La communauté internationale alloue plus de 630 millions de dollars pour en finir une fois pour toutes avec la polio

21 Janvier, 2009, 17:00 GMT de Bill & Melinda Gates Foundation

SAN DIEGO, January 21 /PRNewswire/ --

- Le Rotary International, la Fondation Gates, le Royaume-Uni et l'Allemagne s'engagent à fournir des fonds faisant cruellement défaut et exhortent les donateurs et gouvernements des pays endémiques à les aider à éradiquer la polio.

Le Rotary International, la Fondation Bill & Melinda Gates et les gouvernements allemand et britannique se sont engagés aujourd'hui à injecter plus de 630 millions USD dans le combat contre la polio, maladie invalidante et parfois mortelle qui continue de paralyser les enfants dans certaines régions d'Afrique et d'Asie, et d'être une menace pour les enfants du monde entier. Ces derniers invitent également les dirigeants des pays endémiques et donateurs à les rejoindre dans cet effort final.

La Fondation Gates vient d'octroyer au Rotary International une nouvelle subvention défi de 255 millions USD. Les Rotariens devront, en retour, collecter la somme de 100 millions USD sur les trois prochaines années. Le Royaume-Uni et l'Allemagne s'engagent également à fournir sur 5 ans respectivement 150 millions USD (GBP100 million) et 130 millions USD (100 millions d'Euros) supplémentaires à l'Initiative mondiale d'éradication de la polio. Les contributions du Royaume-Uni et de l'Allemagne ne seront pas prises en compte dans le cadre de la campagne de collecte de fonds du Rotary pour égaler la subvention défi de la Fondation Gates.

En tant que partenaire clé de l'Initiative mondiale d'éradication de la polio, le Rotary travaille principalement à collecter des fonds, promouvoir la lutte contre la polio et mobiliser des volontaires. Ces annonces ont eu lieu durant l'Assemblée internationale du Rotary, la conférence annuelle des leaders de l'organisation à vocation humanitaire.

Selon Bill Gates, co-président de la Fondation Gates : << Les Rotariens, les dirigeants gouvernementaux et les professionnels de la santé ont effectué un travail remarquable pour réduire considérablement l'impact de la polio chez les enfants du monde entier. L'élimination totale du virus est néanmoins un combat difficile et continuera à l'être dans les années à venir. Le Rotary, en particulier, m'a motivé à m'impliquer d'avantage dans la lutte pour l'éradication de la polio. >>

En acceptant le défi de la Fondation Gates, Jonathan Majiyagbe, président du conseil d'administration de la Fondation Rotary, a affirmé que ce geste incitera les partenaires de l'éradication, à la fois anciens et nouveaux, à contribuer d'avantage.

<< Grâce au soutien de la Fondation Gates, nous sommes sur le point d'éradiquer l'une des maladies les plus dangereuses au monde, a indiqué M. Majiyagbe. Cet engagement conjoint du Rotary et de la Fondation Gates devrait encourager les gouvernements et organisations non-gouvernementales à fournir les ressources nécessaires pour en finir avec la polio une fois pour toutes. >>

Le Secrétaire britannique au développement international, Douglas Alexander explique : << Les 100 millions de livres promis par le Royaume-Uni ajoutés aux fonds de nos autres partenaires est un apport considérable dans la bataille contre la polio. Le nombre de vaccinations des populations à risque a déjà été renforcé et nous avons fait de gros progrès dans la réduction des nouveaux cas. C'est l'heure désormais de fournir l'effort final pour enfin éradiquer la polio. Cet investissement garantira que les populations des pays en développement n'aient plus à vivre sous la menace de cette terrible maladie. >>

Des besoins financiers qui demeurent importants et un soutien accru des gouvernements requis

L'initiative mondiale d'éradication de la polio fait face à un déficit financier majeur devant être comblé si nous voulons éradiquer la polio. Grâce à ces nouveaux investissements, ainsi qu'aux contributions du Canada, de la Russie, des États-Unis et d'autres donateurs, le déficit pour 2009-2010 n'est plus que de 340 millions USD. Une fois finalisée, la nouvelle contribution allemande devrait encore réduire ce chiffre.

Selon Heidemarie Wieczorek-Zeul, Ministre allemand de la coopération et du développement économique : << Les pays du G8 se sont engagés à plusieurs reprises à prendre les mesures nécessaires pour éradiquer la polio... L'Allemagne a beaucoup investi pour tenir sa promesse. Nous encourageons les autres pays à nous rejoindre pour combler ce déficit financier et garantir que les professionnels de la santé aient le soutien nécessaire pour protéger les enfants du monde entier contre la polio. >>

La polio a été éradiquée aux Amériques, dans le Pacifique ouest et en Europe. Cependant le poliovirus sauvage continue de menacer les populations en Afghanistan, en Inde, au Nigéria et au Pakistan, et les cas importés à partir de ces pays menacent les autres pays en développement. C'est en effet ces quatre pays qui rencontrent le plus de difficultés, notamment en ce qui concerne l'efficacité du vaccin en Inde, le faible taux de vaccination au Nigéria et des difficultés d'accès dans des régions afghanes et pakistanaises en raison du conflit armé qui sévit dans la région. Beaucoup repose sur ces pays et les progrès récents dans certaines régions clés démontrent que ces défis peuvent être surmontés grâce à un engagement national et régional significatif.

Depuis son lancement en 1988, l'initiative mondiale d'éradication de la polio, menée par le Rotary, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), le CDC d'Atlanta et l'UNICEF; a permis de réduire les cas de polio de 99 %. Le nombre de cas, qui en 1988 était estimé à 350 000, n'était plus que de 1 600 en 2008.

Les partenaires de l'Initiative mondiale d'éradication de la polio comptent utiliser ces nouveaux fonds pour soutenir diverses activités dont des :

    
    - Journées nationales de vaccination (pour administrer aux
      enfants de moins de 5 ans le vaccin oral) ;
    - Activités de vaccination supplémentaires pour mieux protéger les
      enfants vivant dans les zones à haut risque ;
    - Recherches pour de nouveaux vaccins et méthodes pour vacciner les
      enfants les plus vulnérables ;
    - Activités de surveillance pour détecter les cas de polio, mesurer
      les progrès et contenir les épidémies.

<< Ces nouveaux engagements financiers sont, avec un engagement renforcé à tous les niveaux des quatre pays endémiques, exactement ce dont nous avons besoin pour aider ces gouvernements à surmonter les derniers obstacles empêchant la vaccination de tous les enfants contre la polio >>, explique le Dr Margaret Chan, directeur générale de l'OMS.

<< L'éradication de la polio est essentielle non seulement pour garantir qu'à l'avenir aucun enfant ne soit paralysé par cette terrible maladie, mais également pour prouver qu'au 21e siècle, nous sommes capables de fournir les ressources médicales nécessaires pour sauver la vie de tous les enfants, peu importe où ils habitent et ce dans les conditions les plus extrêmes >>, continue le Dr Chan qui a fait en 2008 de l'éradication de la polio la priorité opérationnelle de l'OMS.

Il s'agit de la seconde subvention défi pour l'éradication de la polio que la Fondation Gates octroie au Rotary. En novembre 2007, le Rotary s'était déjà engagé à égaler une première subvention de 100 millions USD.

Les Rotary clubs du monde entier travaillent d'arrache-pied pour réunir les fonds requis dans le cadre de ce que l'organisation appelle le Défi 200 millions USD du Rotary. Depuis l'annonce de la première subvention défi de la Fondation Gates, les Rotary clubs ont déjà collecté plus de 60 millions USD. C'est en partie grâce à leur soutien enthousiaste que le second défi a été lancé et accepté. Le Rotary invite également le public à y prendre part en visitant rotary.org/endpolio afin d'en savoir plus sur l'éradication de la polio et de participer au Défi 200 millions USD du Rotary.

    
    Pour consulter vidéos et photos :
    www.thenewsmarket.com/rotaryinternational
    www.gatesfoundation.org/press-room/Pages/news-market.aspx

LA

SOURCE Bill & Melinda Gates Foundation