La GSMA lance le service d'analyse comparative de réseaux Mobile Energy Efficiency

17 Novembre, 2010, 17:31 GMT de GSMA

HONG KONG, November 17, 2010 /PRNewswire/ --

- Une initiative destinée à aider l'industrie du mobile à réduire la facture énergétique annuelle de $35 milliards et à réduire les émissions de carbone des ORM

La GSMA a annoncé aujourd'hui le lancement du service d'analyse comparative de réseau Mobile Energy Efficiency (MEE), une initiative qui permettra d'effectuer des mesures comparatives de l'efficacité énergétique des réseaux et aidera les opérateurs de réseaux mobiles (ORM) à réduire leurs coûts énergétiques et leur empreinte carbone. Grâce à ces informations, il sera désormais possible d'identifier la portée des gains d'efficacité potentiels et de concevoir des programmes pour parvenir à ces économies.

<< Il y a tout juste un an, nous avons publié le Manifeste vert du mobile, qui soulignait les plans du secteur en matière de diminution des émissions de gaz à effet de serre par connexion de 40 pour cent à l'horizon 2020. Ce service d'analyse comparative de l'efficacité énergétique mobile de la GSMA est un outil essentiel dans la réalisation de cet objectif >>, a expliqué Gabriel Solomon, premier vice-président en charge de la politique publique de la GSMA.

Près de 80 pour cent de la consommation d'énergie du secteur provient du réseau, et les coûts de l'énergie deviennent également l'une des composantes majeures des coûts opérationnels des réseaux pour les ORM. De ce fait, les solutions d'efficacité énergétique, comme le service MEE, deviennent une priorité stratégique.

Crée en coopération avec China Mobile, Telefonica et Telenor, le service MEE permettra :

    
    - de quantifier le coût et les économies de CO2e pour les ORM ;
    - de promouvoir une méthodologie cohérente d'analyse comparative de
      l'efficacité énergétique des réseaux et d'autres indicateurs clés de
      performance habituels ;
    - de collecter des données industrielles et des résultats comparatifs
      pour permettre aux ORM de procéder eux-mêmes à des mesures externes et
      internes, de quantifier les gains potentiels d'efficacité ; et
    - d'assurer la coordination de l'ensemble du secteur et des acteurs
      réglementaires, de manière à ce que la méthodologie d'analyse
      comparative soit adoptée comme norme mondiale.

<< China Mobile s'est engagé à améliorer l'efficacité de ses équipements afin de réduire la consommation et les coûts de l'énergie, réduisant ainsi les émissions de carbone et respectant les objectifs de la GSMA. China Mobile a formulé sept normes d'évaluation énergétique mondiale leaders utilisées lors des passations de marchés, qui guident les vendeurs d'équipement dans le développement de solutions à faible consommation >>, a souligné l'un des hauts responsables de CMCC.

<< Nous avons passé les dix dernières années à mesurer, à comparer et à améliorer l'efficacité énergétique des activités opérationnelles de Telefonica dans les différents pays où nous sommes présents. Il est maintenant pour nous essentiel de faire partie de ce vaste exercice au niveau du secteur visant à créer des réseaux de télécommunication plus durables >>, a expliqué pour sa part Gabriel Bonilha, responsable des transformations de réseaux chez Telefonica.

<< Les résultats du service Mobile Energy Efficiency ajouteront une valeur importante à l'approche que Telenor a adoptée pour mieux gérer l'utilisation de l'énergie sur ses réseaux >>, a expliqué Harald Birkeland, conseiller international en énergie au sein du groupe Telenor.

A ce jour, il est difficile d'établir des comparaisons significatives entre des réseaux mobiles qui, par exemple, intègrent des technologies différentes, utilisent différents types d'alimentation, ou sont situés dans des pays à densités de population, conditions géographiques et climats différents. La méthodologie MEE a été conçue pour << normaliser >> ou ajuster les indicateurs clés de performance énergétique pour des facteurs ne relevant pas du contrôle d'un ORM, afin de permettre d'établir des comparaisons entre différents réseaux. C'est la raison pour laquelle cette méthodologie s'attache à la consommation d'énergie opérationnelle et non à d'autres mesures énergétiques du cycle de vie, telles que l'énergie intégrée dans les équipements. Après la normalisation, il est possible de voir quels réseaux sont sur- ou sous-performant en termes de consommation et de gestion de l'énergie, et où peut se trouver un potentiel important de réduction des coûts d'énergie et des émissions.

Cette méthodologie établit une mesure comparative des réseaux mobiles en comparant quatre indicateurs clés de performance :

    
    - la consommation d'énergie du réseau mobile par connexion mobile ;
    - la consommation d'énergie du réseau mobile par site cellulaire ;
    - la consommation d'énergie du réseau mobile par unité de trafic mobile
      et
    - la consommation d'énergie du réseau mobile par unité de revenu mobile.

Le MEE s'inscrit dans le cadre de l'approche holistique de la GSMA envers l'environnement et vient compléter les activités du Green Power for Mobile (GPM), qui fait progresser l'utilisation d'une énergie renouvelable pour alimenter les stations de base. Dans le cadre du GPM, le programme Community Power from Mobile vise à catalyser le déploiement de l'alimentation vers des zones éloignées et hors réseau préalablement non desservies, en utilisant les réseaux mobiles ruraux comme clients de base et en utilisant l'excédent de production électrique pour desservir les communautés locales.

À propos de la GSMA

La GSMA représente les intérêts de l'industrie mondiale des communications mobiles. Couvrant 219 pays, la GSMA unifie près de 800 opérateurs mondiaux, ainsi que plus de 200 sociétés du vaste écosystème mobile, y compris les fabricants d'appareils, les sociétés de logiciel, les fournisseurs d'équipements, les sociétés de l'internet et les organisations des médias et du divertissement. La GSMA s'attache à innover, incuber et créer de nouvelles opportunités pour ses membres, dans le but ultime de favoriser la croissance de l'industrie des communications mobiles.

Pour de plus amples informations, veuillez consulter Mobile World Live, le nouveau portail en ligne de l'industrie des communications mobiles, à l'adresse http://www.mobileworldlive.com ou le site web d'entreprise de la GSMA, à l'adresse http://www.gsmworld.com.

LA

SOURCE GSMA