Johns Manville annonce ses résultats du troisième trimestre 2000

20 Octobre, 2000, 19:09 BST de John Manville Corp.

<div> <P> Denver, Colorado - Johns Manville Corporation (JM &amp;#224; la Bourse de New York) a communiqu&amp;#233; aujourd'hui ses r&amp;#233;sultats pour le troisi&amp;#232;me trimestre termin&amp;#233; le 30 septembre 2000. Le b&amp;#233;n&amp;#233;fice sous-jacent avant imp&amp;#244;ts de 56,1 millions $, ou 0,38 $ par action, au troisi&amp;#232;me trimestre de 2000 a chut&amp;#233; de 4 % par rapport aux 58,5 millions $, ou 0,39 $ par action, sur une base comparable (Tableau 1). Les r&amp;#233;sultats d&amp;#233;clar&amp;#233;s en 1999 tiennent compte des avantages d&amp;#233;coulant d'un programme de rachat d'actions de la fiducie Manville Trust, qui a consid&amp;#233;rablement r&amp;#233;duit le taux d'imposition r&amp;#233;el de la Soci&amp;#233;t&amp;#233;. Au troisi&amp;#232;me trimestre de 2000, le taux d'imposition r&amp;#233;el &amp;#233;tait d'environ 35 %, par rapport &amp;#224; 19 % &amp;#224; la p&amp;#233;riode correspondante de l'exercice pr&amp;#233;c&amp;#233;dent. </P> <P> Au troisi&amp;#232;me trimestre, le b&amp;#233;n&amp;#233;fice net inscrit s'est &amp;#233;lev&amp;#233; &amp;#224; o46,3 millions $ comparativement &amp;#224; 73,2 millions $ &amp;#224; la m&amp;#234;me p&amp;#233;riode de 1999. Le b&amp;#233;n&amp;#233;fice par action inscrit au troisi&amp;#232;me trimestre de 2000 est de 0,31 $, comparativement &amp;#224; 0,49 $ en 1999. Les r&amp;#233;sultats inscrits comprennent les frais de restructuration de 15,4 millions $ pour le regroupement d'usines en 2000, un &amp;#233;l&amp;#233;ment extraordinaire en 1999 pour le remboursement anticip&amp;#233; de la dette et les avantages d&amp;#233;coulant du taux d'imposition inf&amp;#233;rieur associ&amp;#233; au programme de rachat d'actions, qui sont d&amp;#233;crits dans les r&amp;#233;sultats financiers et notes aff&amp;#233;rentes annexes. </P> <P> &amp;quot;Compte tenu de l'environnement commercial de plus en plus difficile, je suis heureux que Johns Manville ait maintenu une solide performance, a d&amp;#233;clar&amp;#233; Jerry Henry, pr&amp;#233;sident du conseil et chef de la direction. Nos secteurs de base ont conserv&amp;#233; leur position de leadership. Toutefois, les prix des mati&amp;#232;res premi&amp;#232;res et de l'&amp;#233;nergie ne cessent de cro&amp;#238;tre, et nous avons subi les r&amp;#233;percussions d'un ralentissement dans les march&amp;#233;s de la construction aux Etats-Unis, ce qui a nui &amp;#224; nos r&amp;#233;sultats pour le trimestre. Nous demeurons ax&amp;#233;s sur la rationalisation de nos activit&amp;#233;s afin d'accro&amp;#238;tre la productivit&amp;#233;, et les mesures que nous avons entreprises aux derniers trimestres nous aideront &amp;#224; demeurer concurrentiels.&amp;quot; </P> <P> Exclusion faite des frais de consolidation des usines de 15,4 millions $, le b&amp;#233;n&amp;#233;fice d'exploitation a baiss&amp;#233; de 8 %, pour s'&amp;#233;tablir &amp;#224; 91,1 millions $ au troisi&amp;#232;me trimestre de 2000, comparativement &amp;#224; 98,5 millions $ pour la p&amp;#233;riode correspondante de 1999. Les frais de restructuration sont associ&amp;#233;s &amp;#224; la fermeture d'une usine d'isolants, &amp;#224; la r&amp;#233;duction des effectifs en raison de la restructuration des activit&amp;#233;s de la Soci&amp;#233;t&amp;#233; en Europe, et de la r&amp;#233;duction de la valeur de l'actif &amp;#224; sa valeur de r&amp;#233;alisation nette. </P> <P> Les prix des mati&amp;#232;res premi&amp;#232;res et de l'&amp;#233;nergie ont continu&amp;#233; de toucher n&amp;#233;gativement chaque segment commercial de Johns Manville dans 'ensemble de l'industrie. Au troisi&amp;#232;me trimestre, les r&amp;#233;percussions sur la rentabilit&amp;#233; de la Soci&amp;#233;t&amp;#233; ont &amp;#233;t&amp;#233; de 13 millions $. Ces majorations des co&amp;#251;ts, associ&amp;#233;es aux r&amp;#233;ductions des livraisons dans la Couverture et les Produits fabriqu&amp;#233;s et aux r&amp;#233;percussions des taux de change d&amp;#233;favorables sur les usines de la Soci&amp;#233;t&amp;#233; en Europe, ont r&amp;#233;duit le b&amp;#233;n&amp;#233;fice d'exploitation au dernier exercice. De plus, 1999 a produit les plus solides march&amp;#233;s de la construction des derniers temps, rendant la comparaison avec le pr&amp;#233;sent exercice plut&amp;#244;t difficile. Toutefois, l'industrie de la construction devrait se stabiliser et elle a montr&amp;#233; une l&amp;#233;g&amp;#232;re am&amp;#233;lioration s&amp;#233;quentielle au troisi&amp;#232;me trimestre. Un accroissement mod&amp;#233;r&amp;#233; des d&amp;#233;penses relatives &amp;#224; la construction et la baisse des taux d'int&amp;#233;r&amp;#234;t pour les hypoth&amp;#232;ques ont &amp;#233;t&amp;#233; &amp;#224; l'origine de cette am&amp;#233;lioration. Dans cet environnement, Johns Manville demeure orient&amp;#233;e vers l'am&amp;#233;lioration de la productivit&amp;#233;, la r&amp;#233;duction des co&amp;#251;ts et l'am&amp;#233;lioration des prix des produits dans chacun de ses secteurs, afin d'am&amp;#233;liorer sa rentabilit&amp;#233; dans l'ensemble. </P> <P> Le chiffre d'affaires net au troisi&amp;#232;me trimestre a &amp;#233;t&amp;#233; de 540,2 millions $, en baisse de 5 %, comparativement au record de 569,3 millions $ &amp;#233;tabli au troisi&amp;#232;me trimestre de 1999. La faiblesse relative du march&amp;#233; r&amp;#233;sidentiel aux Etats-Unis et de certains segments commerciaux a &amp;#233;t&amp;#233; &amp;#224; l'origine de ce ralentissement comparativement &amp;#224; 1999. </P> <P> Pour les neuf premiers mois de 2000, le chiffre d'affaires net a &amp;#233;t&amp;#233; de 1,61 milliard $, par rapport &amp;#224; 1,62 milliard $ pour cette m&amp;#234;me p&amp;#233;riode en 1999. Malgr&amp;#233; les prix beaucoup plus &amp;#233;lev&amp;#233;s des mati&amp;#232;res premi&amp;#232;res et de l'&amp;#233;nergie et un taux de change d&amp;#233;favorable, le b&amp;#233;n&amp;#233;fice d'exploitation, &amp;#224; l'exclusion des frais de restructuration, s'est &amp;#233;lev&amp;#233; &amp;#224; 265,6 millions $, en hausse de 1 % par rapport aux 262,7 millions $ des neuf premiers mois de 1999. </P> <P> L'augmentation importante du co&amp;#251;t des mati&amp;#232;res premi&amp;#232;res et de l'&amp;#233;nergie et un taux de change d&amp;#233;favorable, pour un total d'environ 36 millions $, ont eu une incidence n&amp;#233;gative sur le b&amp;#233;n&amp;#233;fice d'exploitation cumulatif annuel. Le b&amp;#233;n&amp;#233;fice sous-jacent pour les neuf premiers mois s'est &amp;#233;lev&amp;#233; &amp;#224; o161,2 millions $, comparativement &amp;#224; 151,2 millions $ pour cette m&amp;#234;me p&amp;#233;riode au dernier exercice (Tableau 1). Le b&amp;#233;n&amp;#233;fice par action sous-jacent s'est &amp;#233;lev&amp;#233; &amp;#224; 1,08 $, comparativement &amp;#224; 1,02 $ pour la p&amp;#233;riode correspondante de l'exercice ant&amp;#233;rieur. Le b&amp;#233;n&amp;#233;fice net et le b&amp;#233;n&amp;#233;fice par action d&amp;#233;clar&amp;#233;s comprenaient plusieurs &amp;#233;l&amp;#233;ments inhabituels qui sont d&amp;#233;crits dans les r&amp;#233;sultats financiers et notes aff&amp;#233;rentes annexes. </P> <P> Comme il a &amp;#233;t&amp;#233; annonc&amp;#233; le 23 juin 2000, Johns Manville a conclu une entente d&amp;#233;finitive de fusion avec un groupe d'investisseurs dirig&amp;#233; par des soci&amp;#233;t&amp;#233;s affili&amp;#233;es &amp;#224; Hicks, Muse, Tate &amp; Furst Incorporated et Bear Stearns Merchant Banking. La Soci&amp;#233;t&amp;#233; ne croit pas que la transaction sera conclue selon les dispositions de l'entente de fusion d&amp;#233;j&amp;#224; annonc&amp;#233;e avec le groupe d'investisseurs. Johns Manville poursuit actuellement les discussions avec le groupe d'investisseurs en vue d'apporter des modifications &amp;#224; la transaction. </P> <P> Aper&amp;#231;u sectoriel </P> <P> Isolants </P> <P> Le secteur des isolants, qui comprend l'isolation de b&amp;#226;timents, commerciale/industrielle et OEM, a inscrit un chiffre d'affaires net de o209,0 millions $ pour le troisi&amp;#232;me trimestre, en baisse de 2 % par rapport aux 214,1 millions $ enregistr&amp;#233;s au troisi&amp;#232;me trimestre de 1999. Le l&amp;#233;ger accroissement du nombre de mises en chantier &amp;#224; la fin d'ao&amp;#251;t et en septembre, associ&amp;#233;e &amp;#224; la stabilit&amp;#233; du march&amp;#233; au d&amp;#233;tail, a entra&amp;#238;n&amp;#233; des am&amp;#233;liorations mod&amp;#233;r&amp;#233;es des livraisons d'isolant. Cependant, l'augmentation du chiffre d'affaires a &amp;#233;t&amp;#233; annul&amp;#233;e par la r&amp;#233;duction des prix de l'isolant r&amp;#233;sidentiel et les livraisons plus faibles pour l'isolant m&amp;#233;canique par rapport au troisi&amp;#232;me trimestre de 1999. Le b&amp;#233;n&amp;#233;fice net sous-jacent dans le secteur des isolants a &amp;#233;t&amp;#233; de 44,9 millions $ au troisi&amp;#232;me trimestre, en baisse de 14 %, comparativement &amp;#224; 52,2 millions $ au troisi&amp;#232;me trimestre de 1999. Ce d&amp;#233;clin est attribuable en grande partie &amp;#224; la r&amp;#233;duction des prix de l'isolant commercial comparativement &amp;#224; l'exercice pr&amp;#233;c&amp;#233;dent, ainsi qu'&amp;#224; l'impact des prix plus &amp;#233;lev&amp;#233;s pour l'&amp;#233;nergie, le transport et les mati&amp;#232;res premi&amp;#232;res du secteur de l'isolant, en partie annul&amp;#233; par la r&amp;#233;duction des frais d'administration pendant le trimestre. Les r&amp;#233;sultats d&amp;#233;clar&amp;#233;s pour le secteur des isolants au troisi&amp;#232;me trimestre de 2000 comprenaient une imputation de o8,1 millions $ associ&amp;#233;e &amp;#224; la fermeture planifi&amp;#233;e et &amp;#224; la vente d'une usine de fabrication, aux indemnit&amp;#233;s de d&amp;#233;part, et &amp;#224; la r&amp;#233;duction de la valeur de l'actif &amp;#224; sa valeur de r&amp;#233;alisation nette. </P> <P> Pour les neuf premiers mois de 2000, le chiffre d'affaires du secteur des isolants a augment&amp;#233; de 1 %, &amp;#224; 616,0 millions $ par rapport &amp;#224; 610,1 millions $ pour la p&amp;#233;riode correspondante de 1999. Le b&amp;#233;n&amp;#233;fice d'exploitation sous-jacent cumulatif annuel pour ce secteur s'est &amp;#233;lev&amp;#233; &amp;#224; 132,9 millions $, une baisse de 2 % comparativement aux 135,8 millions $ du dernier exercice. </P> <P> Couverture </P> <P> Le secteur des syst&amp;#232;mes de toitures a enregistr&amp;#233; un chiffre d'affaires net de 154,9 millions $ au troisi&amp;#232;me trimestre de 2000, soit une baisse de 8 % comparativement aux 167,9 millions $ inscrits &amp;#224; la m&amp;#234;me p&amp;#233;riode de l'exercice ant&amp;#233;rieur. L'augmentation des prix pour les gammes de produits de couverture a &amp;#233;t&amp;#233; annul&amp;#233;e par la faiblesse continue des march&amp;#233;s de couverture commerciale et industrielle durant le trimestre par rapport au dernier exercice. Le b&amp;#233;n&amp;#233;fice sous-jacent du secteur des syst&amp;#232;mes de toiture a connu une hausse de 7 % au troisi&amp;#232;me trimestre de 2000, pour s'&amp;#233;tablir &amp;#224; 15,9 millions $, par rapport &amp;#224; 14,8 millions $ pour la p&amp;#233;riode &amp;#233;quivalente de 1999. Malgr&amp;#233; les effets d'une hausse des prix des mati&amp;#232;res premi&amp;#232;res et de l'&amp;#233;nergie, l'am&amp;#233;lioration des prix et la r&amp;#233;duction des co&amp;#251;ts ont &amp;#233;t&amp;#233; &amp;#224; l'origine de cette augmentation. Les r&amp;#233;sultats d&amp;#233;clar&amp;#233;s pour le secteur des couvertures au troisi&amp;#232;me trimestre de 2000 comprennent des frais de restructuration de 600 000 $. </P> <P> Pour les neuf premiers mois de 2000, le chiffre d'affaires du secteur des couvertures a diminu&amp;#233; l&amp;#233;g&amp;#232;rement pour s'&amp;#233;tablir &amp;#224; 450,6 millions $, par rapport &amp;#224; 451,8 millions $ pour cette m&amp;#234;me p&amp;#233;riode de 1999. Le b&amp;#233;n&amp;#233;fice d'exploitation sous-jacent s'est chiffr&amp;#233; &amp;#224; 36,0 millions $, un r&amp;#233;sultat relativement neutre comparativement aux 36,3 millions $ enregistr&amp;#233;s pour cette m&amp;#234;me p&amp;#233;riode au dernier exercice. Les r&amp;#233;sultats d&amp;#233;clar&amp;#233;s pour le secteur des couvertures pour les neuf premiers mois de 2000 comprenaient une imputation de 19,0 millions $ en rapport avec la fermeture de certaines usines de fabrication et la r&amp;#233;duction de la valeur de l'actif &amp;#224; leur valeur de r&amp;#233;alisation nette. </P> <P> Produits fabriqu&amp;#233;s </P> <P> Dans le secteur des produits fabriqu&amp;#233;s, qui comprend les mats et les fibres, les produits de fibre de verre et de filtration d'air, le chiffre d'affaires net a totalis&amp;#233; 184,0 millions $ au troisi&amp;#232;me trimestre de 2000, en baisse de 8 % par rapport aux 199,5 millions $ enregistr&amp;#233;s au troisi&amp;#232;me trimestre de 1999. Les livraisons r&amp;#233;duites dans tout le secteur des produits fabriqu&amp;#233;s en raison du ralentissement continu du march&amp;#233; des couvertures am&amp;#233;ricain, qui a r&amp;#233;duit la demande en mats et produit de fibres aux Etats-Unis, sont &amp;#224; l'origine de cette baisse. De plus, l'incidence d&amp;#233;favorable du taux de change a continu&amp;#233; d'avoir un effet n&amp;#233;gatif sur les r&amp;#233;sultats d&amp;#233;clar&amp;#233;s des activit&amp;#233;s europ&amp;#233;ennes de la Soci&amp;#233;t&amp;#233;. Sans le taux de change, le chiffre d'affaires du secteur des produits fabriqu&amp;#233;s aurait &amp;#233;t&amp;#233; de quelque o195,0 millions $, en baisse de 2 % comparativement au troisi&amp;#232;me trimestre de 1999. Le groupe des produits fabriqu&amp;#233;s a d&amp;#233;gag&amp;#233; un b&amp;#233;n&amp;#233;fice sous-jacent de 30,3 millions $ au troisi&amp;#232;me trimestre, soit une baisse de 4 % par rapport aux 31,5 millions $ enregistr&amp;#233;s au troisi&amp;#232;me trimestre de 1999. La baisse est principalement attribuable &amp;#224; la hausse des prix des mati&amp;#232;res premi&amp;#232;res et &amp;#224; la baisse des livraisons de mats et de fibres aux Etats-Unis, en partie annul&amp;#233;e par une baisse des frais g&amp;#233;n&amp;#233;raux et des frais d'administration. Les r&amp;#233;sultats d&amp;#233;clar&amp;#233;s par le secteur des produits fabriqu&amp;#233;s au troisi&amp;#232;me trimestre de 2000 comprenaient une imputation de 6,7 millions $ reli&amp;#233;e principalement aux indemnit&amp;#233;s de d&amp;#233;part li&amp;#233;es &amp;#224; la r&amp;#233;duction des effectifs des installations europ&amp;#233;ennes de la Soci&amp;#233;t&amp;#233; &amp;#224; la suite de la r&amp;#233;organisation et de la rationalisation de certains processus de fabrication et de gestion. </P> <P> Pour les neuf premiers mois de 2000, le chiffre d'affaires net du secteur des produits fabriqu&amp;#233;s a baiss&amp;#233; de 4 % pour s'&amp;#233;tablir &amp;#224; 572,2 millions $, par rapport &amp;#224; 594,7 millions $ pour cette m&amp;#234;me p&amp;#233;riode en 1999, r&amp;#233;sultat de l'incidence du taux de change sur les activit&amp;#233;s europ&amp;#233;ennes et de la r&amp;#233;duction des livraisons de mats et de fibres aux Etats-Unis. Le b&amp;#233;n&amp;#233;fice d'exploitation sous-jacent et cumulatif annuel de ce secteur s'est &amp;#233;lev&amp;#233; &amp;#224; 96,7 millions $, une hausse de 7 % par rapport aux 90,6 millions $ de la p&amp;#233;riode correspondante de 1999. Malgr&amp;#233; les prix plus &amp;#233;lev&amp;#233;s des mati&amp;#232;res premi&amp;#232;res et de l'&amp;#233;nergie, l'augmentation des livraisons des gammes de produits de filtration, de mats et de fibres, la rentabilit&amp;#233; croissante des activit&amp;#233;s de fils Monobond et la solide performance des mats et fibres aux Etats-Unis ont aliment&amp;#233; cette hausse. Les r&amp;#233;sultats d&amp;#233;clar&amp;#233;s dans le secteur des produits fabriqu&amp;#233;s pour les neuf premiers mois de 2000 comprenaient des frais de restructuration des usines de 7,1 millions $. </P> <P> &amp;quot;Nous pr&amp;#233;voyons que les march&amp;#233;s de la construction et les mises en chantier continueront de se stabiliser durant le reste du pr&amp;#233;sent exercice, mais qu'ils seront en-de&amp;#231;&amp;#224; des niveaux records du dernier exercice, a d&amp;#233;clar&amp;#233; M. Henry. Etant donn&amp;#233; cet environnement et les pressions constantes exerc&amp;#233;es sur la structure des co&amp;#251;ts en raison des prix plus &amp;#233;lev&amp;#233;s pour les mati&amp;#232;res premi&amp;#232;res et l'&amp;#233;nergie, Johns Manville pr&amp;#233;voit que le chiffre d'affaires et le b&amp;#233;n&amp;#233;fice sous-jacent seront essentiellement neutre en 2000 comparativement aux niveaux records de l'exercice pr&amp;#233;c&amp;#233;dent. Nous continuerons &amp;#224; nous concentrer sur l'am&amp;#233;lioration de la productivit&amp;#233; et la r&amp;#233;duction des co&amp;#251;ts et &amp;#224; r&amp;#233;clamer des prix plus &amp;#233;lev&amp;#233;s, afin d'annuler les faiblesses externes de nos march&amp;#233;s et d'accro&amp;#238;tre la rentabilit&amp;#233;.&amp;quot; </P> <PRE> Tableau 1: Johns Manville Analyse du b&amp;#233;n&amp;#233;fice net (en millions, sauf pour les donn&amp;#233;es par action) Trimestre clos P&amp;#233;riode de neuf mois le 30 septembre close le 30 septembre 2000 1999 2000 1999 B&amp;#233;n&amp;#233;fice net, d&amp;#233;clar&amp;#233; 46,3$ 73,2$ 136,3$ 185,5$ Redressement : Consolidations d'usines, nettes d'imp&amp;#244;ts 9,8 24,9 El&amp;#233;ment extraordinaire, net d'imp&amp;#244;t 5,8 B&amp;#233;n&amp;#233;fice (perte) d&amp;#233;coulant du rachat d'actions et du remboursement d'obligations (14,7) (40,1) B&amp;#233;n&amp;#233;fice net sous-jacent (1) 56,1$ 58,5$ 161,2$ 151,2$ B&amp;#233;n&amp;#233;fice par action tel que d&amp;#233;clar&amp;#233; 0,31 0,49 0,92 1,17 sous-jacent (1) (2) 0,38 0,39 1,08 1,02 </PRE> <P> (1) Avec un taux d'imposition de 35 % pour toutes les p&amp;#233;riodes, li&amp;#233; aux b&amp;#233;n&amp;#233;fices sous-jacents. </P> <P> (2) Avec un nombre comparable de 149 millions d'actions ordinaires en circulation pour toutes les p&amp;#233;riodes pr&amp;#233;sent&amp;#233;es. </P> <P> Johns Manville (JM &amp;#224; la Bourse de New York) est un important fabricant et distributeur de produits de construction de qualit&amp;#233;. Fond&amp;#233;e il y a 142 ans, la Soci&amp;#233;t&amp;#233;, qui a son si&amp;#232;ge social &amp;#224; Denver, a affich&amp;#233; un chiffre d'affaires de 2,2 milliards de dollars en 1999, dont environ 75 p. 100 a &amp;#233;t&amp;#233; r&amp;#233;alis&amp;#233; dans les secteurs industriel et commercial. JM occupe la premi&amp;#232;re ou la deuxi&amp;#232;me place sur tous les march&amp;#233;s cl&amp;#233;s o&amp;#249; elle exerce ses activit&amp;#233;s. Johns Manville emploie environ 9 700 personnes et exploite 55 installations de fabrication en Am&amp;#233;rique du Nord, en Europe et en Chine. On peut trouver d'autres renseignements &amp;#224; l'adresse www.jm.com. </P> <P> JM tiendra un appel conf&amp;#233;rence &amp;#224; 10 h 00 HE aujourd'hui afin de discuter des r&amp;#233;sultats du troisi&amp;#232;me trimestre. La conf&amp;#233;rence sera diffus&amp;#233;e simultan&amp;#233;ment sur le site Web de JM, www.jm.com. Il sera possible d'&amp;#233;couter cette conf&amp;#233;rence sur ce site durant les cinq prochains jours. Pour &amp;#233;couter la conf&amp;#233;rence, composez le 1-877-326-9974, ou le (303) 262-2211 pour l'international, code 766179. </P> <P> Le pr&amp;#233;sent communiqu&amp;#233; de presse renferme des &amp;#233;nonc&amp;#233;s prospectifs au sens des lois sur les valeurs mobili&amp;#232;res du gouvernement f&amp;#233;d&amp;#233;ral am&amp;#233;ricain, qui se rapportent aux r&amp;#233;sultats financiers et aux activit&amp;#233;s d'exploitation futures de la Soci&amp;#233;t&amp;#233; et ne constituent pas, &amp;#224; ce titre, des faits historiques. Ces &amp;#233;nonc&amp;#233;s sont assujettis &amp;#224; des risques et &amp;#224; des incertitudes qui peuvent entra&amp;#238;ner des &amp;#233;carts consid&amp;#233;rables entre les r&amp;#233;sultats r&amp;#233;els et les r&amp;#233;sultats pr&amp;#233;vus. Parmi ces facteurs importants figurent notamment la conjoncture &amp;#233;conomique des Etats-Unis et d'autres pays, notamment les conditions influant sur le march&amp;#233; de la construction r&amp;#233;sidentielle et commerciale, comme le taux g&amp;#233;n&amp;#233;ral d'inflation, les taux d'int&amp;#233;r&amp;#234;t, le taux d'emploi et la confiance des consommateurs; la demande pour les produits de Johns Manville; les niveaux de capacit&amp;#233; globale dans le secteur; la conclusion de la fusion projet&amp;#233;e et le contexte de concurrence dans les secteurs d'activit&amp;#233; de la Soci&amp;#233;t&amp;#233;, ainsi que d'autres facteurs expos&amp;#233;s dans les documents p&amp;#233;riodiques que la Soci&amp;#233;t&amp;#233; d&amp;#233;pose r&amp;#233;guli&amp;#232;rement aupr&amp;#232;s de la Securities and Exchange Commission sur formulaires 10-Q et 10-K et qui sont mentionn&amp;#233;s ici comme r&amp;#233;f&amp;#233;rence. </P> <PRE> JOHNS MANVILLE CORPORATION CONDENSE DES RESULTATS D'EXPLOITATION CONSOLIDES (En milliers de dollars, sauf pour les donn&amp;#233;es par action) (Non v&amp;#233;rifi&amp;#233;) P&amp;#233;riode de neuf mois close le 30 septembre 2000 1999 Chiffre d'affaires net 1 611 376$ 1 623 941$ Co&amp;#251;t des ventes 1 170 353 1 160 590 Frais de vente, g&amp;#233;n&amp;#233;raux et administratifs 133 402 149 065 Recherche, d&amp;#233;veloppement et ing&amp;#233;nierie 25 523 29 945 Frais de consolidation des usines (note a) 34 257 Autres produits (frais) nets (16 548) (21 622) B&amp;#233;n&amp;#233;fice d'exploitation 231 293 262 719 Int&amp;#233;r&amp;#234;ts cr&amp;#233;diteurs 5 442 1 871 Int&amp;#233;r&amp;#234;ts d&amp;#233;biteurs 21 464 23 986 B&amp;#233;n&amp;#233;fice avant imp&amp;#244;ts et &amp;#233;l&amp;#233;ment extraordinaire 215 271 240 604 Charge fiscale (Note b) 78 981 49 324 B&amp;#233;n&amp;#233;fice avant &amp;#233;l&amp;#233;ment extraordinaire 136 290 191 280 Perte extraordinaire sur l'extinction anticip&amp;#233;e de la dette, nette d'imp&amp;#244;ts (note d) (5 758) B&amp;#233;n&amp;#233;fice net 136 290$ 185 522$ P&amp;#233;riode de neuf mois close le 30 septembre BENEFICE PAR ACTION ORDINAIRE (note c) : 2000 1999 En circulation : B&amp;#233;n&amp;#233;fice avant &amp;#233;l&amp;#233;ment extraordinaire 0,92$ 1,22$ Perte extraordinaire sur l'extinction anticip&amp;#233;e de la dette, nette d'imp&amp;#244;ts (note d) (0,04) B&amp;#233;n&amp;#233;fice net 0,92$ 1,18$ Apr&amp;#232;s dilution : B&amp;#233;n&amp;#233;fice avant &amp;#233;l&amp;#233;ment extraordinaire 0,92$ 1,21$ Perte extraordinaire sur l'extinction anticip&amp;#233;e de la dette, nette d'imp&amp;#244;ts (note d) (0,04) B&amp;#233;n&amp;#233;fice net 0,92$ 1,17$ JOHNS MANVILLE CORPORATION RESULTATS SECTORIELS C0NDENSES CONSOLIDES (En milliers de dollars) (non v&amp;#233;rifi&amp;#233;) Trimestre clos le 30 septembre CHIFFRE D'AFFAIRES NET 2000 1999 Isolants 208 979$ 214 078$ Syst&amp;#232;mes de toiture 154 897 167 881 Produits fabriqu&amp;#233;s 183 981 199 537 Eliminations (7 666) (12 165) 540 191$ 569 331$ BENEFICE D'EXPLOITATION Isolants 36 832$ 52 172$ Syst&amp;#232;mes de toiture 15 295 14 823 Produits fabriqu&amp;#233;s 23 534 31 541 75 661$ 98 536$ P&amp;#233;riode de neuf mois close le 30 septembre CHIFFRE D'AFFAIRES NET 2000 1999 Isolants 615 958$ 610 080$ Syst&amp;#232;mes de toiture 450 561 451 841 Produits fabriqu&amp;#233;s 572 249 594 664 Eliminations (27 392) (32 644) 1 611 376$ 1 623 941$ BENEFICE D'EXPLOITATION Isolants 124 795$ 135 815$ Syst&amp;#232;mes de toiture 16 948 36 295 Produits fabriqu&amp;#233;s 89 550 90 609 231 293$ 262 719$ (en millions de dollars) 30 septembre 31 d&amp;#233;cembre Autres donn&amp;#233;es : 2000 1999 Encaisse et titres n&amp;#233;gociables 140,8$ 64,8$ Total de la dette 455,0$ 513,2$ P&amp;#233;riode de neuf mois close le 30 septembre 2000 1999 D&amp;#233;pr&amp;#233;ciation et amortissement 86,5$ 85,7$ D&amp;#233;penses en immobilisations (sans les acquisitions) 120,6$ 92,8$ </PRE> <P> JOHNS MANVILLE CORPORATION Notes aff&amp;#233;rentes aux r&amp;#233;sultats consolid&amp;#233;s condens&amp;#233;s (non v&amp;#233;rifi&amp;#233;) </P> <P> a) Durant le troisi&amp;#232;me trimestre 2000, la Soci&amp;#233;t&amp;#233; a enregistr&amp;#233; des frais de restructuration avant imp&amp;#244;ts de 15,4 millions $, dont 8,1 millions $ proviennent du secteur de l'isolant, 6,7 millions $ du secteur de produits fabriqu&amp;#233;s, et 0,6 million $ du secteur des syst&amp;#232;mes de toiture. </P> <P> Les frais de restructuration du secteur de l'isolant sont li&amp;#233;s &amp;#224; la fermeture d'une usine de fabrication et comprennent les indemnit&amp;#233;s de d&amp;#233;part des employ&amp;#233;s, de m&amp;#234;me qu'&amp;#224; la d&amp;#233;pr&amp;#233;ciation au niveau de la valeur nette de march&amp;#233; des &amp;#233;l&amp;#233;ments d'actif aff&amp;#233;rents. Les frais de restructuration du secteur des produits fabriqu&amp;#233;s sont li&amp;#233;s principalement aux indemnit&amp;#233;s de d&amp;#233;part en raison de la r&amp;#233;duction des effectifs des installations europ&amp;#233;ennes &amp;#224; la suite de la r&amp;#233;organisation et de la rationalisation de certains processus de fabrication et de gestion. </P> <P> Durant le deuxi&amp;#232;me trimestre 2000, la Soci&amp;#233;t&amp;#233; a enregistr&amp;#233; des frais de restructuration avant imp&amp;#244;ts de 18,8 millions $, dont 18,4 millions $ proviennent du secteur de syst&amp;#232;mes de toiture et 0,4 million $ du secteurv de produits fabriqu&amp;#233;s. Les frais de restructuration du secteur de syst&amp;#232;mes de toiture sont li&amp;#233;s &amp;#224; la fermeture de certaines usines de fabrication et de certains entrep&amp;#244;ts, de m&amp;#234;me qu'&amp;#224; la d&amp;#233;pr&amp;#233;ciation au niveau de la valeur de r&amp;#233;alisation nette des &amp;#233;l&amp;#233;ments d'actif aff&amp;#233;rents. </P> <P> Les frais de restructuration du secteur des produits fabriqu&amp;#233;s sont li&amp;#233;s aux co&amp;#251;ts des services ext&amp;#233;rieurs de consultation et de dessin commercial du deuxi&amp;#232;me trimestre. </P> <P> b) Les taux d'imposition r&amp;#233;els du cumul annuel de la Soci&amp;#233;t&amp;#233; &amp;#233;taient d'environ 37 % en 2000 et de 21 % en 1999. La Soci&amp;#233;t&amp;#233; b&amp;#233;n&amp;#233;ficie d'une d&amp;#233;duction fiscale et d'une r&amp;#233;duction connexe de son taux d'imposition r&amp;#233;el pour tout paiement effectu&amp;#233; par la Soci&amp;#233;t&amp;#233; au Manville Personal Injury Settlement Trust (la &amp;quot; Fiducie &amp;quot;) et pour tout produit per&amp;#231;u parla Fiducie et d&amp;#233;coulant de la vente d'actions ordinaires de la Soci&amp;#233;t&amp;#233;, lorsque de tels paiements ou produits sont transf&amp;#233;r&amp;#233;s dans un fonds sp&amp;#233;cial pour les r&amp;#232;glements de la Fiducie ou vers&amp;#233;s aux demandeurs. La Soci&amp;#233;t&amp;#233; a b&amp;#233;n&amp;#233;fici&amp;#233; des produits tir&amp;#233;s de la vente d'actions en 1999, et de dividendes durant ces deux exercices. </P> <P> c) En juillet 1999, la Soci&amp;#233;t&amp;#233; a achet&amp;#233; 12,2 millions d'actions ordinaires de la Fiducie, ce qui a entra&amp;#238;n&amp;#233; une diminution de la moyenne pond&amp;#233;r&amp;#233;e du nombre d'actions en circulation. Les b&amp;#233;n&amp;#233;fices par action ordinaire en circulation et apr&amp;#232;s dilution ont &amp;#233;t&amp;#233; calcul&amp;#233;s en fonction des donn&amp;#233;es &amp;#233;quivalentes suivantes sur les actions ordinaires : </P> <PRE> Troisi&amp;#232;me trimestre Neuf premiers mois 2000 1999 2000 1999 En circulation 148 388 000 149 014 000 148 308 000 156 361 000 Apr&amp;#232;s dilution 149 185 000 150 219 000 148 899 000 157 959 000 </PRE> <P> d) Le 30 juin 1999, la Soci&amp;#233;t&amp;#233; a pay&amp;#233; d'avance les obligations payables &amp;#224; la Fiducie au montant en principal de 23,9 millions $, d'o&amp;#249; une perte sur l'extinction anticip&amp;#233;e de la dette de 5,8 millions $, moins les imp&amp;#244;ts de 3,6 millions $. </P> <P> Veuillez vous reporter au rapport annuel 1999 de Johns Manville pour obtenir un compl&amp;#233;ment d'information sur les conventions comptables, les activit&amp;#233;s et la situation financi&amp;#232;re. </P> <P> Service Company News On-Call: <A target="_blank" href="http://www.prnewswire.com/comp/527775.">http://www.prnewswire.com/comp/527775.</A> html ou t&amp;#233;l&amp;#233;copieur 1-800-758-5804, poste 527775 </P> <P> Site Web : <A target="_blank" href="http://www.jm.com">http://www.jm.com</A> </div> <div> <P> Denver, Colorado - Johns Manville Corporation (JM &amp;#224; la Bourse de New York) a communiqu&amp;#233; aujourd'hui ses r&amp;#233;sultats pour le troisi&amp;#232;me trimestre termin&amp;#233; le 30 septembre 2000. Le b&amp;#233;n&amp;#233;fice sous-jacent avant imp&amp;#244;ts de 56,1 millions $, ou 0,38 $ par action, au troisi&amp;#232;me trimestre de 2000 a chut&amp;#233; de 4 % par rapport aux 58,5 millions $, ou 0,39 $ par action, sur une base comparable (Tableau 1). Les r&amp;#233;sultats d&amp;#233;clar&amp;#233;s en 1999 tiennent compte des avantages d&amp;#233;coulant d'un programme de rachat d'actions de la fiducie Manville Trust, qui a consid&amp;#233;rablement r&amp;#233;duit le taux d'imposition r&amp;#233;el de la Soci&amp;#233;t&amp;#233;. Au troisi&amp;#232;me trimestre de 2000, le taux d'imposition r&amp;#233;el &amp;#233;tait d'environ 35 %, par rapport &amp;#224; 19 % &amp;#224; la p&amp;#233;riode correspondante de l'exercice pr&amp;#233;c&amp;#233;dent. </P> <P> Au troisi&amp;#232;me trimestre, le b&amp;#233;n&amp;#233;fice net inscrit s'est &amp;#233;lev&amp;#233; &amp;#224; o46,3 millions $ comparativement &amp;#224; 73,2 millions $ &amp;#224; la m&amp;#234;me p&amp;#233;riode de 1999. Le b&amp;#233;n&amp;#233;fice par action inscrit au troisi&amp;#232;me trimestre de 2000 est de 0,31 $, comparativement &amp;#224; 0,49 $ en 1999. Les r&amp;#233;sultats inscrits comprennent les frais de restructuration de 15,4 millions $ pour le regroupement d'usines en 2000, un &amp;#233;l&amp;#233;ment extraordinaire en 1999 pour le remboursement anticip&amp;#233; de la dette et les avantages d&amp;#233;coulant du taux d'imposition inf&amp;#233;rieur associ&amp;#233; au programme de rachat d'actions, qui sont d&amp;#233;crits dans les r&amp;#233;sultats financiers et notes aff&amp;#233;rentes annexes. </P> <P> &amp;quot;Compte tenu de l'environnement commercial de plus en plus difficile, je suis heureux que Johns Manville ait maintenu une solide performance, a d&amp;#233;clar&amp;#233; Jerry Henry, pr&amp;#233;sident du conseil et chef de la direction. Nos secteurs de base ont conserv&amp;#233; leur position de leadership. Toutefois, les prix des mati&amp;#232;res premi&amp;#232;res et de l'&amp;#233;nergie ne cessent de cro&amp;#238;tre, et nous avons subi les r&amp;#233;percussions d'un ralentissement dans les march&amp;#233;s de la construction aux Etats-Unis, ce qui a nui &amp;#224; nos r&amp;#233;sultats pour le trimestre. Nous demeurons ax&amp;#233;s sur la rationalisation de nos activit&amp;#233;s afin d'accro&amp;#238;tre la productivit&amp;#233;, et les mesures que nous avons entreprises aux derniers trimestres nous aideront &amp;#224; demeurer concurrentiels.&amp;quot; </P> <P> Exclusion faite des frais de consolidation des usines de 15,4 millions $, le b&amp;#233;n&amp;#233;fice d'exploitation a baiss&amp;#233; de 8 %, pour s'&amp;#233;tablir &amp;#224; 91,1 millions $ au troisi&amp;#232;me trimestre de 2000, comparativement &amp;#224; 98,5 millions $ pour la p&amp;#233;riode correspondante de 1999. Les frais de restructuration sont associ&amp;#233;s &amp;#224; la fermeture d'une usine d'isolants, &amp;#224; la r&amp;#233;duction des effectifs en raison de la restructuration des activit&amp;#233;s de la Soci&amp;#233;t&amp;#233; en Europe, et de la r&amp;#233;duction de la valeur de l'actif &amp;#224; sa valeur de r&amp;#233;alisation nette. </P> <P> Les prix des mati&amp;#232;res premi&amp;#232;res et de l'&amp;#233;nergie ont continu&amp;#233; de toucher n&amp;#233;gativement chaque segment commercial de Johns Manville dans 'ensemble de l'industrie. Au troisi&amp;#232;me trimestre, les r&amp;#233;percussions sur la rentabilit&amp;#233; de la Soci&amp;#233;t&amp;#233; ont &amp;#233;t&amp;#233; de 13 millions $. Ces majorations des co&amp;#251;ts, associ&amp;#233;es aux r&amp;#233;ductions des livraisons dans la Couverture et les Produits fabriqu&amp;#233;s et aux r&amp;#233;percussions des taux de change d&amp;#233;favorables sur les usines de la Soci&amp;#233;t&amp;#233; en Europe, ont r&amp;#233;duit le b&amp;#233;n&amp;#233;fice d'exploitation au dernier exercice. De plus, 1999 a produit les plus solides march&amp;#233;s de la construction des derniers temps, rendant la comparaison avec le pr&amp;#233;sent exercice plut&amp;#244;t difficile. Toutefois, l'industrie de la construction devrait se stabiliser et elle a montr&amp;#233; une l&amp;#233;g&amp;#232;re am&amp;#233;lioration s&amp;#233;quentielle au troisi&amp;#232;me trimestre. Un accroissement mod&amp;#233;r&amp;#233; des d&amp;#233;penses relatives &amp;#224; la construction et la baisse des taux d'int&amp;#233;r&amp;#234;t pour les hypoth&amp;#232;ques ont &amp;#233;t&amp;#233; &amp;#224; l'origine de cette am&amp;#233;lioration. Dans cet environnement, Johns Manville demeure orient&amp;#233;e vers l'am&amp;#233;lioration de la productivit&amp;#233;, la r&amp;#233;duction des co&amp;#251;ts et l'am&amp;#233;lioration des prix des produits dans chacun de ses secteurs, afin d'am&amp;#233;liorer sa rentabilit&amp;#233; dans l'ensemble. </P> <P> Le chiffre d'affaires net au troisi&amp;#232;me trimestre a &amp;#233;t&amp;#233; de 540,2 millions $, en baisse de 5 %, comparativement au record de 569,3 millions $ &amp;#233;tabli au troisi&amp;#232;me trimestre de 1999. La faiblesse relative du march&amp;#233; r&amp;#233;sidentiel aux Etats-Unis et de certains segments commerciaux a &amp;#233;t&amp;#233; &amp;#224; l'origine de ce ralentissement comparativement &amp;#224; 1999. </P> <P> Pour les neuf premiers mois de 2000, le chiffre d'affaires net a &amp;#233;t&amp;#233; de 1,61 milliard $, par rapport &amp;#224; 1,62 milliard $ pour cette m&amp;#234;me p&amp;#233;riode en 1999. Malgr&amp;#233; les prix beaucoup plus &amp;#233;lev&amp;#233;s des mati&amp;#232;res premi&amp;#232;res et de l'&amp;#233;nergie et un taux de change d&amp;#233;favorable, le b&amp;#233;n&amp;#233;fice d'exploitation, &amp;#224; l'exclusion des frais de restructuration, s'est &amp;#233;lev&amp;#233; &amp;#224; 265,6 millions $, en hausse de 1 % par rapport aux 262,7 millions $ des neuf premiers mois de 1999. </P> <P> L'augmentation importante du co&amp;#251;t des mati&amp;#232;res premi&amp;#232;res et de l'&amp;#233;nergie et un taux de change d&amp;#233;favorable, pour un total d'environ 36 millions $, ont eu une incidence n&amp;#233;gative sur le b&amp;#233;n&amp;#233;fice d'exploitation cumulatif annuel. Le b&amp;#233;n&amp;#233;fice sous-jacent pour les neuf premiers mois s'est &amp;#233;lev&amp;#233; &amp;#224; o161,2 millions $, comparativement &amp;#224; 151,2 millions $ pour cette m&amp;#234;me p&amp;#233;riode au dernier exercice (Tableau 1). Le b&amp;#233;n&amp;#233;fice par action sous-jacent s'est &amp;#233;lev&amp;#233; &amp;#224; 1,08 $, comparativement &amp;#224; 1,02 $ pour la p&amp;#233;riode correspondante de l'exercice ant&amp;#233;rieur. Le b&amp;#233;n&amp;#233;fice net et le b&amp;#233;n&amp;#233;fice par action d&amp;#233;clar&amp;#233;s comprenaient plusieurs &amp;#233;l&amp;#233;ments inhabituels qui sont d&amp;#233;crits dans les r&amp;#233;sultats financiers et notes aff&amp;#233;rentes annexes. </P> <P> Comme il a &amp;#233;t&amp;#233; annonc&amp;#233; le 23 juin 2000, Johns Manville a conclu une entente d&amp;#233;finitive de fusion avec un groupe d'investisseurs dirig&amp;#233; par des soci&amp;#233;t&amp;#233;s affili&amp;#233;es &amp;#224; Hicks, Muse, Tate &amp; Furst Incorporated et Bear Stearns Merchant Banking. La Soci&amp;#233;t&amp;#233; ne croit pas que la transaction sera conclue selon les dispositions de l'entente de fusion d&amp;#233;j&amp;#224; annonc&amp;#233;e avec le groupe d'investisseurs. Johns Manville poursuit actuellement les discussions avec le groupe d'investisseurs en vue d'apporter des modifications &amp;#224; la transaction. </P> <P> Aper&amp;#231;u sectoriel </P> <P> Isolants </P> <P> Le secteur des isolants, qui comprend l'isolation de b&amp;#226;timents, commerciale/industrielle et OEM, a inscrit un chiffre d'affaires net de o209,0 millions $ pour le troisi&amp;#232;me trimestre, en baisse de 2 % par rapport aux 214,1 millions $ enregistr&amp;#233;s au troisi&amp;#232;me trimestre de 1999. Le l&amp;#233;ger accroissement du nombre de mises en chantier &amp;#224; la fin d'ao&amp;#251;t et en septembre, associ&amp;#233;e &amp;#224; la stabilit&amp;#233; du march&amp;#233; au d&amp;#233;tail, a entra&amp;#238;n&amp;#233; des am&amp;#233;liorations mod&amp;#233;r&amp;#233;es des livraisons d'isolant. Cependant, l'augmentation du chiffre d'affaires a &amp;#233;t&amp;#233; annul&amp;#233;e par la r&amp;#233;duction des prix de l'isolant r&amp;#233;sidentiel et les livraisons plus faibles pour l'isolant m&amp;#233;canique par rapport au troisi&amp;#232;me trimestre de 1999. Le b&amp;#233;n&amp;#233;fice net sous-jacent dans le secteur des isolants a &amp;#233;t&amp;#233; de 44,9 millions $ au troisi&amp;#232;me trimestre, en baisse de 14 %, comparativement &amp;#224; 52,2 millions $ au troisi&amp;#232;me trimestre de 1999. Ce d&amp;#233;clin est attribuable en grande partie &amp;#224; la r&amp;#233;duction des prix de l'isolant commercial comparativement &amp;#224; l'exercice pr&amp;#233;c&amp;#233;dent, ainsi qu'&amp;#224; l'impact des prix plus &amp;#233;lev&amp;#233;s pour l'&amp;#233;nergie, le transport et les mati&amp;#232;res premi&amp;#232;res du secteur de l'isolant, en partie annul&amp;#233; par la r&amp;#233;duction des frais d'administration pendant le trimestre. Les r&amp;#233;sultats d&amp;#233;clar&amp;#233;s pour le secteur des isolants au troisi&amp;#232;me trimestre de 2000 comprenaient une imputation de o8,1 millions $ associ&amp;#233;e &amp;#224; la fermeture planifi&amp;#233;e et &amp;#224; la vente d'une usine de fabrication, aux indemnit&amp;#233;s de d&amp;#233;part, et &amp;#224; la r&amp;#233;duction de la valeur de l'actif &amp;#224; sa valeur de r&amp;#233;alisation nette. </P> <P> Pour les neuf premiers mois de 2000, le chiffre d'affaires du secteur des isolants a augment&amp;#233; de 1 %, &amp;#224; 616,0 millions $ par rapport &amp;#224; 610,1 millions $ pour la p&amp;#233;riode correspondante de 1999. Le b&amp;#233;n&amp;#233;fice d'exploitation sous-jacent cumulatif annuel pour ce secteur s'est &amp;#233;lev&amp;#233; &amp;#224; 132,9 millions $, une baisse de 2 % comparativement aux 135,8 millions $ du dernier exercice. </P> <P> Couverture </P> <P> Le secteur des syst&amp;#232;mes de toitures a enregistr&amp;#233; un chiffre d'affaires net de 154,9 millions $ au troisi&amp;#232;me trimestre de 2000, soit une baisse de 8 % comparativement aux 167,9 millions $ inscrits &amp;#224; la m&amp;#234;me p&amp;#233;riode de l'exercice ant&amp;#233;rieur. L'augmentation des prix pour les gammes de produits de couverture a &amp;#233;t&amp;#233; annul&amp;#233;e par la faiblesse continue des march&amp;#233;s de couverture commerciale et industrielle durant le trimestre par rapport au dernier exercice. Le b&amp;#233;n&amp;#233;fice sous-jacent du secteur des syst&amp;#232;mes de toiture a connu une hausse de 7 % au troisi&amp;#232;me trimestre de 2000, pour s'&amp;#233;tablir &amp;#224; 15,9 millions $, par rapport &amp;#224; 14,8 millions $ pour la p&amp;#233;riode &amp;#233;quivalente de 1999. Malgr&amp;#233; les effets d'une hausse des prix des mati&amp;#232;res premi&amp;#232;res et de l'&amp;#233;nergie, l'am&amp;#233;lioration des prix et la r&amp;#233;duction des co&amp;#251;ts ont &amp;#233;t&amp;#233; &amp;#224; l'origine de cette augmentation. Les r&amp;#233;sultats d&amp;#233;clar&amp;#233;s pour le secteur des couvertures au troisi&amp;#232;me trimestre de 2000 comprennent des frais de restructuration de 600 000 $. </P> <P> Pour les neuf premiers mois de 2000, le chiffre d'affaires du secteur des couvertures a diminu&amp;#233; l&amp;#233;g&amp;#232;rement pour s'&amp;#233;tablir &amp;#224; 450,6 millions $, par rapport &amp;#224; 451,8 millions $ pour cette m&amp;#234;me p&amp;#233;riode de 1999. Le b&amp;#233;n&amp;#233;fice d'exploitation sous-jacent s'est chiffr&amp;#233; &amp;#224; 36,0 millions $, un r&amp;#233;sultat relativement neutre comparativement aux 36,3 millions $ enregistr&amp;#233;s pour cette m&amp;#234;me p&amp;#233;riode au dernier exercice. Les r&amp;#233;sultats d&amp;#233;clar&amp;#233;s pour le secteur des couvertures pour les neuf premiers mois de 2000 comprenaient une imputation de 19,0 millions $ en rapport avec la fermeture de certaines usines de fabrication et la r&amp;#233;duction de la valeur de l'actif &amp;#224; leur valeur de r&amp;#233;alisation nette. </P> <P> Produits fabriqu&amp;#233;s </P> <P> Dans le secteur des produits fabriqu&amp;#233;s, qui comprend les mats et les fibres, les produits de fibre de verre et de filtration d'air, le chiffre d'affaires net a totalis&amp;#233; 184,0 millions $ au troisi&amp;#232;me trimestre de 2000, en baisse de 8 % par rapport aux 199,5 millions $ enregistr&amp;#233;s au troisi&amp;#232;me trimestre de 1999. Les livraisons r&amp;#233;duites dans tout le secteur des produits fabriqu&amp;#233;s en raison du ralentissement continu du march&amp;#233; des couvertures am&amp;#233;ricain, qui a r&amp;#233;duit la demande en mats et produit de fibres aux Etats-Unis, sont &amp;#224; l'origine de cette baisse. De plus, l'incidence d&amp;#233;favorable du taux de change a continu&amp;#233; d'avoir un effet n&amp;#233;gatif sur les r&amp;#233;sultats d&amp;#233;clar&amp;#233;s des activit&amp;#233;s europ&amp;#233;ennes de la Soci&amp;#233;t&amp;#233;. Sans le taux de change, le chiffre d'affaires du secteur des produits fabriqu&amp;#233;s aurait &amp;#233;t&amp;#233; de quelque o195,0 millions $, en baisse de 2 % comparativement au troisi&amp;#232;me trimestre de 1999. Le groupe des produits fabriqu&amp;#233;s a d&amp;#233;gag&amp;#233; un b&amp;#233;n&amp;#233;fice sous-jacent de 30,3 millions $ au troisi&amp;#232;me trimestre, soit une baisse de 4 % par rapport aux 31,5 millions $ enregistr&amp;#233;s au troisi&amp;#232;me trimestre de 1999. La baisse est principalement attribuable &amp;#224; la hausse des prix des mati&amp;#232;res premi&amp;#232;res et &amp;#224; la baisse des livraisons de mats et de fibres aux Etats-Unis, en partie annul&amp;#233;e par une baisse des frais g&amp;#233;n&amp;#233;raux et des frais d'administration. Les r&amp;#233;sultats d&amp;#233;clar&amp;#233;s par le secteur des produits fabriqu&amp;#233;s au troisi&amp;#232;me trimestre de 2000 comprenaient une imputation de 6,7 millions $ reli&amp;#233;e principalement aux indemnit&amp;#233;s de d&amp;#233;part li&amp;#233;es &amp;#224; la r&amp;#233;duction des effectifs des installations europ&amp;#233;ennes de la Soci&amp;#233;t&amp;#233; &amp;#224; la suite de la r&amp;#233;organisation et de la rationalisation de certains processus de fabrication et de gestion. </P> <P> Pour les neuf premiers mois de 2000, le chiffre d'affaires net du secteur des produits fabriqu&amp;#233;s a baiss&amp;#233; de 4 % pour s'&amp;#233;tablir &amp;#224; 572,2 millions $, par rapport &amp;#224; 594,7 millions $ pour cette m&amp;#234;me p&amp;#233;riode en 1999, r&amp;#233;sultat de l'incidence du taux de change sur les activit&amp;#233;s europ&amp;#233;ennes et de la r&amp;#233;duction des livraisons de mats et de fibres aux Etats-Unis. Le b&amp;#233;n&amp;#233;fice d'exploitation sous-jacent et cumulatif annuel de ce secteur s'est &amp;#233;lev&amp;#233; &amp;#224; 96,7 millions $, une hausse de 7 % par rapport aux 90,6 millions $ de la p&amp;#233;riode correspondante de 1999. Malgr&amp;#233; les prix plus &amp;#233;lev&amp;#233;s des mati&amp;#232;res premi&amp;#232;res et de l'&amp;#233;nergie, l'augmentation des livraisons des gammes de produits de filtration, de mats et de fibres, la rentabilit&amp;#233; croissante des activit&amp;#233;s de fils Monobond et la solide performance des mats et fibres aux Etats-Unis ont aliment&amp;#233; cette hausse. Les r&amp;#233;sultats d&amp;#233;clar&amp;#233;s dans le secteur des produits fabriqu&amp;#233;s pour les neuf premiers mois de 2000 comprenaient des frais de restructuration des usines de 7,1 millions $. </P> <P> &amp;quot;Nous pr&amp;#233;voyons que les march&amp;#233;s de la construction et les mises en chantier continueront de se stabiliser durant le reste du pr&amp;#233;sent exercice, mais qu'ils seront en-de&amp;#231;&amp;#224; des niveaux records du dernier exercice, a d&amp;#233;clar&amp;#233; M. Henry. Etant donn&amp;#233; cet environnement et les pressions constantes exerc&amp;#233;es sur la structure des co&amp;#251;ts en raison des prix plus &amp;#233;lev&amp;#233;s pour les mati&amp;#232;res premi&amp;#232;res et l'&amp;#233;nergie, Johns Manville pr&amp;#233;voit que le chiffre d'affaires et le b&amp;#233;n&amp;#233;fice sous-jacent seront essentiellement neutre en 2000 comparativement aux niveaux records de l'exercice pr&amp;#233;c&amp;#233;dent. Nous continuerons &amp;#224; nous concentrer sur l'am&amp;#233;lioration de la productivit&amp;#233; et la r&amp;#233;duction des co&amp;#251;ts et &amp;#224; r&amp;#233;clamer des prix plus &amp;#233;lev&amp;#233;s, afin d'annuler les faiblesses externes de nos march&amp;#233;s et d'accro&amp;#238;tre la rentabilit&amp;#233;.&amp;quot; </P> <PRE> Tableau 1: Johns Manville Analyse du b&amp;#233;n&amp;#233;fice net (en millions, sauf pour les donn&amp;#233;es par action) Trimestre clos P&amp;#233;riode de neuf mois le 30 septembre close le 30 septembre 2000 1999 2000 1999 B&amp;#233;n&amp;#233;fice net, d&amp;#233;clar&amp;#233; 46,3$ 73,2$ 136,3$ 185,5$ Redressement : Consolidations d'usines, nettes d'imp&amp;#244;ts 9,8 24,9 El&amp;#233;ment extraordinaire, net d'imp&amp;#244;t 5,8 B&amp;#233;n&amp;#233;fice (perte) d&amp;#233;coulant du rachat d'actions et du remboursement d'obligations (14,7) (40,1) B&amp;#233;n&amp;#233;fice net sous-jacent (1) 56,1$ 58,5$ 161,2$ 151,2$ B&amp;#233;n&amp;#233;fice par action tel que d&amp;#233;clar&amp;#233; 0,31 0,49 0,92 1,17 sous-jacent (1) (2) 0,38 0,39 1,08 1,02 </PRE> <P> (1) Avec un taux d'imposition de 35 % pour toutes les p&amp;#233;riodes, li&amp;#233; aux b&amp;#233;n&amp;#233;fices sous-jacents. </P> <P> (2) Avec un nombre comparable de 149 millions d'actions ordinaires en circulation pour toutes les p&amp;#233;riodes pr&amp;#233;sent&amp;#233;es. </P> <P> Johns Manville (JM &amp;#224; la Bourse de New York) est un important fabricant et distributeur de produits de construction de qualit&amp;#233;. Fond&amp;#233;e il y a 142 ans, la Soci&amp;#233;t&amp;#233;, qui a son si&amp;#232;ge social &amp;#224; Denver, a affich&amp;#233; un chiffre d'affaires de 2,2 milliards de dollars en 1999, dont environ 75 p. 100 a &amp;#233;t&amp;#233; r&amp;#233;alis&amp;#233; dans les secteurs industriel et commercial. JM occupe la premi&amp;#232;re ou la deuxi&amp;#232;me place sur tous les march&amp;#233;s cl&amp;#233;s o&amp;#249; elle exerce ses activit&amp;#233;s. Johns Manville emploie environ 9 700 personnes et exploite 55 installations de fabrication en Am&amp;#233;rique du Nord, en Europe et en Chine. On peut trouver d'autres renseignements &amp;#224; l'adresse www.jm.com. </P> <P> JM tiendra un appel conf&amp;#233;rence &amp;#224; 10 h 00 HE aujourd'hui afin de discuter des r&amp;#233;sultats du troisi&amp;#232;me trimestre. La conf&amp;#233;rence sera diffus&amp;#233;e simultan&amp;#233;ment sur le site Web de JM, www.jm.com. Il sera possible d'&amp;#233;couter cette conf&amp;#233;rence sur ce site durant les cinq prochains jours. Pour &amp;#233;couter la conf&amp;#233;rence, composez le 1-877-326-9974, ou le (303) 262-2211 pour l'international, code 766179. </P> <P> Le pr&amp;#233;sent communiqu&amp;#233; de presse renferme des &amp;#233;nonc&amp;#233;s prospectifs au sens des lois sur les valeurs mobili&amp;#232;res du gouvernement f&amp;#233;d&amp;#233;ral am&amp;#233;ricain, qui se rapportent aux r&amp;#233;sultats financiers et aux activit&amp;#233;s d'exploitation futures de la Soci&amp;#233;t&amp;#233; et ne constituent pas, &amp;#224; ce titre, des faits historiques. Ces &amp;#233;nonc&amp;#233;s sont assujettis &amp;#224; des risques et &amp;#224; des incertitudes qui peuvent entra&amp;#238;ner des &amp;#233;carts consid&amp;#233;rables entre les r&amp;#233;sultats r&amp;#233;els et les r&amp;#233;sultats pr&amp;#233;vus. Parmi ces facteurs importants figurent notamment la conjoncture &amp;#233;conomique des Etats-Unis et d'autres pays, notamment les conditions influant sur le march&amp;#233; de la construction r&amp;#233;sidentielle et commerciale, comme le taux g&amp;#233;n&amp;#233;ral d'inflation, les taux d'int&amp;#233;r&amp;#234;t, le taux d'emploi et la confiance des consommateurs; la demande pour les produits de Johns Manville; les niveaux de capacit&amp;#233; globale dans le secteur; la conclusion de la fusion projet&amp;#233;e et le contexte de concurrence dans les secteurs d'activit&amp;#233; de la Soci&amp;#233;t&amp;#233;, ainsi que d'autres facteurs expos&amp;#233;s dans les documents p&amp;#233;riodiques que la Soci&amp;#233;t&amp;#233; d&amp;#233;pose r&amp;#233;guli&amp;#232;rement aupr&amp;#232;s de la Securities and Exchange Commission sur formulaires 10-Q et 10-K et qui sont mentionn&amp;#233;s ici comme r&amp;#233;f&amp;#233;rence. </P> <PRE> JOHNS MANVILLE CORPORATION CONDENSE DES RESULTATS D'EXPLOITATION CONSOLIDES (En milliers de dollars, sauf pour les donn&amp;#233;es par action) (Non v&amp;#233;rifi&amp;#233;) P&amp;#233;riode de neuf mois close le 30 septembre 2000 1999 Chiffre d'affaires net 1 611 376$ 1 623 941$ Co&amp;#251;t des ventes 1 170 353 1 160 590 Frais de vente, g&amp;#233;n&amp;#233;raux et administratifs 133 402 149 065 Recherche, d&amp;#233;veloppement et ing&amp;#233;nierie 25 523 29 945 Frais de consolidation des usines (note a) 34 257 Autres produits (frais) nets (16 548) (21 622) B&amp;#233;n&amp;#233;fice d'exploitation 231 293 262 719 Int&amp;#233;r&amp;#234;ts cr&amp;#233;diteurs 5 442 1 871 Int&amp;#233;r&amp;#234;ts d&amp;#233;biteurs 21 464 23 986 B&amp;#233;n&amp;#233;fice avant imp&amp;#244;ts et &amp;#233;l&amp;#233;ment extraordinaire 215 271 240 604 Charge fiscale (Note b) 78 981 49 324 B&amp;#233;n&amp;#233;fice avant &amp;#233;l&amp;#233;ment extraordinaire 136 290 191 280 Perte extraordinaire sur l'extinction anticip&amp;#233;e de la dette, nette d'imp&amp;#244;ts (note d) (5 758) B&amp;#233;n&amp;#233;fice net 136 290$ 185 522$ P&amp;#233;riode de neuf mois close le 30 septembre BENEFICE PAR ACTION ORDINAIRE (note c) : 2000 1999 En circulation : B&amp;#233;n&amp;#233;fice avant &amp;#233;l&amp;#233;ment extraordinaire 0,92$ 1,22$ Perte extraordinaire sur l'extinction anticip&amp;#233;e de la dette, nette d'imp&amp;#244;ts (note d) (0,04) B&amp;#233;n&amp;#233;fice net 0,92$ 1,18$ Apr&amp;#232;s dilution : B&amp;#233;n&amp;#233;fice avant &amp;#233;l&amp;#233;ment extraordinaire 0,92$ 1,21$ Perte extraordinaire sur l'extinction anticip&amp;#233;e de la dette, nette d'imp&amp;#244;ts (note d) (0,04) B&amp;#233;n&amp;#233;fice net 0,92$ 1,17$ JOHNS MANVILLE CORPORATION RESULTATS SECTORIELS C0NDENSES CONSOLIDES (En milliers de dollars) (non v&amp;#233;rifi&amp;#233;) Trimestre clos le 30 septembre CHIFFRE D'AFFAIRES NET 2000 1999 Isolants 208 979$ 214 078$ Syst&amp;#232;mes de toiture 154 897 167 881 Produits fabriqu&amp;#233;s 183 981 199 537 Eliminations (7 666) (12 165) 540 191$ 569 331$ BENEFICE D'EXPLOITATION Isolants 36 832$ 52 172$ Syst&amp;#232;mes de toiture 15 295 14 823 Produits fabriqu&amp;#233;s 23 534 31 541 75 661$ 98 536$ P&amp;#233;riode de neuf mois close le 30 septembre CHIFFRE D'AFFAIRES NET 2000 1999 Isolants 615 958$ 610 080$ Syst&amp;#232;mes de toiture 450 561 451 841 Produits fabriqu&amp;#233;s 572 249 594 664 Eliminations (27 392) (32 644) 1 611 376$ 1 623 941$ BENEFICE D'EXPLOITATION Isolants 124 795$ 135 815$ Syst&amp;#232;mes de toiture 16 948 36 295 Produits fabriqu&amp;#233;s 89 550 90 609 231 293$ 262 719$ (en millions de dollars) 30 septembre 31 d&amp;#233;cembre Autres donn&amp;#233;es : 2000 1999 Encaisse et titres n&amp;#233;gociables 140,8$ 64,8$ Total de la dette 455,0$ 513,2$ P&amp;#233;riode de neuf mois close le 30 septembre 2000 1999 D&amp;#233;pr&amp;#233;ciation et amortissement 86,5$ 85,7$ D&amp;#233;penses en immobilisations (sans les acquisitions) 120,6$ 92,8$ </PRE> <P> JOHNS MANVILLE CORPORATION Notes aff&amp;#233;rentes aux r&amp;#233;sultats consolid&amp;#233;s condens&amp;#233;s (non v&amp;#233;rifi&amp;#233;) </P> <P> a) Durant le troisi&amp;#232;me trimestre 2000, la Soci&amp;#233;t&amp;#233; a enregistr&amp;#233; des frais de restructuration avant imp&amp;#244;ts de 15,4 millions $, dont 8,1 millions $ proviennent du secteur de l'isolant, 6,7 millions $ du secteur de produits fabriqu&amp;#233;s, et 0,6 million $ du secteur des syst&amp;#232;mes de toiture. </P> <P> Les frais de restructuration du secteur de l'isolant sont li&amp;#233;s &amp;#224; la fermeture d'une usine de fabrication et comprennent les indemnit&amp;#233;s de d&amp;#233;part des employ&amp;#233;s, de m&amp;#234;me qu'&amp;#224; la d&amp;#233;pr&amp;#233;ciation au niveau de la valeur nette de march&amp;#233; des &amp;#233;l&amp;#233;ments d'actif aff&amp;#233;rents. Les frais de restructuration du secteur des produits fabriqu&amp;#233;s sont li&amp;#233;s principalement aux indemnit&amp;#233;s de d&amp;#233;part en raison de la r&amp;#233;duction des effectifs des installations europ&amp;#233;ennes &amp;#224; la suite de la r&amp;#233;organisation et de la rationalisation de certains processus de fabrication et de gestion. </P> <P> Durant le deuxi&amp;#232;me trimestre 2000, la Soci&amp;#233;t&amp;#233; a enregistr&amp;#233; des frais de restructuration avant imp&amp;#244;ts de 18,8 millions $, dont 18,4 millions $ proviennent du secteur de syst&amp;#232;mes de toiture et 0,4 million $ du secteurv de produits fabriqu&amp;#233;s. Les frais de restructuration du secteur de syst&amp;#232;mes de toiture sont li&amp;#233;s &amp;#224; la fermeture de certaines usines de fabrication et de certains entrep&amp;#244;ts, de m&amp;#234;me qu'&amp;#224; la d&amp;#233;pr&amp;#233;ciation au niveau de la valeur de r&amp;#233;alisation nette des &amp;#233;l&amp;#233;ments d'actif aff&amp;#233;rents. </P> <P> Les frais de restructuration du secteur des produits fabriqu&amp;#233;s sont li&amp;#233;s aux co&amp;#251;ts des services ext&amp;#233;rieurs de consultation et de dessin commercial du deuxi&amp;#232;me trimestre. </P> <P> b) Les taux d'imposition r&amp;#233;els du cumul annuel de la Soci&amp;#233;t&amp;#233; &amp;#233;taient d'environ 37 % en 2000 et de 21 % en 1999. La Soci&amp;#233;t&amp;#233; b&amp;#233;n&amp;#233;ficie d'une d&amp;#233;duction fiscale et d'une r&amp;#233;duction connexe de son taux d'imposition r&amp;#233;el pour tout paiement effectu&amp;#233; par la Soci&amp;#233;t&amp;#233; au Manville Personal Injury Settlement Trust (la &amp;quot; Fiducie &amp;quot;) et pour tout produit per&amp;#231;u parla Fiducie et d&amp;#233;coulant de la vente d'actions ordinaires de la Soci&amp;#233;t&amp;#233;, lorsque de tels paiements ou produits sont transf&amp;#233;r&amp;#233;s dans un fonds sp&amp;#233;cial pour les r&amp;#232;glements de la Fiducie ou vers&amp;#233;s aux demandeurs. La Soci&amp;#233;t&amp;#233; a b&amp;#233;n&amp;#233;fici&amp;#233; des produits tir&amp;#233;s de la vente d'actions en 1999, et de dividendes durant ces deux exercices. </P> <P> c) En juillet 1999, la Soci&amp;#233;t&amp;#233; a achet&amp;#233; 12,2 millions d'actions ordinaires de la Fiducie, ce qui a entra&amp;#238;n&amp;#233; une diminution de la moyenne pond&amp;#233;r&amp;#233;e du nombre d'actions en circulation. Les b&amp;#233;n&amp;#233;fices par action ordinaire en circulation et apr&amp;#232;s dilution ont &amp;#233;t&amp;#233; calcul&amp;#233;s en fonction des donn&amp;#233;es &amp;#233;quivalentes suivantes sur les actions ordinaires : </P> <PRE> Troisi&amp;#232;me trimestre Neuf premiers mois 2000 1999 2000 1999 En circulation 148 388 000 149 014 000 148 308 000 156 361 000 Apr&amp;#232;s dilution 149 185 000 150 219 000 148 899 000 157 959 000 </PRE> <P> d) Le 30 juin 1999, la Soci&amp;#233;t&amp;#233; a pay&amp;#233; d'avance les obligations payables &amp;#224; la Fiducie au montant en principal de 23,9 millions $, d'o&amp;#249; une perte sur l'extinction anticip&amp;#233;e de la dette de 5,8 millions $, moins les imp&amp;#244;ts de 3,6 millions $. </P> <P> Veuillez vous reporter au rapport annuel 1999 de Johns Manville pour obtenir un compl&amp;#233;ment d'information sur les conventions comptables, les activit&amp;#233;s et la situation financi&amp;#232;re. </P> <P> Service Company News On-Call: <A target="_blank" href="http://www.prnewswire.com/comp/527775.">http://www.prnewswire.com/comp/527775.</A> html ou t&amp;#233;l&amp;#233;copieur 1-800-758-5804, poste 527775 </P> <P> Site Web : <A target="_blank" href="http://www.jm.com">http://www.jm.com</A> </div>