La fondation Annenberg et la Nation hopi annoncent que des objets sacrés vont être rendus à la tribu amérindienne hopi

11 Décembre , 2013, 11:22 GMT de The Annenberg Foundation

LOS ANGELES, 11 décembre 2013 /PRNewswire/ -- Le directeur et vice-président de la Fondation Annenberg, Gregory Annenberg Weingarten, a annoncé aujourd'hui que la Fondation Annenberg avait acheté 24 objets sacrés amérindiens à une maison de vente aux enchères de Paris pour un montant de 530 000 USD dans le seul but de les rendre à leurs propriétaires légitimes. Vingt-et-un de ces articles seront rendus à la nation hopi en Arizona, et trois objets appartenant aux Apaches de San Carlos seront rendus à la tribu apache. 

« C'est un grand jour non seulement pour le Peuple hopi, mais pour la communauté internationale dans son ensemble », a déclaré Sam Tenakhongva, un leader culturel hopi. « La Fondation Annenberg a donné aujourd'hui l'exemple de la façon de faire ce qui est juste. Notre espoir est que cet acte servira d'exemple à suivre par d'autres personnes car des objets de valeurs culturelles et religieuses importantes ne peuvent être correctement pris en charge que par des personnes ayant acquis les connaissances et les responsabilités nécessaires. Ils ne peuvent simplement pas être mis en vente ».

L'évolution positive observée est le résultat des nombreux efforts, y compris ceux de l'ambassade des États-Unis, qui ont été consentis pour retarder la vente aux enchères des objets hopis et des Apaches de San Carlos. Agissant au nom du groupe de défense Survival International et des Hopis, l'avocat Pierre Servan-Schreiber s'est présenté la semaine dernière devant un juge à Paris pour tenter d'interrompre la vente des objets hopis, mais le tribunal a statué contre lui le 6 décembre. C'est à ce moment que Weingarten est intervenu et qu'il a pris une décision sans précédent.

« En tant qu'artiste, j'ai été frappé par l'incroyable puissance et la beauté de ces objets », a déclaré Weingarten. « Mais ce ne sont pas des trophées que l'on dépose simplement sur une cheminée, ce sont vraiment des œuvres sacrées pour les Amérindiens. Ils n'appartiennent pas à des maisons d'enchères ou à des collections privées. Cela me donne une immense satisfaction de savoir qu'ils rentrent chez eux et qu'ils seront rendus à leurs propriétaires légitimes, les Amérindiens ».

La Native American Graves Protection and Repatriation Act (Loi sur le rapatriement et la protection des tombes des tribus d'Amérindiens) reconnue au niveau fédéral donne un moyen aux Amérindiens de récupérer des objets funéraires et des objets de cérémonie auprès d'organismes fédéraux et des musées aux États-Unis. Cependant, la loi ne s'applique pas aux articles détenus au niveau international.  

En avril de cette année, la firme française Neret-Minet & Tessier Sarrou a mis aux enchères 70 objets pour un montant de  930 000 EUR, ignorant les demandes et les protestations à travers le monde. Servan-Schreiber, qui a également agi dans cette affaire au nom de Survival International et des Hopis a acheté et rendu un objet sacré à la tribu hopi l'été dernier. Il a également acheté lundi un objet de 13 000 EUR qu'il comte rendre aux Hopis.

« De nombreuses personnes ont travaillé sans relâche sur cette question pendant de nombreux mois et leur déception a été très forte à la suite de la décision de la justice française », a déclaré Servan-Schreiber. « Maintenant, nous avons des raisons de célébrer ».

« J'espère que ce geste est le début d'un plus grand dialogue pour discuter et informer les différentes communautés de ce qui est sacré et ce qui est à vendre », a conclu Tenakhongva. « Même si nous avons été déçus par la décision de la cour qui a permis que la vente soit autorisée, nous allons continuer à travailler pour protéger notre patrimoine culturel au nom de notre peuple hopi et des autres. Ce problème s'étend bien au-delà de notre cas, et nous espérons que ceux qui ont vu notre campagne iront de l'avant, qu'ils aideront à clarifier et à instruire et qu'ils nous rejoindront dans la protection du patrimoine et de la valeur culturels à travers le monde ».

« Nous remercions sincèrement à nouveau Survival International et M. Pierre Servan-Schreiber pour leurs efforts et la Fondation Annenberg pour leur bonne volonté et leur geste généreux. Kwakwah (merci) ».

À propos de la Fondation Annenberg
 La Fondation Annenberg est une fondation familiale qui fournit des fonds et un soutien aux organisations à but non lucratif aux États-Unis et dans le monde. Depuis 1989, elle a généreusement financé des programmes d'éducation et de développement dans les domaines de la jeunesse, des arts, de la culture et des sciences sociales, de la vie communautaire et sociale, des services de santé et les services sociaux, de l'aide aux animaux et de l'environnement. En outre, la fondation et son conseil d'administration sont directement impliqués dans la communauté avec plusieurs projets qui élargissent et complètent son soutien de subvention à but non lucratif. Ceux-ci sont notamment Annenberg Alchemy, Annenberg Learner, Annenberg Space for Photography, Explore, GRoW et  Metabolic Studio. La Fondation Annenberg existe pour faire progresser le bien-être du public grâce à une meilleure communication et un leadership visionnaire. Pour parvenir à atteindre cet objectif, la Fondation encourage le développement de moyens plus efficaces pour partager des idées et des connaissances.

 

 

LA

SOURCE The Annenberg Foundation



Liens connexes

http://www.annenbergfoundation.org