Forum mondial pour le développement des exportations : L'Afrique prête à faire des affaires

18 Septembre, 2014, 10:51 BST de The International Trade Centre Geneva

KIGALI, Rwanda, September 18, 2014 /PRNewswire/ --

L'Afrique prête à faire des affaires. C'est le message unanime qui a été transmis par les chefs d'entreprise et dirigeants gouvernementaux qui ont participé au Forum mondial pour le développement à l'exportation (WEDF) à Kigali, au Rwanda. L'évènement phare du Centre du commerce international (CCI), qui s'est tenu en Afrique pour la première fois, a démontré que le continent est engagé en matière de développement axé sur le commerce et place les droits des personnes, en particulier des femmes, au cœur de son avenir.

S'exprimant à l'occasion de la session de clôture du WEDF, Arancha González, directrice exécutive du CCI, a expliqué que la conférence de trois jours a su refléter la réalité du commerce international. « Nous avons été témoins du dynamisme et des synergies des partenaires Sud-Sud à l'occasion cette édition du WEDF, notamment de la part de la Chine, de l'Inde, du Brésil et de la Turquie qui ont été présents pour parler affaires et faire des affaires avec l'Afrique. Cela reflète la réalité du commerce d'aujourd'hui. Le commerce Sud-Sud représente une part rapidement grandissante du commerce international », a-t-elle déclaré.

Mme González a souligné que l'édition de cette année avait été la plus importante de l'histoire du WEDF, avec plus de 1 200 participants inscrits venus de 73 pays. Elle a également félicité le gouvernement du Rwanda et le co-organisateur de l'évènement, le Conseil rwandais de développement, pour avoir produit un événement couronné de succès. « Il s'agit du premier forum WEDF organisé dans une petite économie enclavée. Nous sommes particulièrement ravis d'avoir organisé le forum WEDF au Rwanda, un pays qui place le commerce et le soutien du secteur privé au cœur de sa trajectoire de développement », a-t-elle ajouté.

Il est clairement apparu lors du forum WEDF que le secteur privé se faisait davantage entendre au sujet de questions politiques telles que la facilitation du commerce et les barrières non tarifaires. Plusieurs personnalités du monde des affaires ont invité les gouvernements à créer un environnement plus propice pour les affaires et de s'assurer que les priorités commerciales soient représentées dans les politiques gouvernementales.

Francis Gatare, président-directeur général du Conseil rwandais de développement, a déclaré : « Nous sommes fiers que le Centre du commerce international ait choisi le Rwanda pour accueillir sa première édition en Afrique, qui marque également son 50e anniversaire. »

« Le forum s'est tenu à un moment important dans le développement économique de notre pays, et nous redoublons d'efforts pour bâtir une économie axée sur les exportations. Il est bon de savoir que des accords concrets ont découlé de ce forum, et nous effectuerons un suivi afin de nous assurer qu'ils aboutissent. De plus, nous allons continuer à créer un environnement plus favorable et à redoubler d'efforts en matière de promotions des exportations », a-t-il expliqué.

Mme González a indiqué que le CCI comptait renforcer le partenariat avec les PME afin de résoudre ces problèmes et de les aider à s'internationaliser. « Nous nous engageons à nous concentrer sur les éléments livrables. Nous nous engageons à obtenir des résultats. Nous nous engageons à avoir un réel impact commercial. pour de bon », a-t-elle conclu.

À l'occasion de l'Exposition et forum des femmes commerçantes, qui a eu lieu parallèlement au forum WEDF, environ 500 réunions inter-entreprises ont débouché sur la signature de 44 lettres d'intention, totalisant environ 5,5 millions de dollars américains. Parmi ces accords, on peut notamment citer un acheteur brésilien qui va vendre des voyages organisés en Afrique avec des dégustations de café, des projets d'éco-tourisme, des visites de Nollywood (l'équivalent nigérian du Bollywood), des activités axées sur la mode et bien plus encore.

Plusieurs autres annonces importantes ont été faites lors du forum WEDF : Mara Group a proposé que son inscription gratuite en ligne puisse être utilisée par les africains à la recherche de mentors et d'opportunités de réseautage « peer-to-peer » sur l'ensemble du continent africain ; la société turque KOSGEB a offert de former gratuitement les gouvernements africains en matière de développement d'incubateurs, et le gouvernement indien a encouragé les professionnels africains à tirer profit de ses installations de formation sponsorisées.

Lors d'une session de dégustation de café, environ 1 100 tasses de café provenant de huit pays ont été servies.

Clôturant le forum WEDF à Kigali, Mme González a annoncé que la prochaine édition aura lieu au Qatar, en association avec Tasdeer, l'agence pour le développement de la Qatar Development Bank.

Notes à l'attention des rédacteurs :  

Le CCI est l'agence commune de l'Organisation mondiale du commerce et de l'Organisation des Nations Unies. Le CCI aide les petites et moyennes entreprises des pays en voie de développement et en transition à devenir plus compétitives sur les marchés mondiaux, contribuant ainsi à un développement économique durable dans le cadre du Programme d'aide au commerce et des Objectifs du millénaire pour le développement.

Le RDB a été créé en regroupant toutes les agences gouvernementales responsables de l'expérience investisseur sous un même toit. Cela inclut les principales agences chargées de l'enregistrement des entreprises, de la promotion de l'investissement, des autorisations environnementales, de la privatisation et des agences spécialisées, qui soutiennent les secteurs prioritaires des technologies de l'information, de la communication et du tourisme, ainsi que les PME et le renforcement des capacités humaines dans le secteur privé.

Partenaire média stratégique : allAfrica

Partenaires média : The Africa Report, Jeune Afrique

LA

SOURCE The International Trade Centre Geneva