Genencor enrichit sa plate-forme de vaccination thérapeutique grâce à la conclusion d'un accord de licence exclusif avec Phogen

14 Août , 2001, 21:14 BST de Genencor International

  • Les deux sociétés constituent également un partenariat en vue d'élaborer une nouvelle méthode de délivrance des vaccins reposant sur l'ADN

Palo Alto, California, et Cambridge, Angleterre - Genencor International, Inc. (GCOR au Nasdaq) a annoncé aujourd'hui être sur le point de créer une plate-forme de vaccination supérieure. La licenciation des droits en exclusivité mondiale de la technique VP22 de Phogen favorisera effectivement la mise au point de vaccins thérapeutiques de deuxième génération contre les maladies virales infectieuses. Genencor évaluera initialement l'adaptabilité de la technique génique VP22 de Phogen aux vaccins thérapeutiques dirigés contre les maladies infectieuses causées par le virus de l'hépatite C (VHC), par le virus de l'hépatite B (VHB) et par le papillomavirus (HPV). Genencor, qui détiendra les droits de commercialisation exclusive de ces cibles, aura la possibilité d'acquérir les droits d'exploitation de la technique afin d'assurer le développement d'autres vaccins thérapeutiques contre les maladies virales infectieuses et le cancer. Genencor et Phogen collaborent également à l'application des vectosomes de la technique VP22, afin de perfectionner la formulation des vaccins reposant sur l'ADN.

Dès l'atteinte de certains objectifs cliniques, Phogen recevra des droits de licence initiaux, des subventions à la recherche et au développement, des droits annuels de licence, ainsi que des paiements d'étape. Grâce à la conclusion de l'accord de licence avec Genencor, Phogen pourrait tirer, au total, des produits d'exploitation supérieurs à 21 millions de dollars, ainsi que des redevances ultérieures au lancement des produits.

La technique VP22 de Phogen, qui facilite le transfert direct des peptides et des protéines d'une cellule aux cellules environnantes, améliore la délivrance des vaccins reposant sur l'ADN. Cette propriété permettrait de surmonter l'un des principaux obstacles de la thérapie génique et de la médecine moléculaire, à savoir la délivrance des gènes ou des protéines sélectionnés dans un nombre suffisant de cellules cibles afin d'éliciter une réponse thérapeutique. Outre la délivrance intracellulaire, les vaccins reposant sur l'ADN peuvent être formulés, à l'aide de la protéine VP22, en agrégats ou vectosomes afin d'encapsuler la construction du vaccin. Cette préparation comporte des avantages cliniques potentiels.

"Phogen et des laboratoires indépendants ont obtenu des résultats précliniques impressionnants, qui nous ont convaincus de l'importance d'intégrer le gène VP22 à la construction du vaccin, en comparaison d'autres stratégies de délivrance intracellulaire, notamment les stratégies appliquées aux modèles murins. Cette technique est des plus prometteuses, nous en sommes persuadés", a déclaré Debby Jo Blank, Ph.D., directrice administrative, division des soins de santé à Genencor. "L'intégration de cette nouvelle technique à notre gamme interne de produits d'immunologie et d'ingénierie des protéines nous permet d'optimiser l'efficacité de nos principaux composés de vaccination."

"A notre avis, l'accès à la technique VP22 dote Genencor d'un avantage majeur par rapport au développement de ses vaccins thérapeutiques. Cet accord, qui revêt un très grand potentiel commercial, ne représente qu'une infime partie des possibilités qu'offre la technique VP22. Cette nouvelle relation d'affaires servira de fondement essentiel à nos activités, alors que nous commençons à exploiter le potentiel considérable de la technique de délivrance des médicaments à champ d'action étendu de Phogen", a renchéri Elizabeth Rollinson, Ph.D., directrice commerciale à Phogen.

Genencor se consacre à la mise au point d'une plate-forme novatrice de vaccination thérapeutique dans le cadre de son initiative sur les soins de santé. En juillet dernier, Genencor annonçait l'établissement d'un partenariat visant la création de vaccins contre le VHC, le VHB et le HPV avec Epimmune. L'intégration de la technique VP22 de Phogen constitue un autre élément essentiel au développement de cette plate-forme. "La mise au point des vaccins thérapeutiques présente un potentiel commercial inexploité; la conjugaison de nos compétences spécialisées en immunologie et en ingénierie des protéines à nos collaborations technologiques actuelles et futures nous dotera d'un avantage important sur le marché, nous en sommes convaincus", a ajouté Mme•Blank.

  • Phogen en bref

Fondée au Royaume-Uni en 1997, la société biopharmaceutique Phogen se consacre au développement et à la commercialisation de techniques reposant sur la protéine VP22 et visant l'amélioration de la délivrance des gènes et des médicaments. La Société est issue d'une co-entreprise établie entre Xenova Group plc (XNVA au Nasdaq; XEN à la Bourse de Londres) et Marie Curie Cancer Care (MCCC), organisme de lutte anticancéreuse le plus complet du Royaume-Uni. La technique VP22 devrait potentiellement accroître l'efficacité en matière de délivrance des gènes, et de délivrance intracellulaire photo-activée des oligonucléotides, des protéines et des peptides.

  • Genencor en bref

Genencor International est une société biotechnologique diversifiée qui se consacre au développement et à la commercialisation de produits et de services novateurs destinés aux marchés des soins de santé, de l'agriculture, de l'industrie et de la consommation. Les produits de Genencor, qui reposent sur un ensemble intégré de plates-formes technologiques, constituent des solutions novatrices et renouvelables aux nombreuses difficultés de la vie quotidienne.

Genencor est issue en 1982 d'une co-entreprise établie entre Genentech Inc. et Corning Incorporated. Depuis sa fondation, Genencor a accédé au rang de grande société biotechnologique; elle déclare des produits d'exploitation annuels supérieurs à 315 millions de dollars, commercialise plus de 250•produits biotechnologiques et compte plus de 3 400 brevets autorisés et demandes de brevets. Genencor, qui regroupe plus de 1 500 employés répartis dans le monde entier, a établi ses bureaux principaux à Palo Alto, en Californie, à Rochester, dans l'Etat de New York et à Leiden, aux Pays-Bas.

Hormis les données rétrospectives, les déclarations formulées dans le présent communiqué de presse peuvent renfermer des énoncés prospectifs assujettis à certains risques et incertitudes, dont les fluctuations importantes de la performance des produits, qui reposent sur certains facteurs, notamment : la dépendance envers les activités des tiers; les incertitudes liées aux nouvelles techniques employées par Genencor ainsi qu'à leur application à de nouvelles entreprises commerciales; l'impossibilité de développer des produits destinés aux marchés des soins de santé; l'incapacité de conclure certaines transactions et de réaliser les bénéfices prévus à la suite de nouvelles acquisitions; la dépendance envers les droits de propriété intellectuelle; la nature compétitive du secteur d'activités de Genencor et les risques d'obsolescence inhérents à certaines techniques. Par conséquent, les résultats réels peuvent différer considérablement des résultats prévus. Les énoncés prospectifs expriment l'avis de Genencor à la date du présent communiqué de presse. Cependant, Genencor décline l'intention ou la responsabilité d'actualiser ces énoncés prospectifs.

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Jack Huttner, Genencor, +1-716-256-5272

Liz Rollinson, Phogen, +44-1223-436509

Site Internet - http://www.genencor.com

LA

SOURCE Genencor International