Euro Disney S.C.A Annonce les résultats de l'exercice 2004

09 Novembre, 2004, 08:08 GMT de Euro Disney SCA

MARNE-LA-VALLEE, France, November 9 /PRNewswire/ --

- La restructuration financière donne lieu à un protocole d'accord qui apporte des ressources pour assurer la liquidité et permettre d'investir dans de nouveaux actifs

- Des revenus 2004 stables malgré un contexte externe difficile

- Un EBITDA positif et des flux de trésorerie d'exploitation positifs

- Une perte nette en augmentation ; rétablissement des redevances de licence et de rémunération du Gérant ; des éléments exceptionnels

Euro Disney S.C.A., Société d'exploitation de Disneyland Resort Paris, a présenté aujourd'hui ses résultats financiers consolidés pour l'exercice clos le 30 septembre 2004.

Le chiffre d'affaires augmente légèrement pour atteindre 1 048,0 millions d'euros pour l'exercice 2004, grâce à la hausse des dépenses moyennes par visiteur dans les parcs à thèmes et les hôtels, compensée par la baisse du taux d'occupation des hôtels et la diminution attendue du chiffre d'affaires lié aux activités de développement immobilier. La fréquentation d'une année sur l'autre est restée stable à 12,4 millions de visiteurs.

Le Groupe a subi une perte d'exploitation de 23,9 millions d'euros pour l'exercice 2004, en baisse de 56,0 millions d'euros par rapport au bénéfice pro-forma de 32,1 millions d'euros relatif à l'exercice précédent (la présentation pro-forma reflète le changement de méthode comptable qui modifie significativement le périmètre de consolidation de l'exercice 2004, décrit ci-dessous). L'augmentation de la perte traduit une hausse, inférieure à l'inflation, de certaines charges d'exploitation ainsi que le rétablissement en 2004 des redevances de licence à leur taux plein et de la rémunération du Gérant, suite à la renonciation par The Walt Disney Company ("TWDC") aux redevances de licence et à la rémunération du Gérant pour les trois derniers trimestres de l'exercice 2003. La hausse des dépenses marketing et commerciales, partiellement compensée par la diminution des frais généraux et administratifs a également eu un impact sur la marge opérationnelle. La perte nette s'établit à 145,2 millions d'euros en 2004 contre 58,3 millions d'euros en 2003 (sur une base pro-forma), du fait d'une marge opérationnelle plus faible et d'éléments exceptionnels significatifs.

Le Groupe a généré un flux de trésorerie d'exploitation de 124,6 millions d'euros au cours de l'exercice 2004, malgré une perte nette, dans la mesure où une part significative des charges d'exploitation du Groupe est composée par les charges d'amortissements. Par ailleurs, le besoin en fonds de roulement du Groupe a diminué car les redevances de licence et la rémunération du Gérant provisionnées au titre de l'exercice 2004 ne seront payées qu'en 2005 et, parce que les intérêts courus sur les prêts CDC pour le parc Walt Disney Studios ont été reportés. Selon les termes du protocole d'accord signé avec TWDC et les prêteurs, relatif à la restructuration financière du Groupe (le "protocole d'accord"), les redevances de licence et la rémunération du Gérant dues au titre de l'exercice 2004 seront payées suite à la mise en oeuvre de la restructuration financière.

Changement de méthode comptable

A compter du 1er octobre 2003 (premier jour de l'exercice 2004), le Groupe a adopté les nouvelles règles comptables de consolidation rendues obligatoires par l'article 133 de la Loi de Sécurité Financière et qui portent sur la consolidation des sociétés de financement dont le Groupe ne détient juridiquement aucun titre de capital. Conformément à ces nouvelles règles, les sociétés de financement auprès desquelles le Groupe loue en crédit-bail la majeure partie de ses actifs d'exploitation (les "Sociétés de Financement"), ont été intégrées dans les comptes consolidés du Groupe. Auparavant, les loyers de crédit-bail versés à ces Sociétés de Financement étaient passés en charges dès qu'ils étaient encourus ; et les modalités de ces contrats de crédit-bail et des engagements contractuels relatifs aux loyers et aux dettes des Sociétés de Financement étaient décrites dans l'annexe aux états financiers. L'incorporation des actifs des Sociétés de Financement dans les comptes consolidés du Groupe suite à l'application des nouvelles règles comptables a eu pour effet d'augmenter les immobilisations et les emprunts du Groupe. Les créances du Groupe sur les Sociétés de Financement ont été éliminées dans les comptes consolidés et les capitaux propres consolidés ont été réduits. Cette diminution des capitaux propres consolidés résulte principalement des charges d'amortissement (amortissement cumulé des actifs détenus par les Sociétés de Financement avant le changement de méthode comptable), qui étaient supérieures, pour les mêmes périodes, aux loyers de crédit-bail payés par le Groupe. Le changement de méthode comptable impacte également la classification et le montant des charges au compte de résultat, avec une augmentation des charges d'exploitation, des dotations aux amortissements et des charges d'intérêt, et parallèlement une baisse des loyers de crédit-bail (en conséquence, le poste du compte de résultat auparavant intitulé "Loyers de crédit-bail et charges financières nettes" a été renommé "Charges financières nettes"). Le changement de méthode comptable ne modifie ni la structure juridique, ni la situation financière, ni les flux de trésorerie des entités du groupe consolidé. L'annexe 5 détaille l'impact de ce changement de méthode comptable sur l'endettement du Groupe.

Activités opérationnelles

Le tableau ci-après présente les indicateurs clés de l'activité du Groupe:

    
                                         Exercice             Variation
                                        2004     2003       Valeur        %
 
    Visiteurs des Parcs à Thèmes        12,4        12,4       -        -
    (en millions) (1)
 
    Dépenses par visiteur des Parcs     42,7        40,7     2,0        5 %
    à Thèmes (en euros) (2)
 
    Taux d'occupation des Hôtels(3)     80,5 %      85,1 %           (4,6)pt
 
    Dépenses totales par chambre       186,6       183,5     3,1        2 %
    (en euros) (4)
 
    (1) Le nombre de visiteurs des parcs à thèmes est enregistré sur la
    base de la première entrée, c'est-à-dire qu'une personne visitant
    les deux parcs dans la même journée ne sera comptée qu'une seule
    fois.
 
    (2) Montants HT moyens par jour, comprenant le prix d'entrée et les
    dépenses en restauration et marchandises et autres services dans
    les Parcs à Thèmes.
 
    (3) Nombre de chambres occupées par jour en pourcentage du nombre
    de chambres total (le nombre de chambres total est d'environ 5 800
    chambres).
 
    (4) Montants HT moyens par jour, comprenant le prix de la chambre
    et les dépenses en restauration et marchandises et autres services
    dans les hôtels.

Chiffre d'affaires

Le chiffre d'affaires du Groupe est généré par les activités suivantes:

    
                                                              Exercice 2004/
                                   Exercice 2003              Pro forma 2003
                                   Impact des                 Variation
    (en millions   Exercice  Pro   Changements
    d'euros)           2004  forma de méthode    Publié  Montant        %
    Parcs à           531,3  508,5          -     508,5     22,8        5 %
    thèmes
    Hôtels et         405,2  416,7          -     416,7   (11,5)      (3) %
    Disney
    Village
    Autres             99,7   98,0      (0,7)      98,7      1,7        2 %
    Activités       1 036,2 1023,2      (0,7)   1 023,9     13,0        1 %
    touristiques         
 
    Activités de
    développement
    immobilier         11,8   23,6         -       23,6    (11,8)     (50) %
 
    Total chiffre   1 048,0 1046,8      (0,7)    1047,5      1,2          -
    d'affaires               

Le chiffre d'affaires des Parcs à Thèmes augmente de 5 % pour s'établir à 531,3 millions d'euros contre 508,5 millions d'euros pour l'exercice précédent, en raison d'une augmentation de la dépense moyenne par visiteur associée à une fréquentation stable. L'augmentation de la dépense par visiteur résulte de trois facteurs principaux : une hausse du prix moyen d'entrée, le lancement du billet "Passe Partout" (qui permet aux visiteurs d'accéder aux deux parcs à thèmes pour 9 euros de plus que le prix du billet d'entrée pour un seul parc) et la suppression des prix d'entrée réduits relatifs à la période de basse saison. Le chiffre d'affaires des boutiques et des restaurants dans les Parcs à Thèmes augmente également du fait de la progression de la dépense par visiteur.

Le chiffre d'affaires des hôtels et du Disney Village est en baisse de 3 % à 405,2 millions d'euros contre 416,7 millions d'euros pour l'exercice précédent, reflétant une diminution du taux d'occupation des hôtels liée à la concurrence accrue des hôtels détenus et exploités sur le site par des tiers. Ces hôtels font partie du plan global de développement de Disneyland Resort Paris, destiné à augmenter la capacité hôtelière globale afin d'héberger plus de visiteurs des parcs à thèmes tout en évitant au Groupe d'investir pour la construction d'hôtels supplémentaires. Toutefois, compte tenu d'une demande modérée, ces nouveaux hôtels ont eu un effet défavorable sur la fréquentation des hôtels du Groupe, en particulier pendant les périodes creuses. L'impact sur le chiffre d'affaires de cette baisse du taux d'occupation a été partiellement compensé par une augmentation de 2% de la dépense moyenne par chambre.

Les autres revenus (qui incluent principalement les redevances de participants et les services de transport et de voyages proposés aux visiteurs) augmentent de 1,7 million d'euros pour s'établir à 99,7 millions d'euros, en raison principalement de l'augmentation des services de transport et de voyages proposés aux visiteurs, partiellement compensée par la baisse légère des redevances de participants.

Le chiffre d'affaires généré par les activités de développement immobilier diminue par rapport à l'exercice précédent, comme prévu. Les revenus des activités de développement immobilier sont principalement constitués au titre de l'exercice 2004 de ventes de terrains relatifs à des projets commerciaux et résidentiels. Ils comprennent en outre des revenus provenant de locations de terrains et de contrats d'assistance au développement et à maîtrise d'ouvrage signés avec des partenaires, qui ont pris à bail ou acquis des terrains pour les développer sur le site de Disneyland Resort Paris. Compte tenu de l'achèvement réussi de la plupart des projets de développement de la capacité hôtelière lors de l'exercice 2003, la baisse du chiffre d'affaires est le reflet de cette diminution prévue des activités de développement.

Charges d'exploitation

Les charges d'exploitation du Groupe se décomposent comme suit :

    
    
                                                            Exercice 2004/
                                                            Pro forma 2003
                                   Exercice 2003
                                   Impact des               Variation
                 Exercice    Pro   Changements
                 2004        forma de méthode    Publié  Montant        %

    (en millions                               
    d'euros)
    Charges        664,8  655,2         (15,7)     639,5      9,6       2 %
    d'exploitation
    directes (1)
    Dépenses de    112,6  105,2              -     105,2      7,4       7 %
    marketing et
    ventes
    Frais généraux  90,0   96,7              -      96,7    (6,7)      (7) %
    et
    administratifs
    Dotations aux  146,8  149,5         (83,9)      65,6    (2,7)      (2) %
    amortissements
                 1 014,2 1 006,6         (99,6)     907,0      7,6      1 %

    Redevances et   57,7     8,1              -       8,1     49,6    612 %
    rémunération
    du gérant
 
    Total 
    charges      1 071,9 1 014,7         (99,6)     915,1     57,2      6 %
    d'exploitation           

(1) Les charges d'exploitation directes comprennent les frais de personnel opérationnel, les coûts de revient de la nourriture, des boissons, des marchandises vendues, des services de transport et des terrains vendus, ainsi que des charges diverses telles que les dépenses liées à la consommation d'énergie, à la maintenance, aux dépenses de rénovation des actifs, aux assurances et aux impôts et taxes.

En excluant l'impact du rétablissement des redevances de licence et de la rémunération du Gérant, les charges d'exploitation de l'exercice 2004 augmentent de 1%, en deçà du taux d'inflation publié en France (1,48 %[1]). Les charges d'exploitation directes augmentent de 9,6 millions d'euros par rapport à l'exercice précédent pro-forma, traduisant principalement l'augmentation des charges de personnel. Les dépenses de marketing et ventes augmentent de 7,4 millions d'euros par rapport à l'exercice précédent, traduisant la progression des dépenses média durant le second semestre de l'exercice, essentiellement liée à la promotion du nouveau spectacle à succès, la Légende du Roi Lion. Les frais généraux et administratifs ont diminué de 6,7 millions d'euros par rapport à l'exercice précédent, traduisant une baisse des charges de personnel.

Le montant des redevances de licence et de la rémunération du gérant s'élève à 57,7 millions d'euros, en augmentation de 49,6 millions d'euros par rapport à l'exercice précédent, reflétant le rétablissement des redevances de licence à taux plein et de la rémunération du Gérant au 1er octobre 2003 (premier jour de l'exercice 2004) faisant suite à la renonciation à ces redevances consentie par TWDC pour les trois derniers trimestres de l'exercice 2003. Au cours de l'exercice 2004, les redevances de licence se sont élevées à 47,2 millions d'euros après rétablissement de leur taux plein contractuel (les taux durant les exercices 1999 à 2003 ont été diminués à 50 % de leur taux d'origine suite à la restructuration financière de 1994). La charge enregistrée pour l'exercice 2004 comprend le total des redevances de licence et de la rémunération du gérant dues au titre de l'exercice, leur paiement n'étant toutefois pas effectué avant 2005.

Résultat d'exploitation et EBITDA

Le tableau ci-dessous présente le résultat d'exploitation et l'EBITDA par secteur d'activité:

    
                                                               Exercice 2004/
                                   Exercice 2003              Pro forma 2003
                                   Impact des                    Variation
                Exercice    Pro    changements
                2004        forma  de méthode       Publié  Montant      %
    (en millions                                      
    d'euros)
 
    Secteur       (25,6)   21,8        (100,3)        122,1   (47,4)  (217) %
    activités                                                                     
    touristiques
    Secteur         1,7    10,3             -          10,3    (8,6)   (84) %
    activités de                                                                  
    développement
    Résultat      (23,9)   32,1        (100,3)        132,4   (56,0)  (175) %
    d'exploitation                                                                
    (1)
 
    Dotations aux 146,8   149,5          83,9          65,6    (2,7)    (2) %
    amortissements
 
    EBITDA (2)    122,9   181,6         (16,4)        198,0   (58,7)   (32) %
                                                                                  
    En pourcentage   12 %    17 %           -            19 %     -    (5)ppt 
    du chiffre                                                                  
    d'affaires
 

(1) Le résultat d'exploitation représente le résultat avant charges financières nettes et éléments exceptionnels du compte de résultat consolidé.

(2) L'EBITDA représente le résultat d'exploitation avant dotations aux amortissements.

Suite à l'augmentation significative des charges d'amortissements résultant de la consolidation des Sociétés de Financement consécutive au changement de méthode comptable décrit précédemment, la direction a décidé d'utiliser l'EBITDA comme indicateur de performance de l'activité du Groupe. Même si la direction estime que l'EBITDA est un outil d'évaluation utile, il ne mesure pas la performance financière telle qu'elle est définie selon les principes comptables généralement appliqués en France, et ne devrait pas être perçu comme se substituant aux autres indicateurs que sont le résultat d'exploitation, le résultat net ou les flux de trésorerie dans l'évaluation des résultats financiers du Groupe.

L'EBITDA de l'exercice 2004 a diminué suite à la baisse du résultat d'exploitation à la fois dans le secteur des activités touristiques et dans le secteur des activités de développement immobilier. Le résultat d'exploitation des activités touristiques est une perte de 25,6 millions d'euros, en baisse de 47,4 millions d'euros par rapport à l'exercice précédent pro forma, traduisant principalement l'augmentation des redevances de licence et de la rémunération du gérant de 49,6 millions d'euros. Le résultat d'exploitation des activités de développement immobilier diminue de 8,6 millions d'euros pour s'établir à 1,7 million d'euros contre 10,3 millions d'euros pour l'exercice précédent, traduisant la baisse prévue des activités de développement.

Charges financières nettes

Les charges financières nettes se décomposent comme suit :

    
                                                              Exercice 2004/
                                 Exercice 2003               Pro forma 2003
                                 Impact des                    Variation
            Exercice      Pro    changements
            2004          forma  de méthode    Publié  Montant      %

    (en                                               
    millions
    d'euros)
    Loyers de      -         -       193,8     (193,8)        -        -
    crédit-bail
    Produits     2,8       3,8       (45,1)      48,9      (1,0)     (26) %
    financiers                                                                   
    Charges   (108,5)   (115,0)      (59,6)     (55,4)      6,5        6 %
    financières
    Total     (105,7)   (111,2)       89,1     (200,3)      5,5       (5) % 

Les loyers de crédit-bail représentent les coûts relatifs aux contrats de crédit-bail et de location conclus avec les Sociétés de Financement consolidées et correspondent approximativement au montant du service de la dette de ces Sociétés de Financement. Suite à la consolidation des Sociétés de Financement (à compter du début de l'exercice 2004, comme expliqué ci-dessus), cette charge est désormais éliminée.

Les produits financiers, avant consolidation des Sociétés de Financement, correspondaient principalement aux intérêts acquis sur les prêts à long terme consentis aux sociétés de financement, aux intérêts sur les placements à court terme et au résultat net des opérations en devises. Suite à la consolidation des Sociétés de Financement, le produit financier sur les prêts long-terme consentis aux Sociétés de Financement est éliminé. Les charges financières sont essentiellement constituées des intérêts sur emprunts à long terme du Groupe et du résultat net des opérations de couverture de taux d'intérêt.

Les charges financières nettes ont diminué de 5,5 millions d'euros et s'établissent à 105,7 millions d'euros pour l'exercice 2004. Cette baisse s'explique principalement par l'impact de la baisse des taux d'intérêt variables et des coûts de couverture, partiellement compensée par le rétablissement le 30 septembre 2003 des charges d'intérêt à taux plein consécutivement à la fin à cette même date des abandons d'intérêts consentis dans le cadre de la restructuration financière de 1994.

Résultat exceptionnel

La perte exceptionnelle de l'exercice 2004 de 22,3 millions d'euros inclut principalement 12,6 millions d'euros d'honoraires et de charges relatives aux négociations de la Restructuration financière et 9,2 millions d'euros de mise au rebut des installations du Visionarium, une attraction du parc Disneyland, qui a été fermée. Le bâtiment abritera une nouvelle attraction qui devrait ouvrir au cours de l'exercice 2006.

Le résultat exceptionnel 2003 s'élevait à 11,9 millions d'euros. Le Groupe a vendu trois résidences situées à proximité du site destinées à l'hébergement de certains employés du Groupe. Cette transaction a généré un flux de trésorerie de 34,1 millions d'euros et une plus-value de 11,0 millions d'euros. Le Groupe continue à exploiter ces résidences dans le cadre de contrats de location. Les loyers relatifs à ces contrats sont inclus dans les charges d'exploitation du Groupe.

Tableau de financement et trésorerie

Au 30 septembre 2004, les disponibilités et les valeurs mobilières de placement s'élèvent à 131,4 millions d'euros, y compris 49,1 millions d'euros de disponibilités et de valeurs mobilières de placement détenues par les Sociétés de Financement qui sont consolidées depuis le début de l'exercice 2004. La trésorerie a augmenté de 36,7 millions d'euros pour atteindre 131,3 millions d'euros au 30 septembre 2004. Plus précisément, cette augmentation résulte des :

    
    - Flux de trésorerie générés par l'exploitation   124,6 millions d'euros

    - Flux de trésorerie utilisés pour les opérations 
      d'investissement                                (28,8) millions d'euros

    - Flux de trésorerie utilisés pour les opérations 
      de financement                                  (59,1) millions d'euros

Les flux de trésorerie générés par l'exploitation sont restés stables par rapport aux données pro forma de l'exercice précédent, reflétant une baisse du résultat net, compensée par une évolution favorable du besoin en fonds de roulement

Les flux de trésorerie utilisés pour les opérations d'investissement s'élèvent à 28,8 millions. Les dépenses d'investissement sont relatives essentiellement à la réalisation et à la mise en scène du spectacle de La Légende Du Roi Lion qui est présenté plusieurs fois par jour à Videopolis sur le parc Disneyland, aux améliorations apportées aux festivals d'Halloween et de Noël et à différentes améliorations des actifs existants.

Les flux de trésorerie utilisés pour les opérations de financement s'élèvent à 59,1 millions d'euros traduisant les remboursements de la dette pour 66,2 millions d'euros, l'augmentation de 15,4 millions d'euros des dépôts de garanties bancaires et des dépenses liées aux coûts de restructuration, compensés partiellement par des tirages complémentaires de 22,5 millions d'euros sur la ligne de crédit de 167,7 millions d'euros accordée par TWDC, dont le solde au 30 septembre 2004 s'élève à 125,0 millions d'euros.

Restructuration financière

En septembre 2004, la Société, ses prêteurs et TWDC ont signé un protocole d'accord qui prévoit une restructuration complète des engagements financiers du Groupe (la "Restructuration"). Cette Restructuration est subordonnée à la finalisation de la documentation juridique et deviendra pleinement effective dès la réalisation de l'augmentation de capital décrite ci-dessous. Si l'augmentation de capital n'était pas réalisée d'ici au 31 mars 2005, les parties auraient 30 jours pour négocier un nouvel accord. Faute de quoi, la plupart des clauses du protocole d'accord deviendraient nulles et non avenues et la Société serait alors, en l'absence de renonciations de la part des créanciers ou d'un nouvel accord, incapable de faire face à certains de ces engagements financiers.

Une fois mise en oeuvre, la Restructuration permettra :

- l'apport de nouvelles ressources au Groupe, avec une nouvelle ligne de crédit accordée par TWDC de 150,0 millions d'euros et au minimum 250 millions d'euros d'augmentation de capital (avant déduction des commissions de placement et autres coûts) ;

- la conversion de la ligne de crédit actuelle du Groupe auprès de TWDC (dont le solde s'élèvera à 110 millions d'euros lorsque la Restructuration sera mise en oeuvre) en dette subordonnée à long-teme ;

- le report des engagements de paiement du Groupe liés à ses emprunts et aux redevances de licence et à la rémunération du Gérant en partie de façon inconditionnelle et en partie de façon conditionnelle, (calculé d'après l'EBITDA du Groupe, retraité de certains éléments);

- la hausse d'environ 2 points par an du taux d'intérêt de la dette du Groupe, sur un montant d'environ 450 millions d'euros;

- acquisition par la Société de 82% du capital d'Euro Disney Associés ("EDA"), une société détenue indirectement par TWDC, par apport de la Société à EDA de la quasi-totalité de ses éléments d'actif et de passif, TWDC conservant, indirectement, le solde du capital d'EDA (soit les 18% restants). Cette opération a pour objet d'éviter à la Société de devoir payer à EDA le prix d'exercice d'options au titre de certains contrats de location et de sous-location, dont la levée aurait été nécessaire afin de conserver ses droits sur le Parc Disneyland et certaines de ses attractions clés. La Société réalisera ainsi une économie globale de 292,1 millions d'euros (auxquels s'ajoutent 16 millions d'euros d'intérêts); et

- la possibilité pour le Groupe de mettre en oeuvre un plan d'investissements de 240 millions d'euros et d'engager davantage de dépenses chaque année pour entretenir et améliorer les actifs existants.

L'impact de la Restructuration sur les flux de trésorerie est brièvement présenté en annexe 6.

En aboutissant à un accord sur la Restructuration, le Groupe a la possibilité de poursuivre sa stratégie pour attirer de nouveaux visiteurs dans ses parcs à thèmes et de nouveaux clients dans ses hôtels, et d'augmenter le taux de re-visites par une satisfaction accrue des visiteurs et une meilleure perception du produit. La Société va convoquer une assemblée générale ordinaire et extraordinaire pour le 17 décembre prochain pour approuver entre autres résolutions, le traité d'apport, les modifications corrélatives des statuts de la Société, l'augmentation de capital par émission d'actions, ainsi que les comptes sociaux et consolidés audités.

André Lacroix, Président et Directeur général d'Euro Disney S.A.S, a déclaré :

"Les résultats annuels de la Société reflètent une fréquentation et un chiffre d'affaires stables dans une nouvelle année difficile pour l'industrie européenne du voyage et du tourisme, à laquelle s'ajoute une augmentation des coûts essentiellement liée au rétablissement des redevances de licence et de la rémunération du Gérant, et à des coûts supplémentaires liés à la restructuration financière.

La Société a réalisé des progrès significatifs en 2004 :

- Euro Disney a développé une politique de croissance à long terme reposant sur le potentiel représenté par les visiteurs venant pour la première fois à Disneyland Report Paris et basée sur une stratégie européenne de ventes et de marketing innovante. La mise en place de cette stratégie a contribué à une augmentation du chiffre d'affaires et de la fréquentation au cours du quatrième trimestre, particulièrement important en termes d'activité, grâce au lancement du spectacle de la Légende du Roi Lion.

- Euro Disney a accompli les étapes indispensables et nécessaires à la réalisation d'une restructuration financière réussie. Cette restructuration s'achèvera après l'augmentation de capital qui, une fois réalisée, donnera à la Société à la fois une flexibilité financière ainsi que les moyens d'investir davantage dans le développement de nouvelles attractions.

- Euro Disney a constitué une équipe de direction solide, expérimentée et internationale pour mener à bien notre stratégie de croissance.

Nous restons confiants dans l'avenir de Disneyland Resort Paris en tant que première destination touristique en Europe."

Prochaine communication prévue : Résultats du premier trimestre en janvier 2005

Des informations complémentaires sont disponibles sur le site internet www.eurodisney.com

    
    Code ISIN: FR0000125874 
    Code Reuters: EDL.PA
    Sicovam: 12 587 
    Code Bloomberg: EDL FP

Euro Disney S.C.A. et ses filiales exploitent le site de Disneyland Resort Paris qui comprend le Parc Disneyland, le Parc Walt Disney Studios, 7 Hôtels d'une capacité d'environ 5 800 chambres (en excluant les 2 033 chambres des hôtels situés sur le site détenus par des partenaires extérieurs), deux centres de congrès, le centre de divertissements Disney Village et un golf de 27 trous. L'activité du Groupe comprend également la gestion et le développement d'un site de 2 000 hectares dont environ 1 000 hectares de réserves foncières. Les actions d'Euro Disney S.C.A. sont cotées à Paris (SRD), Londres et Bruxelles.

La direction de la Société estime que certaines déclarations contenues dans ce communiqué de presse peuvent constituer des déclarations prospectives (forward looking statement) au sens de la U.S. Private Securities Litigation Reform Act de 1995. Ces déclarations sont faites sur la base des anticipations et hypothèses de la direction de la Société, à la date à laquelle lesdites déclarations sont faites, relativement à des événements et à la performance futurs de la Société. Les résultats effectifs peuvent s'écarter de manière significative de ceux exprimés ou implicites. Ces écarts peuvent résulter d'actions de la Société ainsi que d'évolutions que la Société ne contrôle pas, y compris des changements dans la conjoncture politique ou économique. D'autres facteurs pouvant affecter les résultats figurent dans les documents déposés par la Société auprès de la U.S. Securities Exchange Commission.

Le présent communiqué de presse ne constitue pas une offre de valeurs mobilières en France, aux Etats-Unis ou dans tout autre pays. Toute offre de valeurs mobilières relative au projet d'augmentation de capital ne pourra être faite que sur la base d'un prospectus établi conformément à la réglementation applicable dans chacun des pays concernés. Les valeurs mobilières qui seront offertes dans le cadre de l'augmentation de capital n'ont pas fait et ne feront pas l'objet d'un enregistrement (registration) en vertu de la loi américaine sur les valeurs mobilières de 1933 (the United States Securities Act of 1933) et ne pourront être offertes ou vendues aux Etats-Unis d'Amérique ou dans tout autre pays qu'en conformité avec la réglementation applicable dans chacun des pays concernés.

    
                                                                    Annexe 1

                             GROUPE EURO DISNEY SCA
                    Annonce des résultats de l'exercice 2004

                     COMPTES DE RESULTAT CONSOLIDES RESUMES

                                                              Exercice 2004/
                                    Exercice 2003             Pro forma 2003
                                    Impact des                 Variation
                Exercice      Pro   Changements
                2004          forma de méthode     Publié  Montant       %

    (en millions                                     
    d'euros)
 
    Produits    1 048,0     1 046,8       (0,7)   1 047,5      1,2       -
    d'exploitation
 
    Charges    (1 071,9)   (1 014,7)     (99,6)    (915,1)   (57,2)    (6) %
    d'exploitation   
 
    Résultat      (23,9)       32,1     (100,3)     132,4    (56,0)  (175) %
    d'exploitation                                                               
 
    Charges      (105,7)     (111,2)      89,1     (200,3)     5,5      5 %
    financières
    nettes
 
    Résultat     (129,6)      (79,1)     (11,2)     (67,9)   (50,5)   (64) %    
    courant                                                                      
 
    Résultat      (22,3)       12,0        0,1       11,9    (34,3)  (286) %
    exceptionnel                                                                 
 
    Intérêts        6,7         8,8        8,8          -     (2,1)   (24) %
    minoritaires                                                                 
 
    Résultat net (145,2)      (58,3)      (2,3)     (56,0)   (86,9)  (149) %
                                                                                 

    
                           CHIFFRE D'AFFAIRES SECTORIEL

                 Exercice 2004                     Excercice 2003 
                                                   Pro-forma
    (en      Activités    Activités de         Activités    Activités de
    millions touristiques développement Total  touristiques développe-  Total 
    d'euros)                                                ment
 
    1er            258,4       3,8      262,2      256,9     3,6        260,5 
    trimestre
 
    2ème           207,9       0,9      208,8      207,1     1,7        208,8
    trimestre
 
    3è             263,0       2,1      265,1      268,2     6,8        275,0
    trimestre
 
    4è             306,9       5,0      311,9      291,0    11,5        302,5
    trimestre
 
    Total        1 036.2      11,8    1 048,0    1 023,2    23,6      1 046,8

    
                            CHIFFRE D'AFFAIRES SECTORIEL

                                 (Exercice 2004 vs Pro-forma
                                       Exercice 2003)
    (en            Activités       Activités de
    millions     touristiques      développement           Total  
    d'euros)   

    1er            1,5    1 %       0,2      6 %           1,7    1 %
    trimestre
 
    2ème           0,8      -      (0,8)   (47)%             -    -
    trimestre
 
    3è            (5,2)  (2)%      (4,7)   (69)%          (9,9)  (4)%
    trimestre
 
    4è            15,9    5 %      (6,5)   (57)%           9,4    3 %
    trimestre
 
    Total         13,0    1 %     (11,8)   (50)%           1,2      -

    
                                                                   Annexe 2

                             GROUPE EURO DISNEY SCA
                    Annonce des résultats de l'exercice 2004

                          Bilans consolidés résumés


                                                                   Septembre
                                                                       2004/
                                                                   Pro forma
                                          Septembre 2003                2003
                                             Impact des
                       Septembre
    en millions                      Pro    Changements
    d'euros)               2004    forma     de méthode    Publié    Montant
 
    Immobilisations     2 396,3  2 519,9        1 534,3     985,6    (123,6)
    corporelles et
    incorporelles
 
    Immobilisations       115,3    104,5       (1 227,7)  1 332,2      10,8
    financières                                               
 
    Disponibilités        131,4     94,7           48,6      46,1      36,7
    et valeurs
    mobilières de
    placement
 
    Autres actifs         174,0    171,7            7,1     164,6       2,3
 
    Charges à              59,6     63,6            8,5      55,1      (4,0)
    répartir
 
    Total Actif         2 876,6  2 954,4          370,8   2 583,6     (77,8)
                                                              
 
    Capital et          1 246,4  1.093,9              -   1 093,9     152,5
    primes                                                    
    d'émission
    Réserves           (1 306,3)(1 161,1)      (1.151,6)     (9,5)   (145,2)
    consolidées                     
    Capitaux propres      (59,9)   (67,2)      (1 151,6)  1 084,4       7,3
                                                              
 
    Intérêts              339,6    (41,3)         (41,3)        -     380,9
    minoritaires
 
    Autres fonds              -    152,8              -     152,8    (152,8)
    propres
 
    Provisions pour        98,2    120,1              -     120,1     (21,9)
    risques et
    charges
 
    Emprunts            2 052,8  2 448,4        1 580,9     867,5    (395,6)
 
    Dettes à court        445,9    341,6         (17,2)     358,8      104,3
    terme et
    produits
    constatés
    d'avance
 
    Total Passif        2 876,6  2 954,4         370,8    2 583,6      (77,8)
                                                              

    
                                                                    Annexe 3

                             GROUPE EURO DISNEY SCA
                    Annonce des résultats de l'exercice 2004

                     Tableaux de financement consolidéS

                                                             Septembre 2004/
                                                             Pro forma 2003
                                    Exercice 2003
                                    Impact des
                Exercice  Pro       Changements
                2004      Forma     de méthode      Publié  Montant       %

    (en millions
    d'euros)
 
    Flux de      124,6   124,7        36,6           88,1    (0,1)        -
    trésorerie liés à
    l'exploitation
 
    Cession          -    45,4           -           45,4   (45,4)     (100)%
    d'immobilisations
    corporelles
    Acquisition  (28,6)  (72,7)        0,2          (72,9)   44,1        61 %
    d'immobilisations
    corporelles et
    incorporelles
    Autres        (0,2)   (1,3)          -           (1,3)    1,1        85 %
    Flux de      (28,8)  (28,6)         0,2         (28,8)   (0,2)        -
    trésorerie nets
    liés aux
    opérations
    d'investissements
 
    Nouveaux 
    emprunts      22,5    40,0            -          40,0   (17,5)      (44)%
    Remboursement 
    des          (66,2)  (51,6)       (36,6)        (15,0)  (14,6)      (28)%
    emprunts
    (Augmenta-
    tion)/       (10,5)  (59,6)           -         (59,6)   49,1        82 %
    diminution des
    dépôts bancaires
    de garantie
    Coûts liés 
    à la          (4,9)      -            -             -    (4,9)     (100)%
    restructuration
    Flux de      (59,1)  (71,2)       (36,6)        (34,6)    12,1       17 %
    trésorerie liés
    aux opérations de
    financement
 
    Variation de  36,7    24,9          0,2          24,7     11,8       47 %
    trésorerie
    Trésorerie au 94,6    69,7         48,4          21,3     24,9       36 %
    début de la
    période
    Trésorerie à 
    la           131,3    94,6         48,6          46,0     36,7       39 %
    fin de la période

    
                                                                   Septembre
                                                                       2004/
                                    Septembre 2003            Pro forma 2003
                                    Impact des
                  Septembre   Pro    changement
                  2004        forma  de méthode       Publié  Montant      %

                                             
    Rapprochement
    avec le bilan:
    Disponibilités     10,6    11,2          -         11,2    (0,6)    (5)%
    Valeurs           120,8    83,5       48,6         34,9    37,3     45 %
    mobilières de
    placement
    Concours bancaires
    courants (classés
    en créditeurs et   (0,1)   (0,1)         -         (0,1)      -      -
    charges à payer)
    Trésorerie à      131,3    94,6       48,6         46,0    36,7      39%
    la fin de la
    période (1)
 

(1) Inclut, aux 30 septembre 2004 et 2003, respectivement, 49,1 millions d'euros et 48,6 millions d'euros, de disponibilités et de valeurs mobilières de placement des Sociétés de financement consolidées.

    
                                                                    Annexe 4

                             GROUPE EURO DISNEY SCA
                    Annonce des résultats de l'exercice 2004

                       Variation des capitaux propres

                                          Capital/     Réserves
                                          primes    Consolidées
                                        d'émission                 Totaux
    (en millions d'euros)                                           
    Solde au 30 septembre 2003, publié     1 093,9        (9,5)   1 084,4
 
    Effet cumulé des changements de méthode      -    (1 151,6)  (1 151,6)
    comptable                                                           
 
    Conversion des ORAs et des OBSAs         152,5           -      152,5
 
    Résultat net de l'exercice                   -      (145,2)    (145,2)
 
    Solde au 30 septembre 2004             1 246,4    (1 306,3)     (59,9)

    
                                                                 Annexe 5
                          Emprunts du Groupe

    La consolidation des sociétés de financement a augmenté
significativement le montant des emprunts enregistrés dans le bilan consolidé
du Groupe au 30 septembre 2004. Le tableau suivant présente l'impact de ce
changement dans l'endettement du Groupe.

             Publié    Consolidation
             septembre des sociétés
             2003      de                Exercice 2004             Septembre
    (en                financement  Augmentations Remboursements   2004
    millions
    d'euros)

    CDC Prêts    40,6      86,9              -              -         127,5
    ordinaires
    CDC Prêts   509,4     274,4              -              -         783,8
    subordonnés
    Emprunts de 114,1     263,7              -          (37,7)        340,1
    la Phase IA
    Emprunts de  24,3     139,2              -          (13,0)        150,5
    la Phase IB
    Avances         -     304,9              -              -         304,9
    Associés -
    Phase IA
    Avances         -      96,9              -              -          96,9
    Associés -
    Phase IB
    Emprunts        -     276,4              -         (259,1) (1)     17,3
    TWDC
    Ligne de    102,5         -           22,5              -         125,0
    Crédit TWDC
    Autres       15,5         -              -          (15,5)            -
    Sous-total  806,4   1 442,4           22,5         (325,3)      1 946,0
 
    Intérêts     61,1     138,5           93,7         (186,5) (1)    106,8
    courus
 
    Total       867,5   1 580,9          116,2         (511,8)      2 052,8
    emprunts

(1) Ces mouvements correspondent à la conversion en capital social de certains emprunts dus par EDA à TWDC réalisée lors de l'exercice 2004 y compris 125 millions d'euros d'intérêts courus.

    
                                                                   Annexe 6

                            GROUPE EURO DISNEY SCA
                    Annonce des résultats de l'exercice 2004

     Resume de l'impact de la Restructuration sur les flux de tresorerie

    (en millions d'euros)

 
    Augmentation de capital (1)                         250
 
    Economies nettes de trésorerie
    Paiements à EDA                             292
    Abandon de dettes                            30
    Augmentation des taux d'intérêts           (63)
                                                        259
 
    Augmentation de capital et économie                 509
    nette de trésorerie
 
    Nouvelle Ligne                              150
    (disponible jusqu'en 2010 date à
    laquelle elle sera réduite à 100
    millions d'euros)
 
    Reports inconditionnels (2)                 600
    (réalisés sur 6 ans de l'exercice
    2005 à l'exercice 2010)
 
    Reports conditionnels maximum (2)           406
    (réalisés sur 11 ans de l'exercice
    2005 à l'exercice 2015)
 
    Autres sources de trésorerie                      1 156
 

(1) exclut les commissions des conseils bancaires et les autres coûts liés à l'augmentation de capital estimés à 20 millions d'euros.

(2) inclut les reports de paiement du service de la dette, des redevances de licence et de rémunération du Gérant.

    
         Le tableau ci-dessous présente les reports du service de la
dette, des redevances de licence et de rémunération du Gérant, jusqu'en 2009
     et indique séparément les reports conditionnels et inconditionnels.
 
                                Exercice             Cumm         Au-delà
                                                     Sur
                                                     5
    (en millions          2005 2006  2007 2008 2009  ans  Reports Rembourse
    d'euros)                                                      -ments
     
 
    Reports                241  102   120   74   35  572     28       (600)
    inconditionnels
 
    Reports                  -   20    20   45   45  130    276       (406)
    conditionnels
    maximum
 
    Reports possibles      241  122   140  119   80  702    304     (1 006)
    maximum

Les données de ce tableau présentent les économies de trésorerie et les reports qui seront réalisés sur une période de 11 exercices. Elles correspondent pour chaque année à la somme de ces économies et de ces reports sans actualisation. Les montants différés restent des engagements du Groupe mais ne seront payés qu'à des dates postérieures à celles actuellement prévues (en vigueur). Les reports des intérêts sur les redevances de licence et la rémunération du Gérant feront l'objet de provisions dans le compte de résultat consolidé du Groupe. Les données de ce tableau ne prennent pas en considération l'impact de la charge d'intérêt et le résultat financier qui sera payé ou reçu suite au report des remboursements de principal, redevances de licence et rémunérations du Gérant. Un tableau plus détaillé sera fourni dans le rapport publié à l'occasion de la prochaine assemblée générale.

[1] Source : INSEE Taux toutes catégories hors tabac (sept 03 - sept 04)

LA

SOURCE Euro Disney SCA