Inhibikase Therapeutics, Inc. lance une étude clinique pour ceux qui ont survécu à la LEMP

13 Août , 2015, 12:00 BST de Inhibikase Therapeutics, Inc.

ATLANTA et CAMBRIDGE, Massachusetts, 13 août 2015 /PRNewswire/ -- Inhibikase Therapeutics, Inc. annonce le lancement d'une étude clinique expérimentale chez les patients ayant contracté la leucoencéphalopathie multifocale progressive (LEMP), une infection cérébrale rare et souvent létale qui apparait en tant qu'effet secondaire indésirable lors de l'administration de certains médicaments pour le traitement de la sclérose en plaques, la maladie de Crohn, la colite ulcéreuse et certains cancers du sang et de la lymphe. La LEMP apparaît également chez les patients vivant avec le VIH/sida.

« L'étude vise à établir un lien entre les mesures de la charge virale du virus JC, propriété de la société, et les cas de LEMP », a déclaré le Dr Milton Werner, PDG d'Inhibikase. « La LEMP est déclenchée par des médicaments qui mobilisent un virus, le virus JC, qui échappe à son réservoir dans le rein et migre dans le cerveau. Une fois dans le cerveau, le virus JC provoque des dégâts irréversibles, conduisant souvent à la mort. La société dispose d'une méthode puissante pour la mesure de la charge virale chez les patients vivants. Nous voudrions maintenant mesurer la relation entre la charge virale du virus JC et le titre d'anticorps du virus JC chez les patients qui ont survécu à la phase aiguë de l'infection. Ceux qui ont survécu à la LEMP constituent une mine d'informations qui peuvent nous aider à mieux comprendre l'évolution naturelle et la virologie clinique de la maladie. C'est un important prélude à la progression de l'antivirus phare de la société, l'IKT-001Pro, en phase de développement clinique, qui débutera au troisième ou au quatrième trimestre de 2015. »

« La LEMP est une maladie si rare que les patients qui survivent à la phase aiguë de l'infection sont très difficiles à identifier », a relevé le Dr Werner. « Seuls quelques centaines de ces patients résident aux États-Unis ou en Europe, de sorte que la société a fait la demande et obtenu l'approbation de son Conseil consultatif, ainsi que d'un Institutional Review Board (IRB – Commission nationale d'évaluation de l'établissement) de niveau national pour contacter directement des patients en ligne, sur les réseaux sociaux et par le biais de la presse écrite. À ce jour, douze de ces patients se sont mis en relation avec la société pour en apprendre davantage sur l'étude. Nous recommandons avec insistance à tous les patients qui ont survécu à la LEMP de contacter la société à travers son service de courriel sécurisé, PMLSurvivor@inhibikase.com ou de consulter le site Inhibikase.com pour de plus amples informations. »

À propos d'Inhibikase Therapeutics, Inc.

Inhibikase Therapeutics transforme la façon dont les produits pharmaceutiques s'attaquent aux maladies infectieuses. Sa plateforme de petites molécules permet le traitement des maladies infectieuses d'origine bactérienne et virale à travers un mécanisme d'action commun. Utilisant une stratégie de ciblage de l'hôte, la société, qui utilise des cibles validées cliniquement, traite les maladies infectieuses avec une faible probabilité de stimuler une résistance. Société fondée en 2008, basée à Atlanta (Géorgie) et disposant de bureaux à Cambridge (Massachusetts), Inhibikase Therapeutics élabore des traitements pour les indications orphelines résultant des polyomavirus, à l'instar de la leucoencéphalopathie multifocale progressive (LEMP), de la néphropathie liée au virus BK, des pneumonies fongiques et bactériennes, mais également des contremesures médicales pour la biodéfense. Sa technologie RAMP permet de mettre au point la prochaine génération d'inhibiteurs de petites molécules appropriés pour le traitement des infections et de certains cancers, en utilisant des agents administrés seuls à dose fixée.

Contact :
Dr Milton H. Werner
PDG
Inhibikase Therapeutics, Inc.
(917) 494-0831

LA

SOURCE Inhibikase Therapeutics, Inc.



Liens connexes

http://www.inhibikase.com