La Banque islamique de développement annonce un Fonds II IDB d'infrastructure de 2 milliards de dollars U.S

26 Juin, 2014, 19:09 BST de ASMA Capital Partners

JEDDAH, Royaume d'Arabie Saoudite et MANAMA, Bahreïn, June 26, 2014 /PRNewswire/ --


- Le plus important fonds privé de capitaux d'infrastructures consacré aux 57 pays membres de l'IDB -  

- ASMA Capital Partners établis et basés au Bahreïn se chargera de la gestion de l'IDB Fund II -  

Son Excellence le Dr Ahmad Mohamed Ali, président du groupe de la Banque islamique de développement (IDB), a annoncé le lancement du Fonds II d'infrastructure de la Banque islamique de développement (l'IDB Fund II), d'un montant de 2 milliards de dollars U.S., à l'occasion du 40e anniversaire de l'IDB. L'IDB Fund II est le fonds privé de capitaux d'infrastructures le plus important consacré aux 57 pays membres de l'IDB.

     (Photo: http://photos.prnewswire.com/prnh/20140626/693975 )

L'IDB Fund II est pris en charge par l'Agence de pensions publiques du Royaume d'Arabie saoudite, le Fonds d'investissement public du Royaume d'Arabie saoudite, le ministère des finances du Bahreïn et le ministère des finances du sultanat de Brunei Darussalam en tant qu'investisseurs fondateurs, avec des sommes combinées de 750 millions de dollars U.S. pour le premier solde. Un solde final avec d'autres investisseurs est prévu pour les débuts de l'année 2015.

L'IDB Fund II succède au Fonds I IDB d'infrastructures de 730 millions de dollars U.S. (l'IDB Fund I), aussi pris en charge par les investisseurs fondateurs, qui a obtenu un TRI de 18 % et une multiplication d'investissements de 1,7  sur des projets caractéristiques tels qu'AirAsia en Malaisie, la Société internationale pétrochimique saoudienne (SIPCHEM) en Arabie saoudite et AES Oasis Ltd ayant des actifs énergétiques au Pakistan, à Oman et en Jordanie.

S.E. le Dr Ahmad Mohamed Ali a déclaré : « En bâtissant sur le succès de l'IDB Fund I, l'IDB et les investisseurs fondateurs triplent pratiquement la taille de l'IDB Fund II, avec un montant de 2 milliards de dollars U.S. Le fonds va mobiliser jusqu'à 24 milliards de dollars U.S. de finances combinées pour soutenir le développement de projets d'infrastructures clés dans les pays membres de l'IDB. »

L'IDB et les investisseurs fondateurs ont établi ASMA Capital Partners B.S.C (c), basé au Royaume de Bahreïn, comme plate-forme de gestion de plusieurs fonds, afin de gérer l'IDB Fund II. Le président d'ASMA Capital est le président du Groupe IDB, et les vice-présidents sont S.E. Mohammed Al-Kharashi, gouverneur de l'Agence de pensions publiques du Royaume d'Arabie saoudite et S.E. Dato Paduka Haji Bahrin bin Abdullah, adjoint au ministre des finances du sultanat de Brunei Darussalam. Les autres membres du conseil d'administration sont M. Abdulla Ebrahim Al Ayadhi, secrétaire général assistant du Fonds d'investissements publics du Royaume d'Arabie saoudite et M. Sami Mohammed Humaid, directeur des relations économiques étrangères au ministère des finances du Royaume de Bahreïn. L'équipe gestionnaire est dirigée par le PDG d'ASMA Capital, Mumtaz Khan, qui gérait précédemment l'IDB Fund I.

S.E. Mohammed Al-Kharashi a déclaré : « ASMA Capital devrait jouer un rôle important pour aider les fonds de pensions et autres investisseurs mondiaux cherchant à déployer des capitaux dans des projets d'infrastructures de marchés émergents tris sur le volet pour diversifier leurs portefeuilles et réaliser des retours stables. »

L'IDB Fund II sera largement centré sur un secteur au-delà du cœur même des infrastructures de l'énergie, des télécommunications, des transports, et inclura des investissements dans le pétrole et le gaz, les raffineries et la pétrochimie, l'acier et l'aluminium, les mines, la logistique ainsi que des allocations pour les services de santé, d'éducation et financiers.

Mumtaz Khan a déclaré que « l'IDB Fund II est une plate-forme unique combinant la force de l'IDB et d'autres investisseurs fondateurs avec une équipe gestionnaire expérimentée pour identifier et développer des opportunités d'investissements dans plusieurs régions. »

LA

SOURCE ASMA Capital Partners