBC) Patients
    Abstract No:
    E17648            Publication Only
                      Efficacy and toxicity profile of eribulin mesylate for
    Eribulin          metastatic breast cancer (MBC) patients (pts) in the
                      routine clinic: A French observational study
    Abstract No:
    E11555            Publication Only


 

Certaines des informations de ce communiqué concernent des recherches en cours sur l'éribuline et le lenvatinib. L'éribuline est indiquée en Europe pour le traitement des patientes présentant un cancer du sein localement avancé ou métastatique et ayant précédemment reçu au moins deux protocoles de chimiothérapie. Les traitements précédents devant avoir comporté au moins une anthracycline et un taxane, sauf si les patientes n'étaient pas éligibles pour ces traitements.[1]

*** FIN *** 

Notes à l'attention des rédacteurs  

Eisai en oncologie 

Notre engagement à faire progresser significativement la recherche en oncologie est fondé sur l'expertise scientifique, et repose sur notre capacité à réaliser des recherches et des découvertes précliniques sur un plan international, à développer des molécules, des vaccins thérapeutiques, des thérapies biologiques et des soins de support en cancérologie dans de multiples indications.

Halaven® (éribuline) 

L'éribuline est un inhibiteur de la dynamique des microtubules, n'appartenant pas à la famille des taxanes, indiqué pour le traitement des patientes atteintes d'un cancer du sein métastatique ou localement avancé, ayant précédemment reçu au moins deux protocoles de chimiothérapie pour maladie avancée et dont les traitements  précédents devaient avoir inclus une anthracycline et un taxane.[1] L'éribuline appartient à une classe d'agents antinéoplasiques, les halichondrines, qui sont des produits naturels, isolés de l'éponge marine Halichondria okadaï. L'éribuline agirait en inhibant la phase de croissance de la dynamique des microtubules qui empêche la division cellulaire.

Lenvatinib (E7080) 

Le lenvatinib, molécule active par voie orale, est un inhibiteur sélectif des récepteurs de la tyrosine kinase (RTK), dont les récepteurs KDR (VEGFR-2), Flt-1 (VEGFR-1), FGFR1, PDGFR-β et c-kit qui sont impliqués dans l'angiogenèse et la prolifération tumorale.[2],[3] Cette molécule est également en cours de recherche clinique sur les tumeurs de la thyroïde, hépatocellulaires, endométriales ainsi que sur d'autres types de tumeurs solides. Eisai a lancé une étude mondiale de phase III avec le lenvatinib dans le carcinome hépatocellulaire (CHC) et mène des études de phase II sur plusieurs autres types de tumeurs.

À propos d'EISAI 

Eisai est l'un des leaders mondiaux de l'industrie pharmaceutique, son modèle est basé sur la recherche et le développement, et la mission de l'entreprise est de « penser d'abord aux patients et à leurs familles et augmenter les bénéfices des soins de santé », ce qu'EISAI appelle le human health care (hhc).

Eisai concentre son activité de recherche sur trois secteurs clés :

  • l'oncologie, domaine comprenant le traitement des cancers, par des traitements anticancéreux, de régression et suppression tumorales, anticorps, etc.
  • les neurosciences, domaine comprenant la maladie d'Alzheimer, l'épilepsie, la douleur et la perte de poids;
  • les pathologies vasculaires / immunologiques, domaine comprenant le syndrome coronarien aigu, la thrombose athéroscléreuse, la septicémie sévère, la polyarthrite rhumatoïde, le psoriasis et la maladie de Cröhn.

Basé aux États-Unis, en Asie, en Europe et au Japon, Eisai emploie plus de 10 000 personnes dans le monde. À partir de son centre d'excellence de Hatfield au Royaume-Uni, Eisai a récemment étendu ses activités à l'Europe, au Moyen-Orient, à l'Afrique et à la Russie (EMEA). Eisai EMEA est présent sur plus de 20 territoires, notamment le Royaume-Uni, la France, l'Allemagne, l'Italie, l'Espagne, la Suisse, la Suède, l'Irlande, l'Autriche, le Danemark, la Finlande, la Norvège, le Portugal, la République Tchèque, la Slovaquie, les Pays-Bas, la Belgique, le Moyen-Orient et la Russie.


Pour de plus amples renseignements, consulter le site Internet Eisai http://www.eisai.co.uk

Références  

1. RCP Halaven (mis à jour en décembre 2013). Disponible sur : http://www.medicines.org.uk/EMC/medicine/24382. Dernière consultation en mai 2014

2. Matsui J, Funahashi Y, Uenaka T et al. Multi-kinase inhibitor E7080 suppresses lymph node and lung metastases of human mammary breast tumour MDA-MB-231 via inhibition of vascular endothelial growth factor-receptor (VEGF-R) 2 and VEGF-R3 kinase. Clin Cancer Res 2008; 14: 5459-65

3. Matsui J, Yamamoto Y, Funahashi Y, et al. E7080, a novel inhibitor that targets multiple kinases, has potent anti-tumour activities against stem cell factor producing human small cell lung cancer H146, based on angiogenesis inhibition. Int J Cancer 2008; 122: 664-71

 

 


Date de préparation : mai 2014        

Code du projet : Oncology-UK0015o

LA

SOURCE Eisai Europe Limited