La fonction radioélectrique définie par logiciel 3G - une nouvelle solution réseau sans fil révolutionnaire

09 Janvier, 2001, 11:25 GMT de Advanced Communications Technologies Inc

  • Une société australienne est bien placée pour mener l'offensive mondiale de la troisième génération !

Melbourne, Australie - MediaNet International-AsiaNet - Advanced Communications Technologies (Australia) Pty Ltd (ACT Australia), développeur de SpectruCell, la première station de base à fonction radioélectrique définie par logiciel (SDR) sans fil et à protocoles multiples (CDMA, GSM, 3G, UMTS), et l'un des chefs de file du domaine des solutions réseau SDR, a souligné aujourd'hui le rôle majeur que sa technologie SDR 3G est appelée à jouer sur le marché mondial 3G, en évolution rapide. La société australienne est une filiale de la société publique américaine Advanced Communications Technologies Inc. (OTC BB : ADVC).

Dépôt de brevets CDMA - plate-forme SDR

ACT Australia a récemment déposé deux demandes de brevet concernant la mise en oeuvre logicielle des protocoles CDMA (IS-95) et GSM sur une plate-forme SDR. La fonctionnalité CDMA a été obtenue sans recours à des chipsets Qualcomm (NASDAQ : QCOM) ni à quelque autre matériel spécifique à un protocole. La société prévoit que sa technologie contournera 80 à 90 % des brevets CDMA de Qualcomm. Le plus important peut-être, l'obtention des brevets pourrait entraver la mise en oeuvre mondiale de la technologie WCDMA de Qualcomm sur une plate-forme SDR. Trente-cinq autres brevets liés à la mise en oeuvre des protocoles GSM, UMTS et 3G sur une plate-forme SDR et à la conception du système SpectruCell sont en cours de dépôt.

3G - un marché mondial estimé à 200 milliards de dollars

"Des données récentes indiquent qu'à chaque licence 3G octroyée, le marché mondial de l'infrastructure réseau 3G s'enrichit de 150 millions de dollars. En Europe et en Asie seulement, 80 nouvelles licences sont prévues en 2001. En fait, Bo Hedfors, président du segment des systèmes réseau de Motorola (NYSE : MOT) a récemment déclaré qu'ils avaient évalué le marché 3G mondial à 200 milliards de dollars.", déclare Roger May, président- directeur général d'Advanced Communications Technologies.

Le temps d'accès au marché, un facteur critique

May poursuit : "Le facteur déterminant pour les entreprises cherchant à exploiter ce potentiel 3G sera le temps d'accès au marché. David Mason, responsable marketing 3G d'Ericsson (NASDAQ : ERICY), a récemment déclaré que sa société ne disposerait pas d'équipement pour le spectre 3G avant 2004. Même si Alcatel (NYSE : ALA) et Samsung viennent d'annoncer une entreprise commune visant à fournir 10 à 15 % de l'infrastructure mondiale 3G, rien ne prouve que leur situation soit différente".

Lors d'une récente visite des bureaux de la société à Melbourne, en Australie, par des cadres supérieurs d'un grand producteur DSP mondial, des discussions ont révélé qu'ACT AUS jouissait d'une avance de 18 mois à 2 ans sur toutes les autres sociétés en matière de développement d'équipement réseau 3G défini par logiciel et de technologie SDR.

SpectruCell - prêt pour le marché 3G dès 2001

"SpectruCell, la station de base mobile définie par logiciel, à protocoles multiples et compatible 3G d'Advanced Communications Technologies (Australia) Pty Ltd, sera prête pour une homologation de type sur les réseaux modèles des exploitants d'ici la fin 2001. Nous pensons que nous serons les premiers à mettre sur le marché un système 3G commercialement viable qui prendra en charge toutes les normes mondiales, tout en fournissant un niveau de flexibilité totalement inédit dans le domaine des stations de base de réseaux mobiles.", déclare May.

La mise en oeuvre de SpectruCell permettra aux exploitants de réseaux de maintenir les services à leur clientèle 2G existante et de conserver leur infrastructure en place, tout en assurant une possibilité de migration extrêmement flexible pour l'évolution de protocoles 3G sur le même réseau.

SpectruCell obtient cette fonctionnalité en éliminant l'utilisation de chipsets Qualcomm et de tout autre matériel spécifique à un protocole et en réalisant l'ensemble du traitement des signaux au niveau logiciel. Cela permet le traitement simultané de plusieurs protocoles de communications mobiles (CDMA, WCDMA, UMTS, GSM et 3G) sur la même station de base. La prise en charge d'autres protocoles sur la même structure de réseau est permise par l'ajout du module logiciel approprié.

"Lorsque les téléphones 3G arriveront sur le marché en 2001, SpectruCell assurera leur prise en charge réseau, qu'ils soient compatibles CDMA2000, UMTS (FDD ou TDD), LAS-CDMA ou GPRS/EDGE. Nokia (NYSE : NOK), Ericsson et Qualcomm ne peuvent offrir cette prise en charge essentielle pour le traitement simultané de plusieurs protocoles", déclare May.

SpectruCell - autres avantages

"Des réductions du temps d'accès au marché pouvant aller jusqu'à 50 % par rapport aux stations de base standard sont prévues avec SpectruCell, du fait qu'il s'agit d'une radio logicielle permettant d'exécuter toutes les fonctions, de l'optimisation du système à la reconfiguration totale du réseau, à l'aide d'une simple touche.

"Tout aussi important, SpectruCell, grâce à ses caractéristiques techniques, est nettement supérieur aux tentatives existantes de conception de stations de base SDR. La technologie AdaptaCell d'Airnet (NASDAQ : ANCC) n'a qu'une entrée 5 Mhz, utilise du matériel spécifique à un protocole aux niveaux RF et DSP et des systèmes d'exploitation et interfaces propriétaires. En revanche, SpectruCell possède une entrée 25 Mhz et ne recourt à aucun matériel spécifique à un protocole. En assurant une couverture de fréquences d'entrée de 400 Mhz à 2,9 Ghz, SpectruCell peut résoudre de nombreux problèmes générés par la variation fréquente de la bande de fréquences attribuée au service 3G d'un pays à l'autre.", déclare May.

La station de base SpectruCell présente une architecture ouverte et est complétée par de nombreuses autres technologies sans fil (1024QAM SEM, Smart Antennae) en cours de développement par ACT AUS.

May déclare : "SpectruCell sera également parfaitement positionné pour déployer des fonctions de qualité de service (QS) pour 3G par l'utilisation de modules logiciels attribués de manière dynamique. Quelques exemples en sont le sacrifice de la densité d'appel au profit de la qualité ou la prise en charge de plusieurs normes telles que CDMA et GSM, en réduisant "à la volée" le nombre de canaux actifs pour chacune, selon la demande".

Le point essentiel reste probablement que le coût de la solution réseau 3G SpectruCell sera considérablement inférieur à celui des systèmes 2G actuels à protocole unique.

Relations stratégiques

Advanced Communications Technologies développe actuellement des alliances avec des sociétés telles que Texas Instruments (NYSE : TXN), Motorola, Analog Devices (NYSE : ADI), Lucent (NYSE : LU), Mitsui (NASDAQ : MITSY), NEC (NASDAQ : NIPNY) et a récemment conclu un accord de co-développement avec l'un des plus grands fournisseurs d'infrastructure réseau/Internet du monde.

Dernièrement, la société a entamé un projet de co-développement avec Chameleon Systems pour produire une nouvelle carte modem en bande de base utilisant le processeur reconfigurable de Chameleon. En incorporant la technologie de Chameleon dans le sous- système de traitement SpectruCell, elle augmentera considérablement la capacité du système, notamment pour les fonctions nécessitant de nombreux calculs, comme la mise en oeuvre de la technologie WCDMA.

La société publique américaine Advanced Communications Technologies, Inc. (OTC BB : ADVC) jouit de droits exclusifs sur SpectruCell sur le continent américain et dans les régions voisines.

Ou visitez le site Web de la société à l'adresse http://www.adcomtech.net

LA

SOURCE Advanced Communications Technologies Inc