Kiev est l'une des villes du XXIe siècle les plus dynamiques d'Europe selon le New York Times

26 Juin, 2012, 15:11 BST de Worldwide News Ukraine

KIEV, Ukraine, June 26, 2012 /PRNewswire/ --

« Avec une scène artistique contemporaine florissante, une nouvelle génération de chefs cuisiniers qui aborde la cuisine ukrainienne de manière innovante et une vie nocturne délirante, Kiev, qui co-accueille actuellement le Championnat d'Europe de football 2012, exerce le week-end un pouvoir irrésistible sur les fashionistas européennes et russes », explique le New York Times  dans sa présentation de la capitale ukrainienne. L'article 36 heures à Kiev  décrit la capitale comme la ville de tous les contrastes, entre cathédrales et boîtes de nuit innombrables.

Généralement considérée comme le berceau des nations slaves, Kiev n'est pas pour autant une ville ennuyeuse ou 'austère', prévient l'article. La ville est en effet lumineuse avec ses bâtiments colorés et ses bulbes dorés. Outre les merveilleux paysages naturels et artificiels qui les entourent, les habitants de Kiev ont la chance de bénéficier « d'un solide sens de l'humour et d'une soif d'amusement apparemment inextinguible ». Et pour répondre à la demande, la ville offre de nombreux cafés et restaurants, des plages animées et des bars qui ne ferment jamais.  

L'article décrit ensuite la place de l'Indépendance en forme de stade (Maidan Nezalezhnosti), centre moderne et historique de la ville. Elle abrite des bâtiments de l'époque tsariste, staliniste et Beaux-Arts ainsi que le luxueux centre commercial Globus cerclé de verre qui incarne l'aspect moderne de la ville. Les dômes verts et dorés de la cathédrale Sainte-Sophie du XIe siècle où l'on peut écouter des messes pour choeur a cappella dominent la place.

Le monastère classé au patrimoine mondial de l'UNESCO des laures de Pechersk à Kiev abrite des catacombes jalonnées de tunnels souterrains longeant d'anciens tombeaux enceints de verre de moines et de saints orthodoxes pour la plupart. Les journaux louent plus particulièrement la cathédrale savamment ornée de dorures de la Dormition qui date du XIesiècle et a été reconstruite après sa destruction au cours de la Deuxième guerre mondiale. En juin, la place Maidan Nezalezhnosti de Kiev est devenue le principal lieu de réunion des supporters de l'EURO 2012. Outre Kiev, trois autres villes ukrainiennes ont accueilli le championnat : Kharkov, Donetsk et Lvov. L'Ukraine accueille cet événement sportif majeur avec la Pologne toute proche (quatre stades dans chaque pays). La rumeur a couru que si l'Ukraine seule avait accueilli l'EURO 2012, les visiteurs venus du monde entier auraient également pu découvrir des perles telles que la ville portuaire méridionale d'Odessa, Simferopol et Yalta en Crimée, Dnipropetrovsk à l'est du pays ainsi que Chernivtsi et Uzhgorod à l'ouest.

LA

SOURCE Worldwide News Ukraine