Google doit répondre de ses actes devant la justice britannique, déclarent des défenseurs de la vie privée au Royaume-Uni

15 Décembre , 2013, 19:00 GMT de Google Governance Campaign

LONDRES, December 15, 2013 /PRNewswire/ --


Le combat pour assurer que Google ne puisse se soustraire à la justice britannique passe devant la Haute Cour anglaise lundi, alors qu'un groupe d'utilisateurs de l'Internet britanniques intente une action contre le géant de l'Internet. Les plaignants soutiennent que Google a violé leur vie privée en Angleterre et doit rendre des comptes ici aussi.

Dans leur plainte, déposée à Londres, le groupe de plaignants, connu sous le nom de Safari Users Against Google's Secret Tracking, accuse Google de contourner les paramètres de sécurité sur le navigateur Internet Safari afin de suivre leur navigation en ligne et de les cibler avec des publicités personnalisées. Mais Google a déclaré que la plainte aurait du être déposée aux États-Unis, où la société est basée, et s'opposera à ce qu'elle soit traitée en Angleterre dans le cadre d'une audience juridictionnelle lundi.

Judith Vidal-Hall, l'une des plaignantes, affirme que Google doit répondre devant la justice britannique. « Google a une large présence ici au Royaume-Uni (RU). La société dispose d'un site spécifique pour le RU et emploie du personnel dans le pays. Elle y vend des publicités. Elle y gagne de l'argent. Il est ridicule qu'elle prétende que, malgré toute cette activité hautement commerciale, elle ne répondra pas de ses actes devant nos tribunaux. Si des consommateurs sont basés au RU et que des lois anglaises sont enfreintes, l'auteur doit rendre des comptes ici, pas dans une juridiction qui lui conviendrait mieux. La préférence de Google que les consommateurs britanniques devraient se rendre jusqu'en Californie pour exiger réparation du fait de ses malversations est arrogant, immoral et une honte. Nous nous battrons vigoureusement contre cette tentative de rejeter l'affaire. »

Google a été poursuivie pour la même violation de la vie privée aux États-Unis en août de l'an dernier et a été condamnée à payer une amende de 22,5 millions de dollars à la Commission fédérale américaine du commerce (FTC), pour avoir violé sa consigne stipulant que la société ne devait pas sous-estimer « la mesure selon laquelle les consommateurs peuvent exercer un contrôle sur la collecte de leurs informations. » Google a nié toute malversation dans l'affaire de la FTC, et a indiqué que le suivi était accidentel. Malgré cela, le Procureur général de New York a annoncé le mois dernier que la société avait accepté de payer 17 millions de dollars pour régler le différend lié au fait qu'elle suivait secrètement certaines activités des consommateurs sur le Web, même après avoir promis que ce suivi avait été bloqué.

À travers l'Europe, les organismes chargés de la réglementation des données envisagent des actions pour mettre fin à la poursuite par Google de la collecte et de l'utilisation des données privées, mais jusqu'à présent Google n'a pas été tenu de rendre des comptes en Europe pour sa violation de la vie privée des utilisateurs. Dan Tench d'Olswang représente les plaignants :

« La protection de la vie privée des utilisateurs britanniques est un droit selon les lois anglaises et européennes. Google est susceptible de sortir des arguments juridiques complexes sur les raisons pour lesquelles l'affaire ne doit pas être entendue ici, mais la société a une obligation légale et morale envers les utilisateurs de ce côté-ci de l'Atlantique de ne pas contrevenir à leurs souhaits. Google doit rendre des comptes ici, même si elle préférerait ignorer l'Angleterre. »

L'affaire sera traitée au Tribunal 14 de la Haute Cour ce lundi 16 décembre à 10 h 30.

Légende photo :

Des militants du groupe Google Governance Campaign seront à l'extérieur de la Haute Cour de Londres lundi à 9 h 30 pour distribuer des cookies et demander à Google de mettre fin à ses activités de suivi à l'aide de cookies informatiques.

Notes à l'attention des rédacteurs

La campagne Google Governance a été mise en place par des militants associés au groupe Safari Users Against Google's Secret Tracking. Sa mission consiste à faire campagne en faveur d'un meilleur comportement professionnel de Google au Royaume-Uni,d'un respect du droit des Britanniques en matière de vie privée et du droit de l'Angleterre à taxer les profits générés dans le pays.  

http://www.googlegovernance.com

LA

SOURCE Google Governance Campaign