Genesee & Wyoming Inc. signe un accord pour l'acquisition de FreightLink; expansion des opérations ferroviaires en Australie-Méridionale et dans le Territoire du Nord

10 Juin, 2010, 04:19 BST de Genesee & Wyoming Inc.

GREENWICH, Connecticut, June 10, 2010 /PRNewswire/ --

Genesee & Wyoming Inc. (GWI) (NYSE : GWR) a annoncé aujourd'hui avoir signé un accord pour l'acquisition des actifs de FreightLink Pty Ltd, d'Asia Pacific Transport Pty Ltd et des entités associées (ensemble << FreightLink >>) pour un montant de 334 millions AUD (277,2 millions USD au taux de change actuel), plus la reprise d'une dette d'une valeur comptable de 1,7 millions AUD (1,4 millions USD). En outre, GWI s'attend à encourir des dépenses transactionnelles de 23 millions AUD (19,1 millions USD), principalement associées au règlement de droits de timbre (taxe australienne sur les transferts d'actifs).

L'acquisition de FreightLink est sous réserve des conditions coutumières de clôture, y compris l'obtention de certaines autorisations gouvernementales. GWI devrait conclure l'acquisition et prendre en charge l'exploitation au cours du quatrième trimestre 2010.

Vue d'ensemble de l'acquisition de FreightLink

FreightLink possède et exploite la ligne ferroviaire de 1 400 miles de long entre Tarcoola et Darwin, qui relie le port de Darwin au réseau ferroviaire national de l'Australie en Australie-Méridionale. Cette ligne traverse des terrains loués à FreightLink par l'AustralAsia Railway Corporation, en vertu d'un accord de concession expirant en 2054. FreightLink est entré en activité en 2004, suite à la construction du trajet Alice Springs-Darwin, de la ligne Tarcoola-Darwin, pour un montant de 1,2 milliard AUD. FreightLink est mise sous séquestre depuis le mois de novembre 2008.

    
    (Cliquer ci-dessous pour afficher la carte)
    (Photo: http://photos.prnewswire.com/prnh/20100608/NY17872)
    (Photo: http://www.newscom.com/cgi-bin/prnh/20100608/NY17872)

FreightLink est à la fois un prestataire de services de fret ferroviaire sur sa ligne (<< above rail services >>) et un propriétaire exploitant facturant des frais d'accès à n'importe quel opérateur ferroviaire utilisant sa ligne, dans le cadre d'un régime d'accès certifié par état en vertu du régime d'accès national australien (<< below rail services >>). Les prestations de services de fret de FreightLink représentent actuellement environ 60 000 wagons complets par an, en utilisant un parc composé de 23 locomotives et 430 wagons. Son activité se divise en deux composants principaux : fret général et minéraux en gros. Le fret général est principalement composé de trafic domestique longue distance intermodal en direction du Territoire du Nord. L'activité de transport des minéraux en gros consiste principalement en des clients de l'industrie minière désirant transporter du minerai de fer, du cuivre et du manganèse. Ces clients utilisent l'infrastructure ferroviaire de FreightLink pour exporter des minéraux en Asie, principalement par l'intermédiaire du port de Darwin et du port d'Adélaïde. Au cours des 12 derniers mois, clos le 31 décembre 2009, la répartition des produits d'exploitation de FreightLink était fret général (62 %), minéraux en gros (33 %) et autres produits d'exploitation (5 %).

FreightLink sera intégré dans l'activité australienne de GWI, Genesee & Wyoming Australia (GWA), qui est basée à Adélaïde, en Australie-Méridionale, où se trouve aussi le siège de FreightLink. Depuis 2004, GWA gère les services de fret de FreightLink, lui fournit actuellement la majorité du personnel, gère ses opérations ferroviaires et lui loue des locomotives et des wagons. Compte tenu du chevauchement opérationnel, l'association des opérations de FreightLink et de GWA devrait permettre à GWI de bénéficier d'économies considérables de coûts et d'investissements. Pour les 12 mois clos le 31 mars 2010, GWA a généré 101,7 millions USD de produits d'exploitation, à l'exclusion de l'impact de l'acquisition de FreightLink.

Financement et impact financier

Au 31 mars 2010, le bilan de GWI indiquait environ 134 millions USD en liquidités et 299 millions USD de disponibilités en vertu d'une facilité de crédit renouvelable (comprenant à la fois des disponibilités en dollars américains et en dollars australiens). GWI a l'intention de financer l'achat de FreightLink en utilisant environ 100 millions USD de liquidités et en se servant de sa facilité de crédit pour le restant. Il est possible que GWI s'endette en Australie si la société est en mesure de négocier des termes commercialement acceptables. GWI estime que les coûts d'un emprunt additionnel pour l'acquisition de FreightLink, y compris les emprunts en dollars australiens, les emprunts en dollars américains et les swaps de taux d'intérêt associés, devraient représenter environ 6 %. Au 31 mars 2010, GWI anticipe que l'acquisition aura pour effet de faire passer le ratio d'endettement total à environ 40 %.

Au cours des 12 premiers mois de propriété, GWI prévoit que FreightLink générera environ 145 millions AUD (120 millions USD) de produits d'exploitation et 35 millions AUD (29 millions USD) de bénéfices d'exploitation. Ces prévisions incluent l'impact anticipé de certaines économies de coûts immédiates. GWI pense que FreightLink nécessitera des investissements annuels s'élevant à environ 9 millions AUD (7,5 millions USD) et que ses dépenses en dépréciation et amortissement s'élèveront à environ 10 millions AUD (8,3 millions USD).

Au cours des 12 premiers mois de propriété, en incluant l'impact fiscal de la transaction, GWI anticipe que l'acquisition ajoutera environ 22 millions AUD (18,3 millions USD) de flux de trésorerie disponibles (définis comme étant la trésorerie nette dérivée des activités d'exploitation, soit environ 31 millions AUD (25,7 millions USD), moins la trésorerie nette utilisée dans les activités d'investissement, soit environ 9 millions AUD (7,5 millions USD). Pour des raisons de fiscalité, FreightLink sera consolidé dans les activités actuelles de GWI.

Dépense comptable à la conclusion financière

Le 1er janvier 2009, GWI a adopté certains changements aux PCGR américains ayant trait à la comptabilité des fusions et des acquisitions. En vertu des nouvelles normes comptables, les coûts de transaction associés à l'acquisition de FreightLink seront portés au compte des dépenses plutôt que capitalisés. GWI anticipe de dépenser 19,1 millions USD (12,4 millions USD après impôts, soit 0,30 $ par action après dilution) en coûts de transaction associés à l'acquisition. La plupart de ces coûts seront encourus pendant le trimestre au cours duquel l'acquisition sera conclue, ce qui devrait avoir lieu au quatrième trimestre 2010. La plupart des dépenses ont trait au règlement de droits de timbre payables aux gouvernements de l'Australie-Méridionales et du Territoire du Nord.

Déclarations à propos de la transaction

John C. Hellmann, PDG de GWI a déclaré : << L'acquisition de FreightLink représente une expansion naturelle des activités ferroviaires de GWI en Australie-Méridionale. Du point de vue de l'exploitation, l'acquisition implique une intégration relativement simple car nos équipes sont déjà responsables des services ferroviaires actuels. Du point de vue commercial, nous avons hâte de travailler avec les clients de transports intermodaux et miniers de FreightLink afin de favoriser leur croissance. Ce partenariat a jusqu'à présent été limité à cause du fardeau de la dette sur l'activité. Du point de vue stratégique, nous pensons que les opérations australiennes de GWI vont permettre de créer une entreprise avec des produits d'exploitation de 275 millions AUD (228 millions USD) en mettant son expertise opérationnelle, ses antécédents en matière de sécurité et sa solidité financière au service de nouveaux clients en Australie centrale et au-delà. >>

<< Même si FreightLink est mise sous séquestre à cause de sa structure financière originelle, la ligne ferroviaire constitue un actif de qualité qui est d'une importance vitale pour le développement de l'industrie minière dans le Territoire du Nord et en Australie-Méridionale, ainsi qu'un lien de transport essentiel dans le couloir entre Adélaïde et Darwin. Nous pensons que la ligne ferroviaire continuera d'être un catalyseur pour le lancement de nouveaux projets miniers qui n'étaient pas viables économiquement sans elle. Alors que des pays comme la Chine et l'Inde continuent leur trajectoire d'industrialisation à long terme, nous nous attendons à obtenir des avantages directs dans l'activité de franchise de minéraux de FreightLink et nous sommes impatients d'investir dans l'infrastructure ferroviaire pour le long terme. >>

GWI possède et exploite des chemins de fer pour les marchandises d'intérêt local et régional aux États-Unis, au Canada, en Australie et aux Pays-Bas. Ses activités comprennent actuellement 62 chemins de fer organisés en neuf régions, avec quelque 6 000 miles de voies en propriété et en location et quelque 3 400 autres miles avec droits d'accès aux voies. GWI offre des services ferroviaires dans 16 ports d'Amérique du Nord et d'Europe, et exécute des contrats de chargement de charbon ainsi que des manoeuvres ferroviaires pour des clients industriels.

Avertissement concernant les énoncés prospectifs

Certaines déclarations contenues dans ce communiqué de presse concernant les attentes de Genesee & Wyoming Inc., y compris celles portant sur le calendrier anticipé de la transaction, sont des énoncés prospectifs au sens des lois fédérales sur les valeurs mobilières et sont basées sur les attentes actuelles de GWI au sujet des résultats d'évènements futurs. Les énoncés prospectifs incluent des déclarations concernant des évènements futurs et la performance future de GWI qui impliquent des risques et des incertitudes susceptibles d'entraîner des écarts considérables entre les résultats réels et ceux anticipés actuellement, y compris, mais sans limitations, les conditions économiques, politiques et industrielles, la demande des clients, la conservation et la poursuite des contrats, les développements législatifs et réglementaires, l'augmentation de la concurrence dans les marchés pertinents, les besoins et les sources de financement, la susceptibilité à diverses poursuites légales, les grèves ou les arrêts de travail, les mauvaises conditions climatiques et les autres évènements naturels, et les autres risques et incertitudes. Les mots tels que << anticiper >>, << avoir l'intention de >>, << planifier >>, << croire >>, << chercher >>, << s'attendre à >>, << estimer >>, ou leurs variations ou d'autres expressions similaires, servent à identifier ces énoncés prospectifs. GWI vous invite à consulter les documents soumis périodiquement auprès de la Securities and Exchange Commission, tels que ses formulaires 10 Q et 10-K qui contiennent des facteurs supplémentaires importants susceptibles de provoquer des écarts considérables entre les résultats réels, les attentes actuelles et les énoncés prospectifs du présent communiqué. Même si GWI considère que les attentes exprimées par ces énoncés prospectifs sont basées sur des hypothèses raisonnables, les résultats réels peuvent être sensiblement différents de ceux envisagés par les énoncés prospectifs. GWI met en garde les investisseurs et les investisseurs potentiels contre une confiance excessive dans ces énoncés et se dégage de toute intention de mettre à jour les attentes actuelles ou les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué.

    
    Contacts
    Aux Etats-Unis : Michael Williams, Directeur, Communications 
    d'entreprise, Genesee & Wyoming Inc., Tél. - +1-203-629-3722

    En Australie : Emily Minson, Bespoke Approach, Tél. - 08-8419-2888,
    Portable - 0438-968-064, E-mail - eminson@bespokeapproach.com

LA

SOURCE Genesee & Wyoming Inc.