La Bulgarie lance l'élaboration d'un Plan national contre l'hépatite

03 Juillet, 2012, 11:00 BST de European Liver Patients Association

SOFIA, Bulgarie, July 3, 2012 /PRNewswire/ --

Le ministère bulgare de la Santé et l'Association européenne des patients souffrant de maladie du foie (ELPA) débuteront le 5 juillet le développement d'un Plan national contre l'hépatite dans le cadre d'une table ronde avec des experts internationaux sur l'hépatite dans l'enceinte du Parlement bulgare.

Ce débat marquera le début d'une série d'actions visant à améliorer la visibilité de l'hépatite à travers le monde, dans l'optique de l'étape décisive de la Journée mondiale contre l'hépatite qui a lieu chaque année le 28 juillet.  

S'exprimant à propos du Plan national bulgare contre l'hépatite, Desislava Atanasova, ministre de la Santé bulgare déclaré : « Bien qu'elle soit l'un des pays les plus pauvres de l'UE, la Bulgarie relèvera le défi du développement et de la mise en œuvre d'un Plan national contre l'hépatite. »

La France et l'Ecosse sont les seuls régions en Europe a avoir déployé un plan national contre l'hépatite

Mme Atanasova a dévoilé certains des éléments que ce plan national développera, soulignant notamment que,, « la prévention et l'éducation pour les citoyens, ainsi que l'amélioration de l'accès au dépistage et au traitement, feront l'objet d'une plus grande attention ».

Tatjana Reic, Présidente de l'ELPA, fait ressortir les difficultés liées au diagnostic des hépatites virales, car cette maladie peut être présente pendant une longue période de temps de façon asymptomatique : « Il est difficile d'obtenir une image fixe des patients atteints d'hépatite en Bulgarie. La dernière étude officielle remonte à il y a 15 ans et l'ELPA estime que plus de 500 000 personnes sont affectées par les hépatites B et C en Bulgarie. »

La seconde partie de la table ronde sera dédiée à un échange de meilleures pratiques dans les États-membres. Mme Reic explique : « L'objectif est de réduire le nombre de nouvelles infections et d'améliorer la qualité de vie des patients souffrant d'hépatite B ou C au niveau national. »

Ce débat réunira des experts de différentes organisations dont la Commission européenne, l'ECDC, l'OMC, l'EASL et l'ELPA, ainsi que des spécialistes français et écossais représentant, entre autres, l'EPF ou la WHA.

Afin de soutenir cette initiative, l'ELPA a engagé Health Consumer Powerhouse (HCP) pour développer un Indice européen de l'hépatite classant les États-membres de l'UE (plus la Norvège, la Croatie et la Suisse) en fonction de leurs performances en matière de soin des hépatites B et C. Cet indice constituera un outil précieux pour améliorer le traitement des maladies liées aux hépatites virales et devrait être présenté en octobre 2012 à Bruxelles.

http://www.elpa-info.org

LA

SOURCE European Liver Patients Association