Genomic Vision étend son portefeuille de brevets avec le Code Morse génomique

03 Juillet, 2012, 08:00 BST de Genomic Vision

PARIS, July 3, 2012 /PRNewswire/ --

Genomic Vision, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de tests de diagnostic génétiques par peignage moléculaire de l'ADN, annonce l'extension de son portefeuille de propriété intellectuelle, avec la délivrance dans plusieurs pays d'un brevet portant sur une méthode innovante d'analyse structurale et visuelle du génome, baptisée Code Morse Génomique (CMG).

     (Photo: http://photos.prnewswire.com/prnh/20120702/542983 )

« Ce nouveau brevet s'inscrit dans la continuité d'un solide portefeuille couvrant le peignage moléculaire, dont Genomic Vision détient une licence mondiale exclusive. Avec celui-ci, le premier de ses propres brevets, Genomic Vision renforce son avantage concurrentiel et démontre sa force d'innovation »,  affirme Aaron Bensimon, PDG de Genomic Vision.

La technologie du peignage moléculaire permet la visualisation directe de grandes régions génomiques à l'aide de sondes fluorescentes. En utilisant un nombre limité de couleurs, les sondes sont conçues pour former des motifs spécifiques, un peu à la manière du Code Morse traditionnel. Comme la reconnaissance des motifs est fondée à la fois sur la taille des sondes, leur espacement et leur couleur, les combinaisons sont infinies et cela permet de couvrir un nombre quelconque de gènes différents et de régions de toutes tailles. Les modifications dans les motifs attendus, faciles à détecterpermettent l'identification de réarrangements génomiques dans les régions d'intérêt.

Exemple du gène de prédisposition génétique au cancer BRCA1. Crédit Photo: Genomic Vision©.

Une technologie à haute résolution sur molécules d'ADN uniques

Le CMG ouvre la porte aux applications diagnostiques qui tirent avantage de cette technologie à haute résolution sur molécules d'ADN uniques. « Genomic Vision a mis au point cette stratégie dans le souci de développer des tests diagnostiques offrirant une large couverture du génome tout en restant suffisamment d'utilisation », souligne ainsi le Dr Pierre Walrafen, chef de projet chez Genomic Vision et co-inventeur du CMG.

« La flexibilité du Code Morse Génomique permettra l'adaptation constante des tests diagnostiques aux nouvelles découvertes dans le domaine des grands réarrangements, qui ne fait que commencer à révéler son importance en santé humaine », ajoute-t-il.

Huit familles de brevets

Dans la même optique, le portefeuille de brevets en propre ou en copropriété de Genomic Vision s'étend continuellement. Ainsi, huit familles de brevets plus récents couvrent les développements techniques ouvrant la voie à d'autres applications du peignage moléculaire ou  facilitant son utilisation comme outil de diagnostic, mais également des biomarqueurs et des tests de diagnostic spécifiques impliquant des grands réarrangements.

« Avec une recherche active dans ce domaine, un outil puissant qui apporte un point de vue unique et un réseau de collaborateurs experts, Genomic Vision bénéficie d'une position forte pour améliorer les approches existantes et effectuer de nouvelles découvertes », se réjouit son PDG, Aaron Bensimon« De nouvelles opportunités, par exemple par échange de licences, seront un soutien fort pour le développement de Genomic Vision comme acteur dans le domaine du diagnostic moléculaire ».

Plus d'infos sur le peignage moléculaire: http://www.genomicvision.com/technology-molecular-combing.php 

En savoir plus Genomic Vision: http://www.genomicvision.com

LA

SOURCE Genomic Vision