Far East Energy annonce le lancement de son programme de forage 2013 et communique ses résultats pour 2012

19 Mars, 2013, 17:21 GMT de Far East Energy Corporation

HOUSTON, 19 mars 2013 /PRNewswire/ -- Far East Energy Corporation (OTCBB : FEEC) a annoncé aujourd'hui que sa campagne de forage 2013 dans le bloc de Shouyang avait démarré maintenant que les congés à l'occasion du Nouvel-An chinois sont terminés et que les conditions météorologiques se sont améliorées dans la province de Shanxi.

Deux appareils de forage ont déjà été mis en service dans le bloc de Shouyang, et d'autres appareils de forage ont été mobilisés et devraient être mis en service dans les trois prochaines semaines. 

Le programme de forage 2013 devrait initialement porter i) sur le forage de 70 puits dans la zone principale de production pilote 1H en vue d'accélérer la production gazière et d'accroître les ventes ; et ii) sur 25 autres puits d'appréciation déployés dans l'ensemble du bloc dans le but de recenser les éventuelles sections du bloc les moins développées.

Pour le PDG, Michael R. McElwrath, « Far East a très bien commencé l'année 2013 et dispose aujourd'hui des fonds nécessaires pour mener à bien un vaste programme de forage dans le bloc de Shouyang. Nous avons déjà mis des appareils de forage en service et, alors que les conditions météorologiques s'améliorent, de plus en plus d'appareils seront déployés ; en réalité, nos contractants sont déjà occupés à installer de nouveaux appareils de forage dans le bloc ».

Après que le Ministère chinois des ressources terrestres a certifié les ressources de gaz de charbon de l'entreprise pour une surface utile de 99,8 km2 en application du contrat de partage de production de Shouyang (en juin 2012), la société est actuellement occupée à élaborer le projet de plan d'aménagement général en vue de sa soumission. Ce projet devrait être soumis pour approbation au début du deuxième semestre 2013.

La société a également communiqué ses résultats de fin d'exercice pour 2012 sur son formulaire 10-K, lesquels révèlent une augmentation de 85 % des volumes de ventes de gaz en 2012 par rapport à 2011, puisqu'un plus grand nombre de puits ont été branchés sur le système de collecte, de compression et de transmission. En 2012, le volume total net des ventes à Far East a été de 260 424 Mcf. La société reçoit un prix moyen de 6,43 dollars/Mcf de gaz vendu, incluant les diverses subventions du gouvernement et de la province.

Les résultats de fin d'exercice pour 2012 incluent également un rapport actualisé et révisé sur les réserves (conforme aux normes de la SEC) élaboré par la société-conseil indépendante RISC Advisory Consultants. Selon ce rapport, la société disposait à la fin de l'exercice en décembre 2012 de réserves avérées nettes de 51,3 MMscf et de réserves probables nettes de 392,4 MMscf.

La mesure normalisée des futurs flux nets de trésorerie actualisés pour les réserves avérées de pétrole et de gaz et la valorisation de la NPV10% pour les réserves avérées est de 40,4 millions de dollars, la valorisation de la NPV10% pour les réserves avérées et probables étant de 816,1 millions de dollars. Si l'on ajoutait les réserves possibles à la valeur de la NPV10%, on obtiendrait une valeur cumulée de 1,2 milliard de dollars.

Pour Mike McElwrath, « Les opérations de fracturation menées par la société et le rattachement de puits au système de collecte ont débouché sur une augmentation sensible des ventes de gaz en 2012 par rapport à 2011, et ce dépit d'un ralentissement des activités de forage en raison du retard de financement dû au fait que le Ministère chinois du commerce a donné tardivement son aval. Je pense que le rapport révisé et actualisé fourni par RISC concernant les intérêts de la société dans le bloc de Shouyang traduit la valeur des ressources en gaz de charbon dont dispose l'entreprise dans le bloc de Shouyang. Nous nous réjouissons déjà de la perspective d'une excellente année en termes d'exploitation dans le cadre du projet du bloc de Shouyang ».

Informations supplémentaires sur les estimations des ressources éventuelles

Notre NPV10% et la mesure standardisée des futurs flux nets de trésorerie ne sont pas censés présenter la véritable valeur marchande de nos réserves de gaz de charbon dans le cadre du projet de Shouyang. Une estimation de la véritable valeur marchande doit, entre autres, tenir compte du recueil des réserves qui ne sont pas actuellement considérées comme avérées, de la valeur des actifs non avérés et des prévisions concernant les futures conditions économiques et d'exploitation.

Les estimations concernant la future production des réserves avérées et des futurs coûts de production et de développement sont fondées sur les coûts et les conditions économiques actuels. Les futures charges fiscales sont calculées sur la base des taux d'imposition réglementaires de fin d'année appliqués aux futurs flux nets de trésorerie avant impôts provenant des réserves avérées de gaz de charbon, moins l'assiette de l'impôt de Far East Energy. Tous les prix de tête de puits seront inchangés pour l'ensemble de la période de prévision pour toutes les catégories de réserves. Les estimations de futurs flux nets de trésorerie sont ensuite actualisées à un taux de 10 %.

La valeur actuelle nette 10 (NPV10%) pour les ressources avérées peut être considéré comme une mesure financière non-GAAP telle que définie par la SEC, et elle est calculée sur la même base que la mesure normalisée des futurs flux nets de trésorerie pour les réserves avérées, qui est la mesure financière la plus directement comparable au GAAP américain. La NPV10% est calculée sur la même base que la mesure normalisée des futurs flux nets de trésorerie actualisés pour les réserves avérées mais sans déduire les futures charges fiscales. Au 31 décembre 2012, nous évaluions nos futures charges actualisées à 0 dollars et, par conséquent, notre mesure normalisée des futurs flux nets de trésorerie actualisés après impôts pour les réserves avérées était également de 40,4 millions de dollars. Nous pensons que la NPV10% constitue pour les investisseurs une mesure utile pour l'évaluation de l'importance monétaire relative de nos propriétés de gaz de charbon. Nous pensons également que les investisseurs peuvent avoir recours à notre NPV10% afin de comparer la taille et la valeur relatives de nos réserves avérées par rapport à d'autres entreprises puisque de nombreux facteurs propres à chaque entreprise ont un effet sur le montant des futures charges fiscales à payer. Notre direction a recours à cette mesure pour évaluer le retour sur investissement potentiel pour nos propriétés et acquisitions de gaz de charbon. Cependant, la NPV10% ne saurait remplacer la mesure normalisée des flux de trésorerie nets futurs. Notre NPV10% et la mesure standardisée de flux de trésorerie nets futurs ne sont pas censés représenter la véritable valeur marchande de nos réserves avérées de gaz de charbon.

La NPV10% pour les quantités des ressources probables ou possibles présentées ci-dessus représentent la valeur des recettes futures que devrait générer la production des ressources probables ou possibles, déduction faite de charges d'exploitation, des taxes de production et des futurs coûts de développement, utilisant les coûts à la date d'estimation sans ajustement futur et en utilisant une moyenne des prix sur 12 mois sans donner effet aux dépenses qui ne sont pas relatives aux propriétés, telles que les dépenses générales et administratives, le service de la dette et la dépréciation, la diminution et l'amortissement, ou les futurs impôts sur le revenu et assortis d'un escompte sur la base d'un taux annuel de 10 %. S'agissant des montants de la NPV10% pour les réserves probables ou possibles, il n'existe aucun principe GAAP américain directement comparable, et de tels montants ne sont pas censés représenter la véritable valeur marchande de nos réserves probables et possibles.

La NPV10% ou la mesure normalisée du Comité des normes d'établissement des comptes (FASB) des futurs flux nets de trésorerie actualisés pour les réserves avérées ne sont pas censés représenter la véritable valeur marchande des réserves avérées, probables ou possibles de Far East Energy. Far East Energy Far East Energy souligne que les chiffres présentés ci-dessus sont basés sur les estimations des ressources prouvées, probables ou éventuelles et les calendriers de production future qui sont de nature imprécises et sujettes à révision, et le taux d'escompte de 10 % est arbitraire. En outre, les coûts et prix à compter de la date d'évaluation sont utilisés pour déterminer les valeurs, aucune valeur ne pouvant être conférée aux ressources probables ou possibles. Les estimations des ressources de gaz de charbon économiquement récupérables et des bénéfices nets futurs sont fondées sur un certain nombre de facteurs et hypothèses variables, tous ces paramètres étant quelque peu subjectifs et pouvant s'écarter considérablement des résultats réels. Par conséquent, la production réelle, les recettes, les dépenses liées à l'exploitation et au fonctionnement peuvent ne pas obéir aux estimations. Les données liées aux ressources ne constituent que de simples estimations, sont sujettes à plusieurs incertitudes, et sont basées sur les données obtenues de l'historique des productions et sur des suppositions relativement aux formations géologiques et autres. Les quantités réelles de gaz de charbon peuvent être sensiblement différentes des estimations.

Far East Energy Corporation

Basée à Houston, au Texas, et disposant de bureaux à Pékin et à Taiyuan, en Chine, Far East Energy Corporation se concentre sur l'exploration et le développement du gaz de charbon en Chine.

Certains énoncés du présent communiqué tels que les intentions, les souhaits, les convictions, les anticipations, les attentes et les prévisions sur l'avenir de Far East Energy Corporation et de sa direction constituent des énoncés prospectifs au sens de l'article 27A de la Securities Act de 1933, dans sa version modifiée, et de l'article 21E de la Securities Exchange Act de 1934, dans sa version modifiée. Il est important de noter que ces énoncés prospectifs ne garantissent d'aucune façon le rendement futur de la société et qu'ils impliquent un certain nombre de risques et d'incertitudes. Les résultats réels pourront différer sensiblement de ceux anticipés par de tels énoncés. Parmi les facteurs susceptibles d'entraîner un écart entre les résultats réels et les résultats escomptés, mentionnons les suivants : le caractère préliminaire des données relatives aux puits, notamment concernant leur perméabilité et leur teneur en gaz ; l'absence totale de garantie quant au volume de gaz qui sera, en définitive, produit par nos puits et vendu ; le fait que le programme de stimulation de fractures pourrait ne pas être en mesure d'accroître les volumes de gaz ; en raison des restrictions imposées par la législation chinoise, nous sommes susceptibles de n'obtenir que des droits limités pour l'application de l'accord de ventes de gaz entre Shanxi Province Guoxin Energy Development Group Limited et China United Coalbed Methane Corporation (CUCBM), dont nous sommes bénéficiaires exprès ; les puits supplémentaires pourraient ne pas être construits ou s'ils le sont, ils peuvent ne pas l'être dans les délais impartis, les gazoducs et les systèmes de collecte supplémentaires nécessaires au transport du gaz peuvent ne pas être construits ou s'ils le sont, ils peuvent ne pas l'être dans les délais prévus ou leur tracé peut être différent de celui escompté ; les entreprises exploitant le gazoduc et de distribution locale de gaz naturel comprimé peuvent refuser d'acheter ou de prendre notre gaz, ou il se peut que nous ne soyons pas en mesure de faire respecter nos droits en vertu des accords définitifs avec les exploitants de gazoducs ; des conflits relatifs à nos opérations minières dans le charbon ou à la coordination de nos activités d'exploration et de production avec les activités minières pourraient avoir un impact défavorable ou entraîner une hausse considérable des coûts de nos opérations ; notre manque d'expérience en matière d'exploitation ; une gestion limitée et potentiellement inadéquate de nos ressources en numéraire ; les risques et incertitudes liées à l'exploration, au développement et à la production de gaz de charbon ; notre incapacité à extraire ou à vendre la totalité ou une portion substantielle de nos réserves et autres ressources ; nous pourrions ne pas remplir les conditions de cotation de nos actions en bourse ; l'expropriation et les autres risques associés aux opérations en sol étranger ; les bouleversements des marchés financiers ayant une incidence sur le financement ; les questions touchant l'industrie de l'énergie dans son ensemble, le manque de disponibilité des biens et services relatifs aux champs pétrolifères et gazifières; les risques environnementaux; les risques associés au forage et à la production; les modifications des lois ou règlements affectant nos activités, ainsi que les autres risques décrits dans notre rapport annuel établi au moyen du formulaire 10-K, dans nos rapports trimestriels rédigés sur le Formulaire 10-Q et dans les autres documents que nous avons déposés subséquemment auprès de la Securities and Exchange Commission.

LA

SOURCE Far East Energy Corporation



Liens connexes

http://www.fareastenergy.com