FT : L'agriculture, le commerce de détail et l'énergie en Ukraine - Secteurs en vogue pour les investissements

21 Septembre, 2012, 05:46 BST de Worldwide News Ukraine

KIEV, Ukraine, September 21, 2012 /PRNewswire/ --

Le Financial Times (FT)  a publié un rapport spécial sur l'Ukraine qui répertorie les secteurs en vogue pour les investissements : l'agriculture, le commerce de détail ainsi que l'énergie. La prédisposition de l'Ukraine à poursuivre son développement est attribuée à ses gigantesques terres arables, à son potentiel sous-exploité et à un potentiel énergétique prometteur mais qui souffre d'un manque d'investissements.

« La terre noire de l'Ukraine, le chernozem, est un sol incroyablement profond et fertile dont la prodigieuse capacité de production a valu au pays de se faire baptiser le panier à pain de l'Europe », rappelle en introduction l'article sur l'agriculture en Ukraine. L'auteur commence par analyser les avantages liés aux investissements dans le secteur de l'agriculture en Ukraine en affirmant que « le pays dispose de près d'un tiers des terres arables de toute l'Union Européenne, …dont 70 pourcent est composé de terre noire jusqu'à six mètres de profondeur. »

Il est clair que le climat, l'emplacement géographique, le réseau ferroviaire et les coûts du travail créent des conditions favorables à l'agriculture en Ukraine. « C'est [l'agriculture] le seul secteur économique qui a dégagé des revenus positifs pendant, et après, la crise financière qui s'est abattue sur le monde à la fin de l'année 2008, » le journal anglais cite l'expert Bodhan Chomiak. Celui-ci fait également remarquer que le secteur travaille actuellement à 40 pourcent de sa capacité de rendement.

Dans son article intitulé « Investissement direct étranger : l'état 'risqué' a également ses avantages », l'article souligne le caractère positif des expériences commerciales menées par certains géants mondiaux en Ukraine tels que Mc Donald, la chaîne de fastfood, Metro Cash & Carry, la chaîne de supermarché et Kraft Foods, le producteur de produits alimentaires. Mc Donald a investi plus de 200 millions de dollars et l'un de ses restaurants en Ukraine, sur les 35 000 que compte l'entreprise, figure aujourd'hui en seconde position dans le palmarès des restaurants les plus fréquentés dans le monde. Depuis 1995, Kraft Foods a investi 200 millions de dollars en Ukraine, faisant de ce pays l'un des dix marchés prioritaires de l'entreprise selon le représentant local de Kraft.

L'article tiré du rapport spécial axé sur le secteur de l'énergie en Ukraine place l'accent sur l'ouverture du secteur de l'énergie « en manque d'investissements mais prometteur » aux entreprises internationales. L'auteur de l'article, Roman Olearchy, note l'ironie inhérente à l'effet produit par la hausse des prix du gaz russe  qui « a permis de faire évoluer en mieux les politiques d'investissement en Ukraine ».

ExxonMobil, Royal Dutch Shell, Chevron, leaders mondiaux du secteur de l'énergie, se sont récemment lancés sur le marché Ukrainien. Un cadre de Shell, Graham Tiley, se dit confiant dans la capacité de l'Ukraine à fournir davantage de ressources énergétiques à partir de sa production nationale. Ce cadre a apprécié les appels d'offre ouverts et transparents qui ont été lancés pour choisir les investisseurs.

LA

SOURCE Worldwide News Ukraine