Far East Energy annonce une augmentation de sa production de gaz avec la découverte d'une seconde veine de charbon et l'exploitation d'un puits-paramètre plus éloigné

08 Septembre, 2009, 12:30 BST de Far East Energy Corporation

HOUSTON, September 8 /PRNewswire/ --

Far East Energy Corporation (OTC Bulletin Board : FEEC) a annoncé aujourd'hui que la production de gaz de la veine numéro 15, située sur la zone pilote 1H, dans le bloc de Shouyang, province de Shanxi, en Chine, continue de progresser. La société a également précisé que les résultats préliminaires suggéraient qu'une seconde veine de charbon très prometteuse avait été découverte. Par ailleurs, la société a commencé à produire du gaz à partir de la veine de charbon numéro 15 dans un puits-paramètre situé à environ 7 km de la zone pilote 1H, et prévoit de produire également à partir de la veine numéro 9.

La production de gaz dans la zone pilote 1H a désormais atteint plus de 300 000 pieds cubes ou 300 Mcf par jour. Malgré le taux de fluctuation quotidien, la production totale n'a cessé de progresser depuis le 1er janvier 2009.

En outre, le 30 juin dernier, Far East a achevé le forage d'un puits au niveau de la veine numéro 9, située dans la zone pilote 1H et a commencé à produire du gaz à partir de cette veine le 15 juillet dernier. Depuis, la production issue de ce puits oscille entre 20 et 37 Mcf par jour.

Le puits-paramètre P2, foré en vue de tester les caractéristiques et le potentiel de production d'une zone située à environ 7 km de la zone pilote 1H, a récemment enregistré une production initiale de gaz à partir de la veine numéro 15, la veine ultra perméable de la zone pilote à l'origine de la majeure partie de la production actuelle. Par ailleurs, les tests pratiqués sur la veine numéro 9 du puits-paramètre P2 ont révélé des chiffres très prometteurs.

<< Il y a quelques mois, nous avons atteint une pression de désorption critique au niveau de la veine de charbon numéro 15 dans une partie de la zone pilote tandis que de plus en plus de puits commencent à produire >>, a déclaré Bob Hockert, directeur de l'exploitation chez Far East Energy. << C'est l'indice de tendance que nous attendions. Nous exploitons aujourd'hui neuf puits qui semblent répondre aux exigences volumétriques des réserves chinoises, bien que certains des puits dont l'exploitation a commencé récemment ne remplissent pas encore les critères de production en termes de volume dans un temps donné. Il s'agit d'une hausse par rapport au mois d'avril, où quatre puits étaient concernés, ce qui indique que nous atteignons une pression de désorption critique dans une zone qui ne cesse de se développer. >>

<< De plus >>, ajoute Hockert, << le fait d'avoir réussi à produire du gaz aussi rapidement après le forage d'un puits dans la zone pilote 1H, au niveau de la veine de charbon 9, nous donne des raisons d'espérer que cette veine est quasiment saturée en gaz et que nous pourrons envisager d'exploiter deux nouvelles veines dans nos puits. Et, dans l'hypothèse où les veines numéros 15 et 9 devaient se révéler productives à plus de 7 km de notre actuelle zone pilote, nous aurions vraiment de quoi nous réjouir. >>

En raison des quantités de gaz produites dans cette zone, Far East a entrepris des pourparlers avec son partenaire chinois, China United Coalbed Methane Co. Ltd. (CUCBM), en vue d'un accord qui permettrait à Far East de commercialiser son gaz conjointement avec la CUCBM via une plate-forme de vente de gaz. Selon Far East, ce premier point de vente sera un centre de gaz naturel comprimé, dont la capacité de production estimée atteindrait entre 1 et 3 millions de pieds cubes par jour. << Nous pensons ouvrir les négociations concernant l'exploitation de ce site une fois que nous aurons conclu un accord de commercialisation avec la CUCBM et commencer à vendre notre gaz durant le deuxième semestre de 2010 >>, a déclaré Phil Christian, directeur de l'exploitation de Far East Energy.

En avril 2009, Far East a achevé le forage et le carottage du puits-paramètres P2. Les puits-paramètres sont des puits forés à une certaine distance de la zone pilote avec pour objectif de déterminer si ces zones ont également un potentiel en termes de production. Le puits-paramètre P2 est situé à environ 7 km à l'ouest de la zone pilote 1H. L'analyse des carottes de la veine de charbon numéro 9 de ce puits révèle une saturation quasi-totale à ce niveau, avec une teneur en gaz d'environ 450 pieds cubes par tonne (pi3 std/tonne). La veine numéro 15 affiche une teneur en gaz d'environ 490 pi3 std/tonne et un niveau de saturation en gaz de 75 à 80 %. Une veine de charbon saturée, à l'image de la veine numéro 9 située dans cette zone, contient la quantité maximale de gaz pouvant être extraite du charbon d'après les données de pression et de température du réservoir. Lorsqu'il est saturé, il semblerait que le charbon n'ait pas besoin d'être soumis au processus de décantation avant de produire du gaz, ce qui permet d'éliminer la quasi-totalité du retard de mise en production associé à la décantation.

C'est sur la base de ces chiffres encourageants qu'à la fin juin 2009, Far East a achevé la jonction entre le puits 4H existant sur la zone pilote 1H et la veine de charbon numéro 9 et débuté la phase de test de la production. Après 15 jours, le gaz a commencé à s'échapper de la veine numéro 9, ce qui semble suggérer que cette veine est très proche du niveau de saturation à la fois au niveau du puits-paramètre P2 et sur la zone pilote 1H. Par conséquent, nous prévoyons la complétion de la veine numéro 9 pour la quasi-totalité des puits de la zone pilote 1H et dans la zone couverte par le puits-paramètre P2 afin de pouvoir commencer la production.

Les essais de production de la veine numéro 15 dans le puits-paramètre P2 ont débuté en juillet 2009. Le puits a produit de l'eau en continu depuis cette date et n'a commencé à produire du gaz que récemment. Étant donné que ce puits se trouve à près de 7 km de la zone pilote 1H, la production de gaz dans un laps de temps aussi court (moins de 60 jours) sur cette zone semble confirmer l'importante saturation en gaz de la veine numéro 15 sur ce site. Far East prévoit désormais d'effectuer la phase de complétion de la veine numéro 9 dans la zone P2 dans l'espoir que les deux veines se révèlent productives à la fois dans le puits P2 et sur la zone pilote 1H.

Le calendrier des travaux d'ici la fin 2009 n'est pas encore achevé à ce jour. Toutefois, Far East estime que lorsqu'il le sera, il comprendra une phase de test supplémentaire de la veine numéro 9 et la jonction d'un autre puits de la zone pilote 1H avec la veine de charbon numéro 3 en vue d'effectuer des tests complémentaires sur d'autres veines. D'après les résultats d'un test d'écoulement effectué sur un forage de limite de la zone pilote 1H, nous pensons que l'écoulement des eaux généré par une activité minière locale a pu libérer d'importants volumes de gaz au niveau de la veine de charbon numéro 3 dans la zone pilote 1H.

<< Nous n'avons cessé de produire d'importants volumes d'eau depuis septembre 2008 et avons enregistré des résultats positifs depuis décembre 2008 : depuis que nous avons commencé la prospection de ce site, le nombre de puits productifs n'avait jamais été aussi élevé >>, a jouté Michael R. McElwrath, président-directeur général de Far East. << Alors que les chiffres de la production de la veine de charbon numéro 15 semblent évoluer dans le sens attendu, nous avons décidé de poursuivre des opportunités de complétion supplémentaires dans la zone pilote 1H. Nous pourrons ainsi réduire les coûts engendrés par la prospection sur cette zone sans renoncer à la collecte des données nécessaires concernant la veine numéro 15. Cette campagne de prospection dans le bloc de Shouyang porte notamment sur les veines numéros 3 et 9. Récemment, lors de la mise en contact entre un puits et la veine numéro 9, nous avons pu constater que celle-ci était pratiquement saturée en gaz et présentait un profil de production prometteur. Nous prévoyons également de tester la veine numéro 3 en raison de la production de gaz signalée par l'exploitation minière locale. Pour des raisons évidentes, maintenant qu'il est avéré que le gaz s'écoule de la zone pilote, nous avons hâte de savoir si notre zone de forte perméabilité et de teneur en gaz élevée s'étend bien au-delà du bloc de Shouyang. >>

À propos de Far East Energy Corporation

Far East Energy Corporation, entreprise dont le siège social se trouve à Houston, au Texas et qui possède des bureaux à Beijing, Kunming, et dans la ville de Taiyuan, en Chine, se consacre à l'exploration et au développement du méthane de couches de charbon (CBM) en Chine.

Certains énoncés du présent communiqué tels que les intentions, les souhaits, les convictions, les anticipations, les attentes et les prévisions sur l'avenir de Far East Energy Corporation et de sa direction constituent des énoncés prospectifs au sens de l'article 27A de la loi Securities Act de 1933, dans sa version modifiée, et de l'article 21E de la loi Securities Exchange Act de 1934, dans sa version modifiée. Il est important de noter que ces énoncés prospectifs ne garantissent en aucune façon le rendement futur de la société et impliquent un certain nombre de risques et d'incertitudes. Les résultats réels peuvent varier considérablement par rapport à ceux qui sont indiqués dans ces énoncés prospectifs. Parmi les facteurs susceptibles d'entraîner un écart entre les résultats réels et les résultats escomptés, mentionnons : la possibilité que les quantités de gaz produites par nos puits diminuent ou n'augmentent pas suffisamment pour être viables sur le plan commercial ; la possibilité que certaines transactions proposées avec Arrow ne soient pas conclues ou ne soient pas conclues selon le calendrier annoncé, notamment parce que certaines conditions ne sont pas remplies ou pour tout autre motif ; la possibilité que les bénéfices attendus des transactions avec Arrow ne soient pas réalisés ; la possibilité que les sommes finales versées par Arrow ne correspondent pas à celles attendues ; la possibilité que le Ministère chinois du Commerce (MOFCOM) n'entérine pas les extensions du contrat de partage de la production de Qinnan dans les délais impartis, voire pas du tout ; la possibilité que PetroChina ou MOFCOM exige certaines modifications des conditions dudit contrat à la suite d'une éventuelle acceptation d'extension ; l'absence d'historique d'exploitation ; une gestion limitée et potentiellement inadaptée de nos ressources en numéraire ; les risques et incertitudes liées à l'exploration, au développement et à la production de gaz de charbon ; l'expropriation et les autres risques liés aux opérations sur le sol étranger ; l'effondrement des marchés financiers pouvant affecter les activités de financement ; tout ce qui peut, de manière générale, affecter l'industrie de l'énergie ; le manque de disponibilité des biens et services des champs pétrolifères et gazifères ; les risques environnementaux ; les risques associés au forage et à la production ; les modifications dans les lois ou règlements affectant nos activités, ainsi que d'autres risques qui sont décrits dans notre rapport annuel de 2008, dans le formulaire 10-K et dans les autres formulaires que nous avons déposés auprès de la SEC (Securities and Exchange Commission).

LA

SOURCE Far East Energy Corporation