La fibrodysplasie ossifiante progressive (FOP) : Clementia, forte des recommandations du Comité de surveillance des données, poursuit les essais cliniques de phase 2 du palovarotène

06 Avril, 2015, 19:42 BST de Clementia Pharmaceuticals, Inc.

MONTRÉAL, 6 avril 2015 /PRNewswire/ -- Clementia Pharmaceuticals, Inc. a annoncé aujourd'hui que le Comité de surveillance des données, chargé du contrôle de l'étude de phase 2 du palovarotène pour le traitement de la fibrodysplasie ossifiante progressive (FOP), étude adaptative que mène la société en vue de déterminer la dose, a terminé l'examen prévu des données d'efficacité et d'innocuité recueillies de la première cohorte de patients. Se fondant sur l'examen, le Comité a déterminé qu'aucun problème d'innocuité n'a été relevé et a recommandé la poursuite des essais cliniques comme prévu. La deuxième partie de l'étude (cohorte 2) évaluera deux schémas posologiques du palovarotène, et le placebo, chez les patients atteints de FOP.

Logo - http://photos.prnewswire.com/prnh/20141024/154319LOGO

La FOP est une maladie génétique rare, gravement invalidante, qui se caractérise par de douloureux épisodes récurrents de gonflement des tissus mous (poussées inflammatoires) et une nouvelle formation osseuse anormale. Ce processus, appelé ossification hétérotopique, se produit dans les muscles, les tendons et les ligaments, provoquant des morbidités significatives et une invalidité progressive.

« L'examen du Comité appuie la poursuite de notre étude de phase 2, avec une évaluation approfondie de la dose administrée à la première cohorte de sujets, ainsi que d'une dose plus faible », a déclaré Clarissa Desjardins (Ph.D.), chef de la direction de Clementia. « Cet examen marque une étape importante dans nos efforts visant à proposer le palovarotène aux patients atteints de FOP et qui ne disposent actuellement d'aucun traitement approuvé. »

Le Comité, un groupe d'experts chargés de contrôler les essais cliniques, a commencé à examiner les données après que le huitième patient de la première cohorte a eu terminé un traitement de six semaines. Suivant la recommandation du Comité, l'inscription des 16 patients de la seconde cohorte commencera immédiatement et devrait être terminée d'ici décembre 2015.

« Clementia a travaillé en étroite collaboration avec les chercheurs, les organismes de réglementation et les groupes de patients pour élaborer le plan adaptatif de cette étude de phase 2. Il s'agit là d'une approche novatrice et aussi efficace que possible de l'évaluation de l'innocuité et de l'efficacité des différentes doses du palovarotène », a déclaré Donna Grogan (M.D), médecin en chef chez Clementia. « La dose administrée à la cohorte 1, à savoir de 10 mg, une fois par jour, pendant 14 jours, suivie de 5 mg, une fois par jour, pendant 28 jours, a été choisie sur la base des résultats d'études des modèles animaux, ainsi que le profil d'innocuité du palovarotène. La dose supplémentaire de 5 mg, une fois par jour, pendant 14 jours, suivie de 2,5 mg pendant 28 jours, qui sera évaluée au sein de la seconde cohorte, fournira des données précieuses concernant l'effet de doses plus faibles du palovarotène chez les patients atteints de FOP. »

Selon la Food and Drug Administration américaine (FDA), un essai clinique adaptatif est une étude qui prévoit la possibilité de modification d'un ou de plusieurs aspects particuliers de la conception et des hypothèses de l'étude en fonction de l'analyse des données recueillies sur les participants. Les essais cliniques de phase 2, à double aveugle et contrôlés par placebo, évaluent l'effet des différentes doses du palovarotène sur la nouvelle formation osseuse, pendant et après une poussée inflammatoire, chez 24 patients atteints de FOP et âgés de 15 ans et plus.

Au cours des essais, le traitement est amorcé dans les sept (7) jours suivant le début de la poussée inflammatoire et a continué pendant six (6) semaines avec un suivi de six (6) semaines supplémentaires. Les critères d'efficacité et d'innocuité incluent l'imagerie des points d'extrémité de la nouvelle formation d'os, les évaluations cliniques de la fonction physique et les résultats rapportés par les patients. Les sites d'étude actuels sont, entre autres, l'Université de Californie à San Francisco (UCSF), l'Université de Pennsylvanie à Philadelphie et l'Hôpital Necker-Enfants Malades à Paris (France).

Dans les études précliniques, le palovarotène a empêché la formation osseuse hétérotopique chez des modèles murins de la FOP. Les essais cliniques de phase 2 en cours ont été conçus pour déterminer si ces effets peuvent être reproduits chez les patients atteints de FOP.

Pour en savoir plus sur l'étude du palovarotène, phase 2, et connaître les réponses aux questions souvent posées à ce sujet, veuillez consulter les rubriques pertinentes sur le site www.clementiapharma.com.

À propos la fibrodysplasie ossifiante progressive (FOP)
La FOP est une maladie rare, gravement invalidante, caractérisée par de douloureux épisodes récurrents de gonflement des tissus mous (poussées inflammatoires) qui entraînent une nouvelle formation osseuse anormale dans les muscles, les tendons et les ligaments. Les poussées apparaissent tôt dans la vie et peuvent survenir spontanément ou à la suite d'un traumatisme des tissus mous, d'une vaccination ou d'une infection grippale. Les poussées récurrentes réduisent progressivement la mobilité du patient en bloquant les articulations, menant ainsi à une perte cumulative de fonction et une invalidité. La FOP est causée par une mutation ponctuelle dans le récepteur ALK2/BMP de type I, laquelle entraîne une suractivité du récepteur. Pratiquement tous les patients connus présentent la même mutation ponctuelle et une malformation congénitale des gros orteils est observée à la naissance. Selon les estimations, la FOP toucherait moins d'une personne sur un million.

À propos du palovarotène
Le palovarotène est un agoniste expérimental du récepteur gamma de l'acide rétinoïque, exploité sous licence de Roche Pharmaceuticals qui l'a précédemment évalué chez plus de 800 personnes dont des volontaires sains et des patients atteints de maladie respiratoire obstructive chronique. Il a été démontré dans plusieurs modèles murins de la FOP que le palovarotène bloque l'ossification et il est actuellement examiné comme traitement potentiel de cette maladie.

À propos de Clementia Pharmaceuticals, Inc.
Clementia est une société privée de biopharmaceutique de stade clinique spécialisée dans la mise au point et la commercialisation de traitements novateurs pour les personnes atteintes de maladies rares. La société fait avancer actuellement un agoniste du récepteur gamma de l'acide rétinoïque pour le traitement des maladies liées à l'ossification hétérotopique, notamment la fibrodysplasie ossifiante progressive. Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.clementiapharma.com.

LA

SOURCE Clementia Pharmaceuticals, Inc.



Liens connexes

http://clementiapharma.com