EpiVax annonce 5,2 millions de dollars pour un vaccin contre la fièvre Q, ce qui est synonyme d'espoir pour les vaccins à la demande

12 Juin, 2015, 04:44 BST de EpiVax

PROVIDENCE, Rhode Island, 12 juin 2015 /PRNewswire/ -- EpiVax annonce aujourd'hui que l'Agence pour la réduction des menaces du ministère américain de la Défense (DTRA) investit actuellement 5,2 millions de dollars dans le développement d'un nouveau type de vaccin contre la fièvre Q. Sous l'égide de Mark Poznansky du Vaccine and Immunotherapy Center (VIC) et du Massachusetts General Hospital et d'Annie De Groot d'EpiVax (Providence, Rhode Island), des organisations académiques et industrielles du monde entier ont uni leurs forces pour s'axer sur le développement rapide de vaccins contre les maladies infectieuses émergentes. Le consortium VaxCelerate se compose de collaborateurs de l'université d'état du Colorado à Fort Collins, d'InnatOss Laboratories à Oss, aux Pays-Bas, et de l'université Yale à New Haven, Connecticut.

Logo - http://photos.prnewswire.com/prnh/20121116/NE15175LOGO

EpiVax apporte des outils d'immuno-informatique de pointe pour accélérer le rythme de développement des vaccins et apporte des indices rapides quant à la probabilité de leurs succès dans le cadre d'essais cliniques. « EpiVax s'est attelé à être à la pointe du concept de 'vaccins à la demande'. Les avoir choisis comme partenaire dans ce projet est une reconnaissance de leur position pionnière en développement de vaccins plus sûrs et plus efficaces, et en amélioration de nos capacités de réactivité rapide en termes de bio-défense nationale », a déclaré Jack Reed, sénateur américain (Rhode Island), membre haut placé de la commission des Forces armées.

Suite à une réponse différée à la grippe H1N1 en 2009, le gouvernement fédéral des États-Unis a fait des investissements importants dans des approches de fabrication rapide des vaccins. La réussite du VaxCelerate lui a valu un financement rapide de l'Agence pour les projets de recherche avancée de défense (DARPA selon l'acronyme américain) pour intégrer des technologies de pointe dans un procédé complet de développement de vaccins. Le consortium a été en mesure de développer et de tester un nouveau vaccin contre la fièvre de Lassa en 120 jours, en ne partant que des données génomiques du virus. Le projet actuellement financé par la DTRA est centré sur le développement de vaccins basés sur l'ARN qui stimuleront des réponses de protection contre la bactérie de la fièvre Q, sans être confrontés aux potentielles questions de sécurité qui empêchent des vaccins candidats existants de recevoir l'approbation américaine réglementaire pour l'utilisation sur les personnes.

À propos d'EpiVax
EpiVax est une société de biotechnologie basée à Providence, dans l'État de Rhode Island, et qui possède une expertise en immunologie, immuno-informatique, dépistage par immunogénicité, désimmunisation et modulation immunitaire. EpiVax utilise des outils informatiques pour concevoir des protéines thérapeutiques plus sûres et plus efficaces et pour développer rapidement de nouveaux vaccins protecteurs et efficaces.
http://www.epivax.com/

À propos de la fièvre Q
La fièvre Q ou coxiellose est une maladie provoquée par la bactérie Coxiella burnetii, qui existe dans le monde entier. Les êtres humains sont exposés à la maladie, et il suffit de quelques organismes pour provoquer l'infection.
http://www.cdc.gov/qfever/

CONTACT :
Steven Vessella
+1-401-272-2123
svessella@epivax.com

LA

SOURCE EpiVax



Liens connexes

http://www.epivax.com