La GSMA et Facebook annoncent une initiative conjointe pour connecter à Internet les personnes qui ne le sont pas

25 Février , 2014, 12:05 GMT de GSMA

 -- La GSMA et Facebook concentreront leurs travaux sur la réduction du coût total de propriété de la technologie mobile

BARCELONE, Espagne, 25 février 2014 /PRNewswire/ -- La GSMA et Facebook, par l'intermédiaire de son partenariat Internet.org, ont annoncé aujourd'hui une initiative conjointe visant à connecter les milliards d'hommes et de femmes qui n'ont pas actuellement accès aux services de communications utilisant Internet. Cette initiative veillera à réduire le coût total de propriété du mobile, dès lors que le mobile sera la technologie de base pour la plus grande majorité des gens sur les marchés en développement.

« Bien qu'il existe près de 7 milliards de connexions mobiles dans le monde, seuls 3,4 milliards de personnes possèdent un téléphone portable », explique Tom Phillips, directeur des questions de réglementation à la GSMA. « Pour beaucoup de personnes dans le monde, et principalement sur les marchés émergents, la technologie mobile est le seul moyen d'accéder à Internet et aux services d'informations et de communications qu'il permet. Connecter le milliard suivant est un objectif important pour la GSMA, et nous sommes heureux de collaborer avec Facebook et Internet.org pour concrétiser cet objectif ».  

« Nous avons instauré le partenariat Internet.org l'année passée en vue de contribuer à relever le défi d'offrir à tous un accès abordable à Internet », selon Elliot Schrage, vice-président des communications et de la politique générale chez Facebook. « Les opérateurs mobiles joueront un rôle essentiel pour relever ce défi, et nous sommes heureux de pouvoir travailler avec la GSMA pour s'assurer que l'Internet mobile puisse être proposé de manière durable et abordable ».

Les activités menées par la GSMA et Facebook seront fondées sur une collaboration avec les pouvoirs publics sur les marchés en développement afin de prendre en compte les principaux facteurs qui ont un impact sur l'accessibilité économique et la disponibilité. Ce partenariat visera essentiellement à instaurer un environnement durable en vue de favoriser les investissements dans les infrastructures mobiles et leur utilisation, ainsi qu'à éliminer ou à réduire les taxes actuelles propres à la technologie mobile ou à décourager l'imposition de nouveaux régimes fiscaux. La GSMA et Facebook ont récemment publié des rapports examinant ces questions de près.

L'étude de la GSMA, intitulée « Mobile Taxes and Fees: A Toolkit of Principles and Evidence » (Taxes et redevances sur le mobile : manuel des principes et des éléments concrets), a examiné les charges fiscales qui pèsent actuellement sur la technologie mobile dans 19 pays des marchés en développement et mis en évidence les effets néfastes considérables qu'exerce l'imposition propre au secteur sur ces marchés. Les conclusions de l'étude montrent que les taxes sur la technologie mobile sont un frein à la croissance du secteur ainsi qu'au recours aux services mobiles par les consommateurs. Facebook s'associe à la GSMA qui recommande que les pouvoirs publics interviennent rapidement pour réduire les taux excessifs des taxes et des redevances imposés au secteur mobile.

Le rapport de Facebook, intitulé « Value of Connectivity » (La valeur de la connectivité), examine quant à lui les retombées qu'auraient l'élargissement de l'accès Internet aux milliards de personnes qui ne sont pas connectées aujourd'hui. Les conclusions montrent que si les pays en voie de développement pouvaient rattraper leur retard en termes de pénétration d'Internet pour atteindre les niveaux qu'affichent aujourd'hui les économies développées, ils bénéficieraient d'une forte croissance de leur PIB et de leur productivité et constateraient une amélioration des conditions de santé et des conditions d'accès à l'éducation, ce qui permettrait de façon évidente de réduire la pauvreté et de promouvoir le développement économique et social à long terme.

Ensemble, la GSMA et Facebook se pencheront également sur toute une série d'autres questions en vue d'accroître l'accessibilité économique et de connecter la population mondiale à Internet, parmi lesquelles : maximiser la disponibilité d'un spectre harmonisé afin de favoriser l'adoption du haut débit mobile, évaluer la création de points d'échange Internet (IXP) locaux, favoriser l'élaboration de contenus Internet locaux, et examiner l'efficacité du Fonds de service universel.

Le rapport de la GSMA intitulé « Mobile Taxes and Fees: A Toolkit of Principles and Evidence » peut être consulté sur www.gsma.com/publicpolicy/tax/research-and-resources.

Le rapport de Facebook intitulé « Value of Connectivity » peut être consulté sur http://internet.org/press/value-of-connectivity.

A propos de la GSMA 
La GSMA représente les intérêts des opérateurs de téléphonie mobile à travers le monde. Présente dans plus de 220 pays, la GSMA rassemble près de 800 opérateurs de téléphonie mobile dans le monde, ainsi que 250 sociétés dans l'écosystème mobile élargi, dont des fabricants de téléphones, des éditeurs de logiciels, des fournisseurs d'équipement, des sociétés Internet et des organismes dans les secteurs des services financiers, de la santé, des médias, des transports et des services publics. La GSMA organise également les plus grands événements du marché, tels que le Mobile World Congress et le Mobile Asia Expo. 

Pour de plus amples informations, rendez-vous sur le site Internet de la GSMA www.gsma.com. Suivez la GSMA sur Twitter : @GSMA.

A propos de Facebook
Facebook a pour mission de donner aux gens le pouvoir de partager et de rendre le monde plus ouvert et plus connecté. Les gens ont recours à Facebook pour rester en contact avec leurs amis et leur famille, pour savoir ce qui se passe dans le monde, et pour partager et exprimer ce qui les touche.

A propos d'Internet.org
Internet.org est un partenariat mondial entre des ténors de la technologie, des associations sans but lucratif, des communautés locales et des experts qui collaborent pour offrir l'Internet aux deux tiers des habitants de la planète qui n'y ont pas accès.

LA

SOURCE GSMA



Liens connexes

http://www.gsma.com