La GSMA affirme que l'adoption de mHealth pourrait réduire le total des coûts de santé annuels en Europe de près de 100 milliards d'euros d'ici 2017

05 Juin, 2013, 20:34 BST de GSMA

-- mHealth (la santé mobile) peut améliorer les styles de vie, permettre le traitement à distance des malades chroniques ainsi que préparer les prestataires de soins de santé à prendre de meilleures décisions cliniques

LONDRES, 5 juin 2013 /PRNewswire/ -- La GSMA a publié aujourd'hui les conclusions d'une étude qui montre l'impact socio-économique significatif qu'aura l'adoption de la mHealth (santé mobile) en Europe. Ces conclusions révèlent que la santé mobile permettrait d'économiser près de 100 milliards d'euros en coûts de santé dans l'UE d'ici 2017 ainsi que d'ajouter 93 milliards d'euros de PIB. Le nouveau rapport de la GSMA, mis au point en partenariat avec PwC, indique également que grâce à l'utilisation du plein potentiel des solutions de santé mobile, d'ici 2017 les systèmes de santé de l'UE pourraient :

Enregistrer d'énormes économies de coûts

  • Réduire de 18 pour cent, soit 537 €, le total des dépenses annuelles en soins de santé par personne dans l'UE pour les patients bénéficiant de solutions de santé mobile
  • Réduire de 30-35 pour cent les coûts des soins pour les maladies chroniques grâce à une meilleure observance du traitement et à la surveillance à distance des patients

Améliorer les styles de vie

  • Aider 185 millions de patients à mener des vies plus saines et à gagner au total 158 000 années supplémentaires de vie
  • Habiliter près de 23 millions de personnes atteintes soit d'une maladie chronique ou à risque de développer une telle maladie à améliorer leur condition grâce à des mesures préventives et à un meilleur style de vie
  • Offrir à 9,4 millions de personnes à risque de développer une maladie chronique l'accès à un diagnostic plus précoce, et permettre à 11 millions de personnes atteintes de maladies chroniques et à neuf millions de patients âgés la possibilité de bénéficier de traitement et de surveillance à distance

Améliorer l'efficacité des ressources

  • Rendre possible le traitement de 24,5 millions de patients supplémentaires sans nécessiter davantage de médecins ou d'établissements de santé
  • Combler la pénurie de médecins dans l'UE en économisant au total 42 millions de jours ouvrables pour les médecins en 2017, tout en offrant du traitement à 126 millions de patients additionnels
  • Aider plus de 18 millions de patients atteints de maladies chroniques ou à risque de développer une telle maladie à rester en bonne santé, tout en améliorant leur productivité, contribuant ainsi chacun avec 5 139 € (soit 93 milliards € au total) au PIB de l'UE

« La prévalence croissante des maladies chroniques, les coûts relativement élevés des soins de santé et le vieillissement de la population sont autant de raisons de la crise des ressources de santé qui affecte  de nombreux pays de l'UE, mais que la technologie mobile pourrait désamorcer », a déclaré Michael O'Hara, directeur du marketing de la GSMA. « L'amélioration de l'accès aux services de santé et des gains d'efficacité favorisée par la santé mobile aidera les économies de l'UE à proposer des systèmes de santé durables et efficaces. Toutefois, les gouvernements et les régulateurs de l'UE doivent faire beaucoup plus pour stimuler, encourager et favoriser l'adoption des solutions de santé mobile au profit des citoyens de l'ensemble de la région. »

Surmonter les obstacles à l'adoption
Si les multiples obstacles – réglementaires, économiques, structuraux et technologiques – qui empêchent l'adoption commerciale et l'utilisation à grande échelle des solutions de santé mobile ne sont pas éliminés, l'adoption de la santé mobile risque d'être limitée à environ 10 pour cent de son potentiel en 2017. En d'autres mots, seulement cinq pour cent des avantages possibles de la santé mobile se concrétiseront, ce qui entraîne les conséquences suivantes :

  • Les économies en matière de soins de santé dans l'ensemble de l'UE seraient limitées à 6,6 milliards €, au lieu de près des 100 milliards € prévus pour 2017
  • Seulement 6,5 milliards € seront ajoutés au PIB de l'UE d'ici 2017, par rapport aux 93 milliards € possibles
  • Seulement 11,2 millions de patients des 185 millions possibles bénéficieraient de la santé mobile

La clé pour tirer pleinement parti du potentiel de la santé mobile est aux mains des gouvernements, des régulateurs et des payeurs des services de santé, tels que les compagnies d'assurance, auxquels il incombe de créer un milieu favorable à la croissance et ouvrir la voie pour l'adoption de la santé mobile. Les mesures essentielles susceptibles de favoriser l'adoption incluent :

  • L'intégration de la santé mobile dans les stratégies de santé nationales des pays de l'UE pour harmoniser le développement des services de santé mobile avec les priorités en matière de soins de santé de chaque pays
  • La création de politiques et cadres visant à encourager le déploiement de solutions novatrices de santé mobile et à clarifier la certification et les voies d'accès au marché, tout en garantissant la confiance, la qualité et la sécurité des utilisateurs finals.
  • La création d'incitations novatrices et durables pour encourager tant les prestataires de services de santé que les patients à adopter les solutions de santé mobile
  • La sensibilisation et la formation des professionnels de la santé, des patients et des consommateurs en matière de santé mobile.

Afin d'appliquer efficacement ces recommandations, la GSMA appelle les principales parties prenantes à agir d'urgence pour s'assurer que les avantages potentiels de la santé mobile se concrétisent afin de relever les défis actuels et futurs en matière de santé dans les pays de l'UE.

Pour voir le rapport et obtenir un complément d'information sur le programme mHealth de la GSMA, rendez-vous sur le site : www.gsma.com/connectedliving/socio-economic-impact-of-mhealth.

À propos de la GSMA
La GSMA représente les intérêts des opérateurs de téléphonie mobile du monde entier. Présente dans plus de 220 pays, la GSMA rassemble près de 800 opérateurs mobiles dans le monde, ainsi que plus de 230 sociétés actives dans l'écosystème mobile élargi, dont des fabricants de téléphones, des fabricants de logiciels, des fournisseurs d'équipements et des sociétés Internet ainsi que des organisations dans des secteurs tels que les services financiers, les soins de santé, les médias, les transports et les services publics. La GSMA organise également des événements majeurs tels que le Mobile World Congress (Congrès mondial de la téléphonie mobile) et la Mobile Asia Expo.

Pour de plus amples informations, veuillez consulter le site Internet de la GSMA au www.gsma.com ou le Mobile World Live, le portail en ligne du secteur de la communication mobile sur www.mobileworldlive.com.

 

LA

SOURCE GSMA



Liens connexes

http://www.gsma.com