Grâce à l'assistance du Portail A-CDM d'Amadeus, l'aéroport de Londres Gatwick augmente sa capacité à 55 vols par heure et estime à environ 2 millions le nombre de voyageurs supplémentaires

16 Décembre , 2014, 09:13 GMT de Amadeus

MADRID, December 16, 2014 /PRNewswire/ --

  • L'aéroport de Londres Gatwick (LGW) est le premier à mettre en œuvre le portail basé sur le cloud A-CDM[1] Airport Collaborative-Decision-Making (Prise de décision en collaboration en milieu aéroportuaire) dAmadeus pour améliorer ses communications et ses performances opérationnelles
  • Les aéroports, les compagnies aériennes et les gestionnaires au sol profiteront tous de cette solution d'information commune basée sur le cloud
  • Gatwick mettra le Portail A-CDM d'Amadeus à la disposition de 300 usagers d'ici 8 semaines, grâce à une procédure de mise en place particulièrement rapide

Amadeus, l'un des leaders technologiques mondiaux pour l'industrie du voyage, a annoncé aujourd'hui que l'aéroport de Londres Gatwick (LGW) sera le premier à mettre en œuvre son portail basé sur le cloud A-CDM, afin de renforcer les procédures collaboratives de prise de décision. Gatwick fait désormais partie des quelques aéroports tournés vers l'avenir qui, comme Munich, Paris-Charles-de-Gaulle, Madrid ou Zurich, ont décidé d'adhérer à la norme européenne A-CDM. Gatwick a toutefois opté pour une approche originale, en choisissant la technologie cloud d'Amadeus, qui permet d'accélérer de manière économique la mise en place d'A-CDM, en mettant le portail Amadeus à la disposition de 300 utilisateurs en l'espace d'à peine 8 semaines. Avec l'aide du portail Amadeus, LGW assurera 55 vols à l'heure, sur la piste la plus fréquentée de la planète, pour un nombre de voyageurs supplémentaires qui pourrait atteindre 2 millions.

La norme A-CDM a pour but de permettre à l'ensemble de l'écosystème aéroportuaire (opérateurs, compagnies aériennes, gestionnaires au sol et responsables du trafic aérien) de fonctionner avec plus d'efficacité et plus de transparence, en partageant des informations précises en temps voulu. Il en résulte une meilleure gestion du trafic aérien, avec moins de retards et une capacité accrue, ainsi qu'une satisfaction renforcée du voyageur, grâce à une approche intégrée des opérations.  

Le Portail A-CDM d'Amadeus permet d'avoir une vision globale et en temps réel de la situation au niveau des activités opérationnelles d'un aéroport (vols, voyageurs et autres données opérationnelles). Cet outil peut anticiper les problèmes de vol trois ou quatre heures à l'avance, en repérant les vols qui risquent d'être en retard et en déterminant la meilleure manière d'accélérer la procédure pour leur permettre de quitter Gatwick à l'heure, même s'ils ne l'étaient pas à l'arrivée. Disposant de données précises, les parties prenantes de l'aéroport peuvent prendre ensemble des décisions permettant de traiter rapidement les questions opérationnelles.

« Nous avons reçu des retours extrêmement positifs de la part de nos partenaires utilisateurs du Portail A-CDM d'Amadeus », souligne Michael Ibbitson, Chief Information Officer de l'aéroport de Londres Gatwick. « C'est un outil d'une utilisation facile, qui leur permet de prendre des décisions plus judicieuses, contribuant à un fonctionnement plus fluide et efficace de l'ensemble. Le portail est à la disposition de tous les acteurs de l'aéroport qui gèrent les activités allant de l'approvisionnement en carburant et du dégivrage jusqu'à la gestion au sol et à la manutention du fret. Toutes ces personnes ont accès en temps réel à des informations sur ce qui se passe dans le périmètre de Londres Gatwick - cela change complètement la donne. »

« Nous nous efforçons en permanence d'adopter à Gatwick de nouvelles technologies susceptibles d'améliorer les conditions de voyage du passager et l'environnement dans lequel nous travaillons, poursuit-il. Grâce au Portail A-CDM d'Amadeus, dont le déploiement sera généralisé d'ici environ un an, nous devrions être à même d'accroître notre capacité à plus de 40 millions de voyageurs sur une seule piste. »

« Il y a encore des trous dans la communication au sein de l'écosystème aéroportuaire », estime  John Jarrell, Head of Airport IT, Amadeus. « Il est essentiel d'avoir une approche collaborative si l'on veut que tout le monde soit synchronisé sur des questions comme les perturbations, les informations concernant les vols, le nombre de bagages à bord ou le nombre de voyageurs en transit. Nous espérons que d'autres aéroports imiteront Gatwick et opteront pour la solution innovante que constitue le Portail A-CDM d'Amadeus, pour de meilleures communications et une efficacité opérationnelle renforcée. »

Le Portail Amadeus et sa version spécialement adaptée à Londres Gatwick s'inscrivent dans le cadre plus large de la politique d'Amadeus, qui souhaite collaborer avec les aéroports pour améliorer la satisfaction des voyageurs. Amadeus a publié il y a quelques mois un livre blanc sur la manière dont la technologie du cloud était perçue dans le secteur aéroportuaire. Ce document passait en revue les points de vue de plus d'une vingtaine de hauts responsables des services technologiques aéroportuaires, le but étant d'évaluer l'intérêt commercial d'un passage à des systèmes communautaires basés sur le cloud au niveau des aéroports.

Pour plus d'informations concernant Amadeus et son offre destinée aux opérateurs aéroportuaires, rendez-vous sur http://www.amadeus.com/airports

-----------------------------------------------------

1. Airport Collaborative-Decision-Making (Prise de décision en collaboration en milieu aéroportuaire)

LA

SOURCE Amadeus