La Fondation Bill & Melinda Gates s'associe à une promesse de don de 90 millions de dollars américains pour faire augmenter les revenus des petits exploitants d'Afrique

19 Février , 2009, 05:00 GMT de Bill & Melinda Gates Foundation

SEATTLE, February 19 /PRNewswire/ --

- L'industrie privée rejoint les efforts de soutien envers des centaines de milliers de producteurs de cacao et de noix de cajou, grâce à de meilleures formations et un accès facilité aux marchés

La Fondation Bill & Melinda Gates a annoncé aujourd'hui deux importants partenariats ainsi que 48 millions USD de subventions pour aider des centaines de milliers de petits producteurs de cacao et de noix de cajou d'Afrique subsaharienne à améliorer leurs revenus de manière significative, de façon à leur permettre de sortir de la faim et de la pauvreté. Les deux subventions - l'une de 23 millions USD pour la World Cocoa Foundation (Fondation mondiale pour le cacao) et l'autre de 25 millions USD destinée à Deutsche Gesellschaft fur Technische Zusammenarbeit (GTZ) GmbH (l'agence allemande pour le développement) - ont été octroyées conjointement à 42 millions USD de contributions en espèces et en nature provenant de l'industrie privée.

Le cacao et les noix de cajou sont les sources de revenus de millions de petits exploitants de l'Afrique subsahariennes qui, comme la majorité des personnes les plus démunies au monde, vivent dans des régions rurales et dépendent de l'agriculture pour leur alimentation et leurs revenus. Ces projets aideront les agriculteurs à améliorer la qualité et le rendement de leurs cultures et leur fourniront des occasions fiables de vendre leurs récoltes, leur permettant ainsi de construire de meilleures vies pour eux-mêmes et leurs familles.

Les subventions proviennent de l'initiative de la Fondation pour le développement agricole, qui travaille en collaboration avec un grand nombre de partenaires en Afrique subsaharienne et en Asie du Sud en vue de renforcer toute la chaîne de valeur agricole (des semences et des terres à la gestion des exploitations agricoles et l'accès au marché), afin que les progrès réalisés contre la faim et la pauvreté soit durables sur le long terme.

Les subventions viennent compléter l'aide financière et les contributions en nature du secteur privé, d'organisations non gouvernementales (ONG) et d'administrations locales. Les associations d'exploitants auront également un rôle clé dans la direction des formations et le partage des connaissances.

<< Les vrais progrès contre la faim et la pauvreté dans le monde commencent avec les petits exploitants >>, a déclaré le Dr Rajiv Shah, directeur du Développement agricole pour la Fondation Bill & Melinda Gates. << De tels partenariats créatifs réunissent les connaissances des ONG et des administrations locales avec le savoir-faire technique et l'expertise du marché d'entreprises du secteur privé. Elles ont le potentiel pour aider des millions d'exploitants à augmenter leurs rendements et leurs revenus, afin qu'ils puissent améliorer leurs conditions de vie >>.

Le cacao est la plus importante exportation agricole de l'Afrique occidentale, région qui fournit 70 % de l'offre mondiale de cette denrée. En Afrique occidentale, environ deux millions de familles exploitantes de petites plantations tirent une part importante de leurs ressources de la production de cacao. Le projet pour le cacao, géré par la World Cocoa Foundation (Fondation mondiale pour le cacao), sera mis en place par un certain nombre d'ONG et autres partenaires, dont ACDI/VOCA, GTZ, l'Institut international d'agriculture tropicale (International Institute of Tropical Agriculture, IITA) et son programme pour les plantations durables d'arbres (Sustainable Tree Crops Program), SOCODEVI, et TechnoServe.

Le projet pour le cacao a pour but de faire augmenter les revenus des familles d'exploitants grâce à des connaissances et une productivité accrues des agriculteurs, une meilleure qualité du cacao, une diversification des cultures et une plus grande efficacité de la chaîne logistique. Le projet s'étalera sur cinq années et aidera environ 200 000 familles exploitantes de petites plantations de cacao au Cameroun, en Côte d'Ivoire, au Ghana, au Libéria et au Nigéria, avec pour but d'aider les exploitants à doubler leurs revenus. Ce projet vient compléter les efforts plus vastes de la World Cocoa Foundation, qui a établi des partenariats avec les membres de son industrie afin de s'assurer que la culture du cacao soit viable et qu'elle rapporte de meilleurs bénéfices aux exploitants.

Les contributions financières et en nature au projet pour le cacao proviennent de grands fabricants de marque (The Hershey Company, Kraft Foods et Mars Incorporated), de préparateurs de cacao (Archer Daniels Midland Company, Barry Callebaut, Blommer Chocolate Company, et Cargill), de gestionnaires de la chaîne logistique et d'industries connexes (Armajaro, Ecom-Agrocacao, Olam International Ltd. et Starbucks Coffee Company).

<< Le cacao est capable d'apporter de grandes améliorations, aussi bien en termes de revenus que de bien-être des familles et des communautés dans les régions rurales d'Afrique occidentale et centrale >>, a déclaré Bill Guyton, président de la World Cocoa Foundation. << Pour tenir cette promesse, cependant, des investissements novateurs et durables sont nécessaires pour former les exploitants, diversifier leurs cultures et améliorer l'efficacité de la commercialisation de leurs récoltes. Il faut également l'engagement d'entreprises travaillant ensemble. Ce nouveau partenariat avec la Fondation Bill & Melinda Gates représente un grand pas en avant dans ces domaines et ouvre la voie à un avenir bien meilleur pour des centaines de milliers de familles exploitantes de la région >>.

Environ un tiers de la production mondiale de noix de cajou provient d'Afrique. Cependant, le manque d'installations de traitement des noix de cajou sur ce continent a créé de grandes inefficacités de commercialisation et empêche les Africains de bénéficier des avantages économiques provenant des emplois qui devraient exister dans le secteur du traitement des noix de cajou.

Le projet noix de cajou vise à améliorer la qualité des plantations de noix de cajou brutes, augmenter la productivité des agriculteurs, renforcer les liens entre les exploitants de petites plantations et la place de marché, construire des installations de traitement africaines et promouvoir un marché mondial durable pour les noix de cajou africaines. Il projette d'aider 150 000 familles exploitantes de petites plantations de noix de cajou du Bénin, du Burkina Faso, de la Côte d'Ivoire, du Ghana et du Mozambique à augmenter leurs revenus de 50 % d'ici à 2012.

<< Ce projet aidera à former des groupes solides de cultivateurs de noix de cajou qui, avec l'aide du secteur privé, pourront être liés à des usines >>, a déclaré Winfred Osei Owusu, directeur général de West Africa Markets Link au Ghana. << Cela permettra de créer des emplois locaux et d'apporter des revenus supplémentaires aux Ghanéens qui en ont le plus besoin >>.

GTZ dirigera le projet noix de cajou avec l'aide de l'alliance africaine pour la noix de cajou (African Cashew Alliance, ACA), de FairMatch Support, et de TechnoServe. Le soutien financier, les contributions en nature et autres aides destinées au projet pour la noix de cajou proviennent de gestionnaires de la chaîne logistique et de préparateurs (Global Trading Agency BV (GTA) et Olam International Ltd.), de fabricants de marque (Intersnack Group GmbH & Co. KG et Kraft Foods), du détaillant Costco Wholesale Corporation, du fabricant de matériel Oltremare, ainsi que d'autres contributeurs dont la DEG - Deutsche Investitions- und Entwicklungsgesellschaft mbH (la société allemande pour l'investissement et le développement) et l'Agence des États-Unis pour le développement international.

À propos de la Fondation Bill & Melinda Gates

Guidée par sa croyance en l'égalité de la valeur de chaque vie, la Fondation Bill & Melinda Gates travaille à aider tout un chacun à mener une vie saine et productive. Dans les pays en développement, la Fondation s'emploie à améliorer la santé des habitants et à leur donner une chance de sortir de la faim et de la misère. Aux États-Unis, elle fait en sorte que toutes les personnes, et tout particulièrement les plus démunies, aient accès aux occasions dont elles ont besoin pour réussir leurs études et leur vie. La Fondation a son siège social à Seattle, aux États-Unis, et est dirigée par Jeff Raikes, directeur général, et William H. Gates Sr., coprésident, sous la direction de Bill et Melinda Gates et de Warren Buffett. Pour en savoir plus sur la Fondation, veuillez consulter la page http://www.gatesfoundation.org.

À propos de la World Cocoa Foundation

Créée en 2000, la World Cocoa Foundation (Fondation mondiale pour le cacao) est un acteur clé de la promotion du développement économique et social et de la gérance de l'environnement dans 15 pays producteurs de cacao à travers le monde. Avec presque 70 entreprises membres venant des Amériques, d'Europe et d'Asie, la Fondation soutient activement un ensemble de programmes au niveau des exploitations, mettant en place des pratiques agricoles durables afin d'améliorer la qualité de vie des millions de petits exploitants qui ne cultivent que du cacao. Pour de plus amples informations sur la World Cocoa Foundation, veuillez consulter la page http://www.worldcocoafoundation.org.

À propos de GTZ

Entreprise de coopération internationale pour le développement durable avec des opérations d'envergure mondiale, la Deutsche Gesellschaft fur

Technische Zusammenarbeit (GTZ) GmbH, de propriété fédérale, aide le gouvernement allemand à atteindre ses objectifs de politique de développement. Elle propose des solutions viables et d'avenir pour le développement politique, économique, écologique et social au sein de la mondialisation. Travaillant dans des conditions difficiles, GTZ encourage des réformes complexes et des processus de changement. Son objectif d'entreprise est d'améliorer durablement les conditions de vie des personnes. GTZ travaille pour le bien public. Pour de plus amples renseignements sur GTZ, veuillez consulter la page http://www.gtz.de.

LA

SOURCE Bill & Melinda Gates Foundation