La forteresse de Hailongtun en passe de devenir l'une des meilleures destinations touristiques de Chine

08 Juillet, 2015, 04:11 BST de Office of the Application to World Heritage for Hailongtun, Huichuan District, Zunyi

ZUNYI, Chine, 8 juillet 2015 /PRNewswire/ - Zunyi, gouvernement du district de Huichuan, prévoit d'investir 2 milliards de RMB afin de faire de la forteresse de Hailongtun, premier site de la province du Guizhou à appartenir au patrimoine mondial, une destination touristique 5A, meilleur score octroyé par l'Office national du tourisme de Chine.

Photo - http://photos.prnewswire.com/prnh/20150707/231678

La 39e session du Comité du patrimoine mondial s'est conclue à Bonn, en Allemagne, le 4 juillet. Au cours de cette conférence, trois sites Tusi de Chine ont été inscrits au patrimoine mondial : la forteresse de Hailongtun de Zunyi dans la province du Guizhou, Yongshun dans la province du Hunan et Tangya dans le comté Xianfeng de la province du Hubei. À ce jour, la Chine est le 2e pays comptant le plus grand nombre de sites sur la liste du patrimoine mondial, soit 48.

Lors de la cérémonie d'ouverture, Hao Ping, vice-ministre de l'Éducation en Chine, a présenté de futures solutions de conservation et une gestion appropriée des sites du patrimoine, en soulignant le potentiel de la forteresse de Hailongtun et son avenir prometteur. Une équipe de gestion internationale travaillera sur le développement de Hailongtun, en se basant sur l'expérience d'autres sites de châteaux inscrits au patrimoine dans le monde.

La forteresse de Hailongtun a servi de citadelle militaire, de bureaux administratifs et de palais impérial provisoire pour la famille Yang dans la ville de Zunyi, anciennement appelée Bozhou. Elle a été témoin du patrimonialisme de cette famille jusqu'à la mort de Yang Yinglong, dernier leader Tusi local. La forteresse a une très grande valeur historique et laisse entrevoir le développement des gouvernements centraux dans la Chine ancienne, la manipulation et la gestion des minorités ethniques aux frontières et l'intégration des minorités à la majorité Han au fil du temps.

Dans la deuxième phase des efforts de conservation, les fouilles archéologiques ont mené à de grandes découvertes, notamment la compilation et documentation de légendes populaires sur Hailongtun et Yang Yinglong et les fonctions des bâtiments anciens.

La salle d'exposition de Hailongtun, la zone réservée au patrimoine culturel et le centre de la vie rurale traditionnelle Qianbei sont désormais ouverts au public. Des musées en ligne et une projection holographique en 3D de l'intégralité du site figurent parmi les projets à venir. L'Internet haut débit et d'autres technologies modernes permettront de mettre la forteresse de Hailongtun et la culture Tusi à la portée d'un public mondial.

LA

SOURCE Office of the Application to World Heritage for Hailongtun, Huichuan District, Zunyi