La Chine et les Pays-Bas construisent le premier système de sécurité alimentaire

25 Mars, 2014, 22:41 GMT de Inner Mongolia Yili Industrial Group Co., Ltd

- Une construction conjointe de l'université de Wageningen et du groupe Yili, l'un des plus grands producteurs laitiers de Chine

WAGENINGEN, Pays-Bas, 25 mars 2014 /PRNewswire/ -- En présence du président chinois Xi Jinping et du roi des Pays-Bas, Willem-Alexander, tous deux en qualité de témoins, la Chine et les Pays-Bas ont signé plusieurs accords clés de coopération au bénéfice de l'agriculture des deux pays, le 23 mars (heure locale néerlandaise). Parmi les accords figure une collaboration stratégique par laquelle un système de sécurité alimentaire sera construit conjointement par le groupe Yili, l'un des plus grands producteurs laitiers de Chine, et l'université de Wageningen, l'une des meilleures universités européennes. Lors de la cérémonie de signature, le président Xi a suggéré le renforcement des efforts de coopération des industries laitières des deux pays, à un niveau encore plus élevé. Le groupe Yili a été la seule entreprise chinoise mentionnée dans le discours du roi des Pays-Bas, Willem-Alexander, quand il a expliqué que cette entreprise avait récemment lancé un Centre européen de R & D aux Pays-Bas, ce qui établit une base solide et une excellente plate-forme pour de futures collaborations entre les deux parties, dans le secteur des produits laitiers.

Le projet de système de sécurité alimentaire entre la Chine et les Pays-Bas est le premier projet en coopération de sécurité alimentaire systématisé entre la Chine et les Pays-Bas depuis que les deux pays ont établi des relations diplomatiques. Il s'agit aussi de la coopération transnationale la plus approfondie entre une université néerlandaise et une entreprise chinoise.

La signature de cet accord ouvre la voie à la mise en place d'un système qui combinera les pratiques des deux pays. Il aura comme piliers une collaboration sur les dernières technologies ciblées sur la culture cellulaire biologique, ainsi qu'une évaluation de la sécurité de la cellule biologique et d'autres facteurs fonctionnels. Pendant ce temps-là, le projet sera pionnier grâce à l'introduction d'applications des données massives qui serviront aux analyses qualitatives des produits laitiers des deux pays. Le président du groupe Yili, Pan Gang, a révélé que le système sera construit à partir de développements antérieurs de gestion des pâturages basés sur des technologies en amont de la source de lait, et de formulation d'un système d'évaluation des aliments et du sol qui comprend un mécanisme de retour en arrière. Une fois achevé, le projet aura des systèmes de surveillance des produits laitiers au sein de l'UE et en Chine, qui travailleront de concert. La phase de préparation du projet a majoritairement été développée dans le centre européen de R & D de Yili et s'est achevée au mois de février.

Pan Gang a souligné qu'ils se sentaient non seulement investis d'une grande responsabilité, mais qu'ils avaient aussi pleinement confiance en leur capacité à conduire avec succès cet effort de collaboration. Il a déclaré : « La construction conjointe du système de sécurité alimentaire est très importante pour le développement de la Chine ainsi que pour l'industrie laitière à l'échelle mondiale. Nous avons une base solide dans la recherche et le développement de produits laitiers sécurisés, nous avons des partenaires européens de premier plan et le Centre européen de R & D nous offre une plate-forme solide pour notre travail. La technologie essentielle pour réaliser un tel système est déjà en processus de maturité ».

« Nous espérons mener à bien la sécurité alimentaire mondiale, et nous croyons que nous ne pouvions pas trouver de meilleur partenaire au niveau mondial que le groupe Yili », a déclaré Abraham Brouwer, grand spécialiste de la sécurité alimentaire européenne et professeur à l'université de Wageningen. Les méthodes de développement et les technologies utilisées dans le système de sécurité alimentaire sont devenues des normes au sein de l'UE, et elles sont largement utilisées aux Pays-Bas et dans le monde en raison des avantages qu'elles fournissent quant à la précision, la vitesse et le coût des inspections. Le partenaire néerlandais et le groupe Yili continueront à apporter des améliorations et à tester les technologies basées sur l'environnement physique réel en Chine, avec l'intention d'inspecter la sécurité des produits laitiers en Chine et aux Pays-Bas, à un nouveau niveau.

Le mois dernier, le Centre européen de la recherche et du développement du groupe Yili a été ouvert sur ​​le campus de l'université néerlandaise. L'institution de renommée internationale est l'une des universités européennes les plus prestigieuses pour l'étude des sciences de la vie. Le centre de R & D vise l'Europe, et représente aussi les installations chinoises de R & D les plus médiatisées à l'étranger. Dans les alentours de l'université, appelés la « food valley » (« la vallée de l'alimentation ») européenne, sont installés plusieurs groupes de recherche sur l'alimentation. Les parties chinoises et néerlandaises compteront sur l'appui du centre pendant les efforts de construction conjointe.

« La sécurité des produits laitiers et la recherche scientifique requièrent une coopération mondiale », a déclaré Aalt Dijkhuize, président de l'université de Wageningen et du Centre de recherche. L'université de Wageningen et le groupe Yili vont approfondir leur coopération sur la base de la mise en place conjointe du Centre de R & D. En plus de l'effort de construction conjointe, les deux parties mèneront de concert des recherches sur le lait maternel et la gestion des pâturages.

« Le support technique est le lien le plus fondamental et essentiel dans le système de sécurité alimentaire », a souligné le spécialiste des produits laitiers Chen Yu. Le système de production laitière, très complexe en termes de sécurité alimentaire, prend le peloton de tête en introduisant des technologies de l'UE pour mettre en place un système d'appui technique, un facteur clé de l'effort global. Les contributions du groupe Yili au projet joueront un rôle important dans l'amélioration et la mise à niveau du système de sécurité alimentaire en Chine.

Photo - http://photos.prnasia.com/prnh/20140324/0861401749

LA

SOURCE Inner Mongolia Yili Industrial Group Co., Ltd



Liens connexes

http://photos.prnasia.com/prnh/20140324/0861401749