Élections dans le Donbass - Un premier pas vers la paix en Ukraine

03 Novembre, 2014, 19:44 GMT de Press-centre «Novorossia»

LONDRES et MOSCOU, November 3, 2014 /PRNewswire/ --

- Selon un député du Parlement européen, « les élections dans le Donbass sont l'occasion de nouer le dialogue avec la communauté internationale »  

- Des observateurs internationaux mettent en avant la transparence et la légitimité des républiques autoproclamées du sud-est de l'Ukraine.  

Le décompte des voix se poursuit dans les autoproclamées Républiques populaires de Donetsk (RPD) et de Lougansk (RPL) à la suite de l'élection des dirigeants et députés des conseils du peuple. Le 3 novembre, les commissions électorales centrales devraient annoncer les résultats définitifs des suffrages exprimés par la population du Donbass.

     (Photo: http://photos.prnewswire.com/prnh/20141103/713824 )

Dans l'attente, le nombre suffisant de votants permet de reconnaître la validité des élections. La commission électorale centrale de la République populaire de Lougansk a pu annoncer le taux de participation juste après la fermeture des bureaux de vote de la circonscription. Au total, on dénombre 698 941 votants dans la RPL, soit 68,7 % des électeurs inscrits (1 027 012 personnes). Selon les observateurs, le taux de participation s'élève à 85 % environ dans la République populaire autoproclamée de Donesk où 1 148 953 citoyens étaient inscrits sur les listes électorales.

Plus de 70 observateurs internationaux originaires des États-Unis, d'Autriche, de Belgique, d'Italie, de France, de République tchèque, de Serbie et de Grèce ont suivi les élections dans le Sud-Est ukrainien.

Fabrizio Bertot, député européen italien et membre du groupe d'observateurs international, a commenté comme suit les résultats des élections auprès de l'agence de presse Novorossia.

« J'ai vu des gens heureux et fiers d'aller voter. La procédure de vote était tout à fait légale et conforme à l'ensemble des normes internationales. Je pense que les élections de ce jour sont l'occasion d'amorcer un dialogue entre les institutions internationales, notamment européennes, et le gouvernement de la RPD et de la RPL. Nous ne pouvons négliger le poids politique de ces élections. Le gouvernement traditionnel ukrainien, le gouvernement de la RPD et de la RPL nouvellement élu, les gouvernements russe et européen peuvent et doivent entamer un dialogue à une nouvelle échelle », a indiqué Fabrizio Bertot.

Les autres observateurs internationaux ont également souligné que les élections se sont déroulées sans infractions sérieuses et dans le respect des pratiques électorales européennes.

L'avocat Frank Abernathy, ancien membre du Congrès américain, aujourd'hui au nombre des dirigeants de l'US-Ukraine Observer, a souligné qu'il était important de sensibiliser l'opinion publique internationale au fait que les élections organisées dans les Républiques populaires de Donetsk et de Lougansk se sont déroulées conformément à l'ensemble des normes internationales.

« La présence d'observateurs internationaux va contribuer, je l'espère, à faire reconnaître le caractère libre et démocratique de ces élections. Le principal objectif de notre présence est de nous assurer que tout est transparent et ouvert. C'est là notre responsabilité », a fait remarquer M. Abernathy.

Les élections de ce dimanche vont contribuer à légitimer les nouvelles autorités des républiques autoproclamées et empêcher ainsi Kiev de tenter de résoudre par la force les problèmes dans le Sud-Est ukrainien, estiment les experts.

 

 


LA

SOURCE Press-centre «Novorossia»