KPMG Australia s'apprête à acheter First Point Global et développer ses activités de cybersécurité

19 Mars, 2015, 09:26 GMT de KPMG International

SYDNEY, March 19, 2015 /PRNewswire/ --

KPMG Australia s'apprête à racheter First Point Global, entreprise de solutions technologiques de cybersécurité dans la région Asie-Pacifique, dans le cadre de sa stratégie mondiale d'expansion de ses capacités en ligne. L'annonce d'aujourd'hui marque la quatrième acquisition de ce type de la part du réseau international KPMG au cours des cinq derniers mois.

First Point Global se spécialise dans la gestion des identités et des droits d'accès (IAM). Les partenaires fondateurs John Havers et Jan Zeilinga rejoindront l'équipe de direction de la cybersécurité de KPMG et emmèneront avec eux 30 professionnels, l'équipe spécialiste en IAM la plus importante du pays. L'équipe fusionnée, baptisée KPMG First Point Global, proposera à ses clients une gamme complète de services en ligne couvrant le conseil, l'installation de systèmes et l'assistance continue.

« Cet achat renforce nos cybercapacités en Australie, et il correspond intelligemment aux besoins croissants des clients et à notre entreprise », a déclaré Gary Wingrove, PDG de KPMG Australia. « KPMG est déjà très bien positionné, avec une équipe de qualité se concentrant sur les risques en ligne, la protection et les enquêtes de cyber-criminalité.  Nous pouvons à présent proposer des solutions plus approfondies en créant l'un des groupes de pointe de conseil en cybersécurité en Australie. »

L'annonce d'aujourd'hui constitue la sixième acquisition de la part de KPMG Australia au cours des 18 derniers mois, avec SR7, cabinet de conseil en risques sur les médias sociaux, l'équipe Pacific Strategy Partners de Melbourne, un cabinet de comptabilité de Karratha en Australie de l'Ouest, le cabinet de services miniers Momentum Partners, et plus récemment, la société SGA Property Consultancy.

D'après John Havers, PDG de First Point Global, la gestion de l'identité numérique et de l'accès a pris de l'importance au sein de la hiérarchie de l'entreprise, et ce des coulisses jusqu'à la salle du conseil d'administration.

« Il y a dix ans, nous discutions avec des technologues d'authentification et d'autorisation. Notre discipline est alors devenue importante pour que les activités d'audit, de risque et de finance répondent aux exigences croissantes de conformité. Aujourd'hui, l'identité numérique et sa gestion étayent les services en relation directe avec les clients, services qui sont stratégiques pour la croissance et la survie des entreprises, et les responsables exécutifs ainsi que les conseils d'administration y sont sensibles », a-t-il commenté.

KPMG a identifié la cybersécurité comme étant l'une des six initiatives de croissance stratégique dans le monde pour un investissement ciblé.  Au cours des cinq derniers mois, KPMG a investi de manière importante au niveau international pour consolider ses cybercapacités. Ceci inclut l'achat de Qubera, une entreprise de pointe dans la gestion de l'identité et du droit d'accès opérant aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Inde, de P3 Consulting, un cabinet de conseil en sécurité de Francfort, et plus récemment de Trusted Oy, une entreprise de cybersécurité finlandaise se spécialisant aussi dans les services de gestion de l'identité et de l'accès et de transformation de la sécurité.

« La cybersécurité est l'un des plus grands risques auxquels sont confrontées aujourd'hui les entreprises. Le défi crucial de la protection des systèmes d'information et des actifs ainsi que les implications de ne pas le faire au niveau de la réputation et de la législation, continuent d'amplifier les enjeux concernant la cybersécurité et la gouvernance.  Les investisseurs et les régulateurs exigent de plus en plus des conseils d'administration qu'ils cessent de négliger la cybersécurité et appellent à plus de transparence concernant les intrusions les plus importantes et leur impact sur l'entreprise », a déclaré Malcolm Marshall, Directeur général de la cybersécurité chez KPMG.

« First Point Global porte un soin particulier à placer la gestion de l'identité du client au cœur des stratégies clientèle de nos clients, en générant des revenus tout en gérant le risque. Ceci, ainsi que les autres capacités que l'entreprise apporte, se combinent à nos propres points forts et ceux des autres acquisitions pour faire de KPMG le choix évident dans le monde pour la gestion de l'identité et des droits d'accès », a-t-il ajouté.

Les conditions financières n'ont pas été divulguées.

À propos de KPMG International 

KPMG est un réseau international de cabinets professionnels proposant des services d'audit, fiscaux et de conseil. Actifs dans 155 pays, nous employons plus de 162 000 personnes dans nos cabinets membres à travers le monde. Les cabinets indépendants membres du réseau KPMG sont affiliés à KPMG International Cooperative (« KPMG International »), une entité suisse. Chacun des cabinets de KPMG est une entité juridiquement distincte et séparée, et se décrit comme telle.

Brian Bannister, KPMG International, +44-7919-393753

LA

SOURCE KPMG International