Ingram Micro cherche à renforcer sa position de leader mondial dans les services de gestion du cycle de vie d'appareils et lance une offre ferme pour l'acquisition d'ANOVO

28 Novembre, 2014, 14:00 GMT de Ingram Micro Inc.

-- Instam Micro veut étendre son offre globale de services et développer les services de gestion du cycle de vie sur les marchés européen et latino-américain 

SANTA ANA, Californie, 28 novembre 2014 /PRNewswire/ -- Ingram Micro Inc. (NYSE : IM) a annoncé aujourd'hui avoir présenté une offre ferme pour l'acquisition du Français ANOVO, un fournisseur de services de réparation et de logistique inverse pour les produits high-tech comme les smartphones ou les décodeurs en Europe et Amérique latine. À l'issue de cette acquisition, Ingram Micro assoira sa position comme fournisseur leader de services de gestion du cycle de vie d'équipements tout en renforçant la relation de l'entreprise avec de nombreux opérateurs de télécommunications et fabricants d'équipements internationaux.

À l'issue de cette acquisition, prévue pour le début de l'année 2015, ANOVO devrait contribuer pour plus de 300 millions de dollars au chiffre d'affaires annuel et participer modérément aux bénéfices dilués par action hors PCGR d'Instam Micro. L'acquisition est sujette aux conditions habituelles de clôture comme la consultation du comité d'entreprise d'ANOVO et l'approbation des autorités européennes de concurrence. Les deux entreprises continueront à opérer comme des entités séparées. Aucun autre détail n'a été révélé.

« Notre intention d'acquérir ANOVO s'inscrit tout à fait dans notre stratégie de croissance destinée à étendre à l'international notre offre de services et elle multipliera grandement nos capacités sur les marchés européen et latino-américain, deux régions qui connaissent une croissance continue avec la prolifération d'appareils mobiles et de périphériques portables », explique Alain Monié, PDG d'Ingram Micro. « L'offre de services d'ANOVO, son infrastructure, ses relations avec les clients et son équipe de direction chevronnée renforceront encore davantage les capacités globales d'Ingram Micro concernant les services de gestion du cycle de vie et nous sommes convaincus que cela sera un excellent complément pour nos activités actuelles. »

« Grâce à l'expertise, l'offre de service et les rapports que nous avons établis avec les entreprises leaders du secteur, cette acquisition présente de nombreux avantages tant pour ANOVO que pour Ingram Micro », affirme François Lacombe, actuellement PDG d'ANOVO et qui continuera à diriger l'entreprise et relèvera directement de Shailendra Gupta, président d'Ingram Micro Mobility. « Une fois l'accord signé, je suis convaincu qu'ANOVO soutiendra l'offre de services déjà conséquente d'Ingram Micro avec une couverture géographique accrue ainsi qu'une expertise complémentaire dans les solutions de réparation, de remplacement, de logistique inverse et de prévention des retours. »

À propos d'ANOVO
Avec 5 000 partenaires dans onze pays, ANOVO est un fournisseur leader de logistique inverse et de réparation sur le marché de la technologie. ANOVO développe des solutions qui rallongent le cycle de vie des produits high-tech en offrant une deuxième vie utile à plus de vingt millions de produits dans le monde chaque année. Ces produits vont des smartphones aux ordinateurs en passant par les tablettes, les décodeurs trois-en-un, les passerelles domestiques, les consoles de jeux, les livres électroniques, les téléviseurs et les imprimantes. Pour en savoir plus, consultez www.ANOVO.com.

À propos d'Ingram Micro Inc.
Ingram Micro aide les entreprises à réaliser la Promesse de la technologieTM. L'entreprise offre tout l'éventail de services de technologie et de chaîne d'approvisionnement à travers le monde. L'impressionnant savoir-faire d'Ingram Micro pour les solutions de technologie, la chaîne d'approvisionnement, le cloud et la mobilité permet à ses partenaires de fonctionner efficacement et avec succès sur les marchés qu'ils desservent. Pour en savoir plus, consultez www.ingrammicro.com.

Avertissement conformément aux dispositions d'exonération prévues par la loi « Private Securities Litigation Reform Act » de 1995.

Ce communiqué de presse contient des déclarations qui sont de l'ordre de prévisions, concernant par exemple les bénéfices attendus de l'acquisition et les performances financières de l'entreprise issue de la fusion, et qui se basent sur les expectatives de la direction. Certains risques peuvent entraîner la non-réalisation de ces expectatives et peuvent avoir des effets matériels adverses sur l'activité, la situation financière et les résultats d'exploitation d'Ingram Micro. Ingram Micro décline toute responsabilité concernant la mise à jour des déclarations prospectives. Parmi les facteurs de risque importants qui pourraient entraîner des différences sensibles entre les résultats réels et ceux qui apparaissent dans la déclaration prospective, on peut citer notre capacité à concrétiser ou non la transaction, et ce dans les délais prévus, notre capacité à concrétiser la transaction en tenant compte des différentes conditions de clôture, y compris les conditions liées à l'approbation règlementaire, les performances financières d'ANOVO et d'Ingram Micro pendant le processus de fusion, la non-réalisation des performances attendues d'ANOVO en raison des incertitudes liées à la transaction ou d'autres facteurs, la capacité d'ANOVO et d'Ingram Micro à entretenir des rapports avec les clients, la capacité de la direction à exécuter ses plans, ses stratégies et ses objectifs pour les opérations futures et notre capacité à tirer les bénéfices attendus de la transaction.

Ingram Micro a apporté par le passé et continue à apporter des modifications à ses stratégies, ses opérations et ses processus pour répondre à ces facteurs de risque et chercher à réduire leur impact sur les résultats d'exploitation et la situation financière d'Ingram Micro. Néanmoins, Ingram Micro ne peut en aucun cas assurer que ces efforts seront couronnés de succès. Pour en savoir plus sur les facteurs significatifs à prendre en compte par rapport aux déclarations prospectives concernant Ingram Micro, vous trouverez des explications dans la section 1A Facteurs de risque du rapport annuel d'Ingram Micro sur le formulaire 10-K pour l'exercice fiscal terminant le 28 décembre 2013 ; d'autres risques ou incertitudes pourront être détaillés de temps à autre dans les déclarations futures d'Ingram Micro à la SEC.

Logo - http://photos.prnewswire.com/prnh/20140625/121642

LA

SOURCE Ingram Micro Inc.



Liens connexes

http://www.ingrammicro.com