FSI : Ukraine - Pays post-soviétique le plus stable

21 Août , 2013, 17:13 BST de Worldwide News Ukraine

KIEV, Ukraine, August 21, 2013 /PRNewswire/ --

L'Ukraine a été reconnue comme le pays le plus stable parmi la quasi-totalité de tous les États post-soviétiques, exception faite de la Lituanie, l'Estonie et la Lettonie, qui sont maintenant membres de l'UE. Le fonds américain Fund for Peace qui établit un classement des pays les plus stables - The Failed States Index 2013 - comprend 178 pays, l'Ukraine étant le numéro 117 (plus le nombre est élevé, meilleure est la situation ; du rouge au vert). Selon l'indice, la situation en Ukraine est nettement meilleure qu'en Russie, Biélorussie, Géorgie, Arménie, Moldavie, qu'au Kazakhstan, Turkménistan ou que dans tout autre pays de l'ex-URSS.

L'indice est basé sur 12 critères, parmi lesquels la pression démographique, l'inégalité du développement, les droits de l'Homme, les interventions extérieures et autres. En trois ans particulièrement, entre 2010 et 2013, l'Ukraine est parvenue à remonter de huit points sur l'échelle, s'approchant de la note « stable ». Cependant, le pays d'Europe de l'Est est actuellement toujours situé dans la zone orange de l'échelle, indiquant un état « d'avertissement ».

Alors qu'elle est le chef de file des États post-soviétiques hors UE, l'Ukraine a également été classée plus stable que la Macédoine, la Serbie, la Turquie et d'autres pays européens. Comparativement à la notation de 2012, l'état de l'Ukraine en 2013 est considéré en « développement économique inégal ». Selon la notation, le plus grand défi de l'Ukraine se situait dans les indicateurs politiques et militaires de vulnérabilité de l'État, notamment dans le domaine des appareils de sécurité et de légitimité constituant l'État.

Sur les 178 pays qui figurent au classement, la Suède a été reconnue comme l'État le plus stable (178e place), suivie par la Finlande (177e place). Au total, seulement 14 pays font partie de la zone verte « durable » du classement ; 11 d'entre eux sont des pays européens, les autres étant l'Australie, le Canada et la Nouvelle-Zélande.

Les pays d'Afrique comme la Somalie, le Congo, le Soudan et le Soudan du Sud et les pays non-africains comme l'Irak, le Pakistan, le Yémen, l'Afghanistan et Haïti sont placés dans la zone rouge de l'indice, ce qui indique l'état d'« alerte ».

« Le Failed States Index (FSI) présente un diagnostic du problème, la première étape pour élaborer des stratégies visant à renforcer les États faibles et défaillants. Plus les responsables politiques peuvent anticiper, surveiller et mesurer les problèmes de manière fiable, plus ils peuvent agir pour prévenir un violent effondrement, protéger les civils pris au milieu d'un conflit et favoriser la reprise », peut-on lire sur ffp.statesindex.org. Le FSI se focalise sur les indicateurs de risque et se fonde sur les articles et rapports traités par le logiciel CAST à partir des sources disponibles par voie électronique.

LA

SOURCE Worldwide News Ukraine