En 2010, les investissements mondiaux en énergie propre ont atteint le niveau record de 243 milliards de dollars

30 Mars, 2011, 12:30 BST de The Pew Charitable Trusts

WASHINGTON, March 30, 2011 /PRNewswire/ --

- La Chine est à la première place du groupe des G20 avec 54,4 milliards de dollars

En 2010, les investissements et les financements mondiaux en énergie propre ont considérablement augmenté pour atteindre 243 milliards de dollars, ce qui constitue une augmentation de 30 % par rapport à l'année précédente. D'après une nouvelle étude publiée par The Pew Charitable Trusts, la Chine, l'Allemagne, l'Italie et l'Inde sont parmi les pays les plus attractifs en matière d'investissements privés dans ce domaine.

La Chine a continué à renforcer sa position en tant que centre mondial de l'énergie propre. Son niveau record d'investissement de 54,4 milliards de dollars représente une augmentation de 39 % par rapport à 2009. L'Allemagne était le troisième pays du G-20 en 2009 et occupe maintenant la deuxième place grâce à une augmentation de 100 % des investissements qui s'élèvent à 41,2 milliards de dollars.

<< Le secteur de l'énergie propre est en train de devenir un des secteurs d'activité les plus dynamiques et compétitif au monde, avec une croissance de 630 % en financements et en investissements depuis 2004 >>, déclare Phyllis Cuttino, directrice du programme d'énergie propre chez Pew. << Les pays comme la Chine, l'Allemagne et l'Inde attirent les financiers car ils possèdent des politiques nationales soutenant les normes d'énergie renouvelable ainsi que des objectifs de réduction d'émission de carbone et/ou des incitations en investissement et en production. Pour les investisseurs, ces mesures constituent un gage de stabilité à long terme. >>

Les États-Unis qui occupaient la première place jusqu'en 2008, ont perdu une autre place et occupent le troisième rang avec 34 milliards de dollars. Le Royaume-Uni a connu la plus forte baisse du G-20, en passant de la 5ème à la 13ème place. Le rapport indique que l'incertitude concernant les politiques d'énergie propre dans ces pays pousse les investisseurs à rechercher des opportunités ailleurs.

L'année dernière l'Italie a attiré 13,9 milliards de dollars en financement d'énergie propre, améliorant sa position en passant de la 8ème place en 2009 à 4ème place. L'Italie est le premier pays à obtenir la parité du réseau, ou la compétitivité des coûts, en matière d'énergie solaire. Pour la première fois, l'Inde se place parmi les 10 premiers, en attirant 4 milliards de dollars, une augmentation de 25 %.

L'énergie éolienne continue d'être la technologie préférée des investisseurs avec 95 milliards de dollars. Néanmoins, le secteur de l'énergie solaire a connu une croissance considérable en 2010, avec une croissance de 53 % des investissements pour un niveau record d'investissement de 79 milliards de dollars ainsi que plus de 17 gigawatts de nouvelle capacité de génération à l'échelle mondiale. L'Allemagne représente 45 % des investissements mondiaux en énergie solaire.

<< Si l'on regarde les tendances mondiales, le secteur de l'énergie solaire a connu la croissance la plus forte parmi les diverses technologies, grâce à l'impulsion de projets résidentiels de petite taille >>, commente Michael Liebreich, PDG de Bloomberg New Energy Finance. << La baisse des prix et l'important soutien des gouvernements ont permis au secteur de l'énergie solaire de représenter 40 % des investissements totaux en énergie propre en 2010. >>

Grâce aux données sous-jacentes compilées par Bloomberg New Energy Finance, le partenaire de recherche de Pew, l'édition 2010 du rapport << Who's Winning the Clean Energy Race? >> examine la performance des principales puissances économiques formant le G-20, pour attirer des investissements privés dans un contexte de concurrence croissante. Les investissements dans les pays du G-20 représentent plus de 90 % du total mondial.

    
    Les conclusions clés du rapport sont les suivantes :

    - Au niveau des continents, l'Europe occupe la première place, ayant
      attiré 94,4 milliards de dollars, avec l'Allemagne en première place 
      (41,2 milliards de dollars) suivi de l'Italie (13,9 milliards de 
      dollars).
    - La zone Asie/Océanie, entraînée par la Chine a poursuivi sa forte
      croissance en attirant 82,8 milliards de dollars, une augmentation de 
      33 % par rapport à l'année précédente.
    - Les Amériques ont aussi connu une croissance des investissements de 
      35 % mais restent cependant, de loin, la troisième région en suscitant 
      65,8 milliards d'investissements.
    - Les investissements dans les installations solaires résidentielles de
      petite taille ont augmenté de 100 % pour atteindre 56,4 milliards de 
      dollars dans le G-20. L'Allemagne représente presque la moitié du 
      total, suivi du Japon, de la France, de l'Italie et des États-Unis.
    - La capacité de génération installée a augmenté et atteint 388 gigawatts
      générés par l'énergie éolienne, les petites centrales 
      hydroélectriques, la biomasse, l'énergie solaire, la géothermie et 
      l'énergie marine. La Chine génère plus de 25 % du total mondial.
    - À l'exclusion du financement de la recherche et du développement (35
      milliards de dollars), les investissements ont totalisé 198 milliards 
      de dollars.
    - Le financement des actifs a augmenté de 15 % pour se situer à 118
      milliards de dollars et est la principale source d'investissement 
      privé dans les pays du G-20.
    - Le financement du marché public a augmenté de 27 % pour représenter
      15,9 milliards $ alors que les entreprises ont lancé des offres d'achat
      publiques pour lever des capitaux en vue de développements.
    - Les investissements de capitaux risques/de fonds propres dans l'énergie
      propre ont augmenté de 26 % pour représenter 8,1 milliards de dollars. 
      Les États-Unis occupent la première place avec 6 milliards, soit les 
      trois-quarts du total du G-20.

Découvrez tout le rapport, y compris les profils par pays, les graphes interactifs et la vidéo en consultant http://www.PewEnvironment.org/CleanEnergy

Bloomberg New Energy Finance est le principal fournisseur de nouvelles, données et analyse en matière de financement et d'investissement en énergie propre et dans le marché du carbone. http://www.BNEF.com

The Pew Charitable Trusts fait confiance à la puissance des connaissances pour relever les défis contemporains les plus importants. Pew s'appuie sur une approche rigoureuse et analytique pour améliorer les politiques publiques, informer le public et stimuler la vie civique. http://www.pewtrusts.org

    
    CONTACT:
    Tracy Schario, +1-202-540-6582 | tschario@pewtrusts.org
    Shannon Pao, +1-202-540-6568 | spao@pewtrusts.org

LA

SOURCE The Pew Charitable Trusts