La campagne Fight the Fakes prend de l'ampleur avec la venue de onze nouveaux partenaires au sein du mouvement mondial

06 Juin, 2014, 09:00 BST de Fight the Fakes

GENÈVE, June 6, 2014 /PRNewswire/ --

À l'occasion de ses six mois, la campagne Fight the Fakes (http://www.fightthefakes.org) est fière d'accueillir onze nouveaux partenaires, portant à vingt-cinq le nombre total d'organisations membres. Grossistes, pharmaciens, fournisseurs de services d'applications mobiles, groupes de défense des consommateurs et fabricants de médicaments génériques, ces partenaires rejoignent la campagne pour dénoncer et faire connaître l'impact dévastateur des faux médicaments. Ces organisations viennent grossir les rangs d'un groupe hétéroclite de partenaires de qualité, composé de professionnels de la santé, d'organisations ciblant des maladies spécifiques, d'instituts de recherche, d'associations pour le développement de produits, de fondations, d'organismes à but non lucratif et d'entreprises du secteur privé.

Les faux médicaments mettent en danger les patients et la population en général. Il peut s'agir de médicaments anciens ou nouveaux, vendus avec ou sans ordonnance, de marque ou génériques. Les personnes exposées à de faux médicaments croient en prendre de vrais alors qu'elles reçoivent en réalité des produits potentiellement dangereux, susceptibles d'accroître leur résistance aux vrais traitements, de causer d'autres maladies, des handicaps ou même d'entraîner la mort. Bien qu'il soit difficile d'évaluer la portée de ces produits dangereux, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) estime que les faux médicaments peuvent représenter jusqu'à 30 % des médicaments fournis dans certaines régions d'Asie, d'Afrique et d'Amérique latine.

Les onze nouveaux venus au sein du mouvement sont l'Alliance for Safe Online Pharmacies (ASOP), l'Alliance for Safe Online Pharmacy in the EU (ASOP EU), le Center for Safe Internet Pharmacies (CSIP), le Groupement international de la répartition pharmaceutique (GIRP), la Generic Pharmaceutical Association (GPhA), l'International Federation of Pharmaceutical Wholesalers (IFPW), l'International Pharmaceutical Students Federation (IPSF), Mobilium, le Partnership for Safe Medicines (PSM), PSM India et le Pharmaceutical Security Institute (PSI).

Les partenaires de Fight the Fakes estiment qu'une stratégie globale de lutte contre les faux médicaments passe par la participation active de toutes les parties prenantes et la mise à profit des compétences locales, nationales et internationales.

Les faux médicaments constituent un crime contre les patients, un crime contre lequel il convient de lutter au quotidien, sur tous les continents et à tous les échelons de la chaîne d'approvisionnement. Fight the Fakes est en passe de devenir rapidement une plateforme majeure, représentant le monde de la santé, un monde de professionnels qui s'unissent pour dénoncer et faire connaître les dangers que font peser les faux médicaments sur la santé de la population mondiale.

Veuillez consulter le site http://www.fightthefakes.org et la page Twitter (@FightTheFakes) pour en savoir plus et prêter votre voix à ce mouvement mondial en pleine expansion !

LA

SOURCE Fight the Fakes