La GBTA prévoit une chute globale des dépenses de voyages d'affaires dans les principaux marchés européens en 2012, mais la conjoncture des marchés devrait s'améliorer en 2013

20 Septembre, 2012, 08:00 BST de The Global Business Travel Association

LONDRES, September 20, 2012 /PRNewswire/ --

 

Les conclusions d'un rapport mettent en évidence une forte corrélation entre la croissance de l'emploi, les exportations et les dépenses de voyages d'affaires sur les marchés d'Europe occidentale

L'Association internationale des voyages d'affaires (« GBTA »), la plus grande organisation internationale en matière de réunions professionnelles et de voyages d'affaires, annonce les résultats de son second rapport Perspective pour l'Europe occidentale du BTI™ de la GBTA, une analyse semestrielle des cinq principaux marchés du secteur des voyages d'affaires en Europe  : l'Allemagne, le Royaume-Uni, la France, l'Italie et l'Espagne. Ces cinq marchés forment ensemble la part du lion des voyages d'affaires en Europe, soit près de 70 %, et représentent une sorte de baromètre de la conjoncture de l'ensemble du marché européen des voyages d'affaires. Le rapport, parrainé par Visa Inc., comprend le BTI™ de la GBTA, un indice des dépenses de voyages d'affaires qui détermine la performance du marché sur une période de temps définie.

Points clés

  • L'Allemagne, la France et le Royaume-Uni devraient observer une croissance positive de leur PIB en 2012, bien qu'inférieure à 1,0 %
  • Les interdépendances au niveau des échanges commerciaux, du secteur bancaire et de la distribution ont jeté une ombre sur la région. Ainsi, les attentes de croissance du PIB pour 2012 de la Zone euro (17 pays) ont été revues à la baisse suite au rapport de printemps 2012, indiquant une baisse de -0,4 %
  • L'Italie et l'Espagne sont actuellement en récession et cette situation devrait perdurer jusqu'en 2014
  • Les dépenses globales de voyages d'affaires parmi les principaux marchés européens chuteront de 2,2 % en 2012 pour atteindre 177 milliards de dollars USD avant de rebondir de 1,4 % en 2013
  • Les dépenses de voyages d'affaires allemandes devraient augmenter de 1,6 % pour atteindre 50,8 milliards de dollars USD en 2012, avant de croître de 3,3 % en 2013
  • Les dépenses de voyages d'affaires du Royaume-Uni devraient rester stables en 2012 (40,2 milliards de dollars USD) avant d'augmenter de 2,8 % en 2013
  • Les dépenses de voyages d'affaires françaises chuteront de -2,2 % pour atteindre 17,9 milliards de dollars USD en 2012, avant de bénéficier d'une croissance de 1,1 % en 2013
  • Les dépenses de voyages d'affaires espagnoles déclineront de -7,8 % en 2012 pour atteindre 17,9 milliards de dollars USD avant de chuter de nouveau d'1,6 % en 2013
  • Les dépenses de voyages d'affaires italiennes chuteront de -6,9 % en 2012 pour atteindre 32,9 milliards de dollars USD et diminueront encore de -1,2 % en 2013

Paul Tilstone, Directeur général de la GBTA pour l'Europe, a commenté : « L'Europe a globalement évolué comme nous l'avions prévu dans notre rapport inaugural de printemps 2012. Cependant, en raison des perspectives plus faibles pour le premier semestre en Espagne, en Italie, en France et au Royaume-Uni, nos attentes de croissance du PIB pour 2012 pour l'ensemble de la Zone euro ont été légèrement revues à la baisse dans le rapport d'automne, passant de -0,3 % à -0,4 %. Nous sommes convaincus que la seconde analyse de la région, dans notre série de rapports semi-annuels, continue d'offrir des informations pertinentes et précises sur les tendances à court et long terme du secteur des voyages d'affaires sortants domestiques et internationaux. »

Et d'ajouter : « Cependant, la persistance de l'endettement et la poursuite des mesures d'austérité pourraient conduire l'économie européenne à demeurer dans une situation difficile au cours des années à venir. Le rapport d'automne de la GBTA reste donc prudent et prévoit une hausse des dépenses globales des voyages d'affaires de 1,4 % en Europe occidentale en 2013. »

Croissance de l'emploi et voyages d'affaires intérieurs

Le taux de chômage européen constitue peut-être l'une des principales préoccupations économiques et sociales du Continent. Seule l'Allemagne est parvenue à baisser le chômage depuis la Grande récession, mais même ses progrès ont ralenti en 2011 et 2012. Le taux de chômage de l'Espagne a augmenté pour atteindre près de 25 %, tandis que la Grèce se trouve à 22 % et le Portugal à 15 %. Malgré des attentes modestes en ce qui concerne la croissance du PIB, même la France et le Royaume-Uni ne devraient pas progresser en termes de chômage avant 2014, voire au-delà.

Le rapport de la GBTA souligne une importante corrélation entre la croissance de l'emploi et les dépenses de voyages, l'analyse de la corrélation sur l'ensemble de la période historique suggérant que les dépenses de voyages d'affaires intérieurs tendent à précéder les croissances de l'emploi d'environ un trimestre. Cette corrélation se valide, dans diverses mesures, parmi les cinq pays européens étudiés. Cette tendance a aussi été observée aux États-Unis et au Brésil. Le graphique, par exemple, montre la corrélation étroite entre la croissance de l'emploi en France et les dépenses de voyage : http://photos.prnewswire.com/prnh/20120920/562669-a

Exportations et voyages d'affaires sortants internationaux

La croissance de l'exportation a enregistré une belle surprise pour l'Allemagne et l'Espagne au cours du T2 2012. La position commerciale de l'Allemagne est plus mondialement diversifiée, avec des proportions d'exportations plus importantes vers les marchés émergents les plus dynamiques du monde, contrairement à la plupart des autres pays de la zone euro dont le commerce dépend davantage des relations intra-régionales.

L'analyse par la GBTA des voyages sortants internationaux a démontré que l'une des plus fortes corrélations à travers les pays européens concerne les exportations. Le graphique http://photos.prnewswire.com/prnh/20120920/562669-b, par exemple, illustre la corrélation entre les voyages sortants internationaux et les exportations. Historiquement, les dépenses de voyages d'affaires ont tendance à précéder les exportations d'un trimestre ou deux.

Perspectives sur les voyages d'affaires par pays

Allemagne

  • La GBTA prédit que les dépenses de voyages d'affaires allemandes augmenteront de 1,6 % en 2012 pour atteindre 50,8 milliards de dollars USD et de 3,3 % en 2013 pour atteindre 52,5 milliards de dollars USD
  • On estime que les dépenses de voyages d'affaires intérieurs augmenteront de 2,8 % en 2012
  • Les dépenses de voyages d'affaires sortants internationaux de l'Allemagne déclineront de -3,0 % en 2012
  • Les dépenses de voyages d'affaires allemandes ont été soutenues par des secteurs de service et industriels relativement forts et sont réparties à travers un certain nombre d'antennes commerciales majeures, dont Francfort, Munich et Berlin

Royaume-Uni

  • En 2011, le Royaume-Uni comptait le second plus haut niveau de dépenses de voyages d'affaires d'Europe occidentale, avec 40,2 milliards de dollars USD.
  • Le Royaume-Uni maintient un volume commercial important sur le continent européen, résultant en une proportion élevée de dépenses de voyages d'affaires sortants internationaux (35 % en 2011)
  • La GBTA prédit que les dépenses totales de voyages d'affaires au Royaume-Uni resteront stables en 2012. Les voyages sortants internationaux depuis le Royaume-Uni chuteront de -3,1 % et les dépenses de voyages d'affaires intérieurs augmenteront de 1,6 %
  • Pour 2013, la GBTA prévoit que la croissance reprenne de l'allure (2,8 %), avec une hausse de 2,3 % pour les dépenses de voyages d'affaires intérieurs et une augmentation de 3,9 % pour les dépenses de voyages d'affaires sortants internationaux.

France

  • Les dépenses de voyages d'affaires françaises devraient endurer une baisse de -2,2 % en 2012, avec des dépenses totales de voyages d'affaires chutant pour atteindre 35,7 milliards de dollars USD
  • Les dépenses de voyages d'affaires françaises continueront de se rétablir avec l'économie européenne dans son ensemble en 2013 et on estime qu'elles augmenteront de 1,1 % pour atteindre 35,1 milliards de dollars USD.
  • Tout redressement des dépenses de voyages d'affaires françaises sera généré par les voyages intérieurs, qui devraient rester stables en 2012, suite de quoi une croissance de 4,5 % est prévue en 2013.
  • La GBTA prédit que les dépenses de voyages d'affaires sortants internationaux de la France chuteront de -5,7 % en 2012 et d'encore -4,6 % en 2013

Espagne

  • Le Sud de l'Europe restera en récession jusqu'à la fin 2013 au moins
  • La GBTA prévoit une baisse des dépenses de voyages d'affaires espagnoles de -7,8 % en 2012, pour atteindre 17,9 milliards de dollars USD
  • Les dépenses totales de voyages d'affaires intérieurs en Espagne chuteront de -5,9 % en 2012, puis encore de -0,4 % en 2013
  • Les dépenses d'affaires de voyages d'affaires sortants internationaux espagnoles, qui ont augmenté pour représenter un cinquième des dépenses totales de voyages d'affaires espagnoles, chuteront à un rythme encore plus rapide que les dépenses de voyages d'affaires intérieurs, soit de -14,4 % en 2012, puis encore de -6,2 % en 2013
  • Les voyages sortants internationaux subiront, en raison d'une faible économie intérieure, une croissance plus lente en Chine et aux États-Unis, ainsi qu'un euro relativement plus faible

Italie

  • Comparablement à l'Espagne, bien que dans une moindre mesure, la situation de l'Italie continue d'empirer plutôt que de s'améliorer
  • On s'attend à ce que les mesures d'austérité continuent d'affecter le secteur institutionnel et les budgets des voyages d'entreprises tout au long du reste de l'année 2012 - résultant en des baisses des dépenses de voyages d'affaires de -6,9 % en 2012, puis de -1,2 % en 2013
  •  Les dépenses de voyages d'affaires intérieurs italiennes chuteront de -6,5 % en 2012, puis à nouveau de -0,8 % en 2013.
  • Les dépenses de voyages d'affaires sortants internationaux, qui souffriront aussi d'un euro plus faible, chuteront de -10 % en 2012 et de -3,9 % en 2013

LA

SOURCE The Global Business Travel Association