La gastronomie mexicaine rafle trois grands prix au classement des 50 meilleurs restaurants du monde 2015

04 Juin, 2015, 21:28 BST de The Mexico Tourism Board

LONDRES, June 4, 2015 /PRNewswire/ --

Cette reconnaissance grandissante témoigne d'une forte influence sur la gastronomie mondiale et de sa contribution croissante à l'économie mexicaine

Trois restaurants mexicains se sont vu récompenser cette semaine lors de la cérémonie de remise des prix des 50 meilleurs restaurants du monde, organisée le 1er juin au Guildhall de Londres. Le Mexique arrive quatrième dans le classement mondial des pays les plus primés, à égalité avec l'Italie et le Pérou et juste derrière les États-Unis, l'Espagne et la France. L'Académie des 50 meilleurs restaurants célèbre chaque année la gastronomie mondiale en mettant à l'honneur les prouesses culinaires des restaurants du monde entier, selon les critiques de ses 1 000 membres choisis pour leur savoir-faire en gastronomie internationale. Les trois restaurants mexicains primés sont les suivants :

  • Pujol de Mexico, classé 16e Chef Enrique Olvera : habitué du classement, le Pujol réinvente la cuisine mexicaine traditionnelle en portant une attention particulière aux détails. Olvera améliore ses repas en élaborant des créations exquises qui permettent de rehausser et d'apprécier chaque saveur. Ses sauces sont d'une extraordinaire complexité et il ne cesse de perfectionner son menu en explorant et en repoussant les limites de la gastronomie pour passer en terrain inconnu.
  • Quintonil de Mexico, classé 35e Chef Jorge Vallejo : disciple d'Enrique Olvera, Jorge Vallejo est reconnu comme une étoile montante qui élabore ses plats dans le souci d'atténuer leur empreinte écologique. Réputé pour l'utilisation d'ingrédients frais de saison, d'herbes et de grains oubliés et de produits autochtones, le Quintonil obtient la plupart des produits de son verger urbain. Il en résulte des plats étonnants, riches en saveurs et valeur nutritive.
  • Biko de Mexico, classé 37e Chefs Mikel Alonso, Bruno Oteiza, Gerard Bellver : situé dans le quartier chic de Polanco, le Biko propose un menu impressionnant, mariant les saveurs basques aux ingrédients frais du Mexique. Le meilleur des deux mondes prend vie dans une palette de saveurs et de textures qui brisent les barrières culinaires pour sortir du lot.

     (Photo: http://photos.prnewswire.com/prnh/20150603/748142 )

La gastronomie mexicaine et les industries connexes constituent des domaines prioritaires de la politique de développement du gouvernement mexicain en termes de promotion du tourisme et de la culture, mais aussi d'appui aux producteurs, exportateurs, produits artisanaux et aux restaurants. Les secteurs connexes à la gastronomie progressent plus vite que l'économie globale et, comme en témoigne la récompense obtenue cette semaine, la tendance devrait se poursuivre grâce à plusieurs initiatives actuelles à l'échelle nationale et internationale.

Présente à l'événement, la secrétaire d'État au tourisme du Mexique, Claudia Ruíz Massieu, s'est exprimée en ces termes : « Il s'agit d'une récompense sans précédent pour le mouvement gastronomique mexicain. Depuis l'inscription de la cuisine mexicaine et française au patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO, les saveurs riches, les ingrédients et styles variés et les chefs innovants ont profondément marqué la gastronomie internationale. Nous assistons à une révolution des tendances gastronomiques mondiales et le Mexique est à l'avant-garde de cette transformation ».

Grâce à ses marchés animés et sa cuisine de rue, à la richesse des plats traditionnels et des saveurs millénaires, ainsi qu'à sa gastronomie moderne innovante, le Mexique a été proclamé paradis des gourmets. Afin de sensibiliser le public et d'encourager l'expérimentation à partir d'ingrédients et de produits artisanaux mexicains, la gastronomie mexicaine a été mise en vedette cette année durant trois mois au Selfridges de Londres, sacré meilleur grand magasin du monde pendant trois années consécutives.

Parallèlement, le Mexique poursuit son expansion visant à répondre à la demande croissante pour ses produits alimentaires. Le Mexique est déjà le plus grand exportateur mondial d'avocats, tomates, papayes, mangues, bière, tequila et mezcal, et ses produits spécialisés comme les bières artisanales, les vins, les spiritueux, les huiles, la vanille, le café et le chocolat se développent à un rythme incroyable.  Outre inspirer une culture florissante de la restauration et attirer les gourmets, ces exportations favorisent la croissance au profit des millions de Mexicains qui travaillent dans les secteurs agricole, de la production, alimentaire et du tourisme à travers le pays.

 

LA

SOURCE The Mexico Tourism Board