La Fondation Made in Africa signe un important accord de collaboration avec la Fondation Olusegun Obasanjo pour favoriser le développement des infrastructures en Afrique

03 Juin, 2013, 23:31 BST de Made in Africa Foundation

MARRAKECH, Maroc, June 3, 2013 /PRNewswire/ --

La Fondation Ozwald Boateng ouvre une nouvelle voie à Marrakech, avec la signature d'un accord de collaboration et l'organisation d'un spectaculaire gala.

Le principe novateur lancé par la Fondation Made In Africa visant à réunir les compétences du continent pour favoriser le progrès économique a porté ses fruits avec la signature de l'Accord de Marrakech (Marrakech Undertaking) avec la Fondation Olusegun Obasanjo. Cet accord définit les obligations réciproques des deux fondations à aider au développement du continent en mettant l'accent sur des projets d'infrastructure aptes à le transformer.

La Fondation Made in Africa a été créée par Ozwald Boateng, Officier de l'Ordre de l'Empire britannique (OBE), et par Kola Aluko, PDG d'Atlantic Energy et philanthrope, pour remédier spécifiquement au problème que constitue la lente progression des projets d'infrastructure en Afrique malgré l'existence d'un consensus politique. La fondation lève actuellement des fonds en Afrique et à l'étranger pour mener des études de faisabilité susceptibles d'assurer le déblocage des capitaux, chiffrés à plusieurs milliards, déjà réunis mais en attente de projets solides pouvant bénéficier de concours financiers.

Le président Olusegun Obasanjo a mis en place la Fondation Olusegun Obasanj, organisme caritatif basé au Royaume-Uni, dans le but d'améliorer la sécurité des personnes partout en Afrique grâce à des initiatives dans les domaines de l'agriculture, la promotion de l'autonomisation et de l'emploi des jeunes, le soutien à l'éducation des fillettes et la lutte contre les maladies non transmissibles réunissant des organisations gouvernementales et non gouvernementales ainsi que des particuliers pour résoudre ces problèmes.

Outre la signature de l'accord, la Fondation Made in Africa a fêté avec éclat les progrès accomplis par l'Afrique à l'occasion de la remise des African Bankers Awards d'IC Publications, avec notamment un défilé de mode hétéroclite et des prestations musicales électrisantes de John Legend et Youssou N'Dour, avec Yasiin Bey (anciennement Mos Def) et Akon en qualité de DJ. Quatre cents dirigeants de la communauté internationale bancaire et d'investissement ont participé à l'événement, ainsi que d'autres personnalités et célébrités comme Mo Ibrahim, Cécilia Sarkozy, Sanusi Lamido Sanusi, Isaiah Washington, le ministre des Finances sud-africain Pravin Gordhan et Scott Aitken (co-PDG d'Atlantic Energy).

Ozwald Boateng a ainsi commenté :

« C'est une rencontre particulièrement intéressante. Lorsque les Africains se retrouvent, ils sont capables de concrétiser d'étonnantes ambitions. Ensemble, nos fondations vont pouvoir promouvoir la croissance et des solutions pour l'emploi des jeunes, les petites et moyennes entreprises et les champions régionaux, partout en Afrique. »

Anne Welsh, présidente de la Fondation Olusegun Obasanjo, a déclaré :

« L'Afrique a besoin d'infrastructures pour créer des débouchés pour la vaste population de jeunes du continent. L'OOF est fière d'être le partenaire d'une initiative qui a le potentiel de tirer de nombreux jeunes de la pauvreté et de leur donner un but pour l'avenir. Sa réussite bénéficiera aux générations à venir sur le continent. »

John Legend a encouragé les invités en ces termes :

« Nous savons que l'avenir porte de beaux espoirs pour l'Afrique, et nous sommes ravis de célébrer cette initiative de Made in Africa. Nous le sommes d'autant plus que le potentiel est énorme. »

http://www.olusegunobasanjofoundation.org

http://www.presidentolusegunobasanjo.org

LA

SOURCE Made in Africa Foundation