La NTT présente le FASA, nouveau concept pour systèmes d'accès du futur

15 Février , 2016, 00:37 GMT de Nippon Telegraph and Telephone Corporation

- Avec une conception modulaire du matériel d'accès, la NTT permet aux prestataires de services d'être immédiatement opérationnels -

TOKYO, 9 février 2016 /PRNewswire/ -- Dans le but de permettre rapidement et à bas coût une offre de gamme de services plus diversifiée, la Nippon Telegraph and Telephone Corporation (désignée ici par « NTT ») a présenté le concept FASA (*1) (Flexible Access System Architecture, architecture flexible pour système d'accès) destiné aux développements technologiques sur de futurs réseaux d'accès. Le FASA vise à aider le grand public et les prestataires de service utilisant des réseaux d'accès et souhaitant immédiatement soit les utiliser, soit proposer leurs services.

Le FASA n'aura pas recours à des équipements conventionnels spécialement conçus, mais va plutôt modulariser autant que possible les diverses fonctions individuelles des équipements d'accès afin de permettre une combinaison libre de celles-ci. Ceci facilitera l'intégration à faible coût de fonctions dans les équipements, avec la flexibilité nécessaire pour les services, tout en préservant pour ceux-ci la même qualité. Un concept aussi novateur de la technologie de modularisation pour sa mise en œuvre dans les équipements d'accès représente une première de ce genre dans le monde. En outre, une API (*2) développée en collaboration avec divers partenaires sortira en plusieurs phases afin d'en promouvoir une utilisation commune.

La NTT a élaboré NetroSpherePIT en tant qu'environnement d'essais visualisés de la mise en application du concept NetroSphere (*3). Les essais du FASA dans le cadre du NetroSpherePIT ont déjà commencé en parallèle avec des essais de technologies concourant à ce concept, comme Multi-Service Fabric (MSF), la nouvelle architecture MAGONIA et Integrated Management (gestion intégrée). La recherche-développement (R et D) de la NTT s'élargira davantage dans l'avenir en faisant appel à la coopération d'autres opérateurs et vendeurs.

Contexte
En février 2015, la NTT présente le concept NetroSphere, une vision de la R et D pour les réseaux de communications du futur. À l'époque, MSF et MAGONIA sont également annoncés en tant qu'initiatives allant dans le sens de la mise en œuvre de ce concept et de la transformation des structures de réseaux à l'avenir. En outre, en mai 2014, la NTT avait révélé le « Hikari Collaboration Model » (modèle Hikari de collaboration), mettant en avant une utilisation plus vaste des réseaux d'accès grâce à la collaboration de divers acteurs économiques dans la création de services de communications. Les réseaux sont toutefois pourvus d'un grand nombre d'équipements spécifiques à ces accès ; ceci rend difficile un changement rapide ou une introduction de fonction, et va à l'encontre de réductions importantes au niveau des coûts. Le FASA a été introduit dans ce contexte comme faisant partie du concept NetroSphere afin de transformer les réseaux d'accès et leurs architectures de systèmes.

FASA (fig. 1)
De façon conventionnelle, une infrastructure de réseau se compose d'équipements spécifiquement développés pour chaque fonction. Il en est de même pour les réseaux d'accès, lesquels renferment un grand nombre d'équipements spécialement conçus. Ainsi, afin d'ajouter ou de modifier une fonction répondant aux exigences de nouveaux services, il est aujourd'hui nécessaire de reprendre à nouveau le développement d'un équipement au niveau de celui-ci. Les spécifications des équipements de surcroît varient d'un vendeur à l'autre, ce qui rend difficile la réalisation d'économies importantes sur le matériel et en complique la maintenance.

Avec le FASA, les composants d'un équipement d'accès se séparent en trois types : (1) composants logiciels, (2) matériel générique et (3) modules externes. Le FASA permet à l'équipement d'accès de fournir ses fonctions nécessaires par l'intermédiaire d'une combinaison sans restriction de ces trois types de composants. Avec les composants logiciels (1), il sera possible d'ajouter de nouvelles fonctions rapidement et de manière flexible simplement en ajoutant ou en mettant à jour le logiciel nécessaire correspondant aux exigences de services. Pour les fonctions génériques de l'équipement d'accès, le matériel générique (2) aura moins souvent besoin de nouveaux développements au niveau de l'équipement, car on tend vers un ensemble de composants génériques communs. Avec la création de tels composants, on peut s'attendre à de plus faibles coûts de matériel et à une maintenance plus simple, le nombre de types de composants nécessitant une maintenance étant ainsi réduit. Pour des fonctions comme la transmission optique, difficiles à traiter soit par composants logiciels soit par matériel générique, l'optimisation de leurs capacités peut s'obtenir avec l'utilisation de modules externes (3) pouvant se substituer aux appareils dédiés afin de répondre aux exigences de services.

Le FASA vise à obtenir une structure pouvant répondre aux besoins de prestataires de services recherchant une opérationnalité immédiate. Pour ceci, il rend possible l'addition ou l'échange de composants logiciels récemment développés et de modules externes, nécessaires aux fonctionnalités définies par la demande du grand public et des prestataires de services. Par exemple, le trafic entre mobiles grandit d'année en année, et l'on s'attend à ce qu'il soit pris en charge de façon efficace en faisant appel à la coordination entre communications mobiles et systèmes d'accès. Les spécifications de communications mobiles sont à un stade d'évolution rapide et les systèmes d'accès peuvent permettre aux prestataires de services d'intervenir plus tôt grâce au matériel générique du FASA, à des accessoires de composants logiciels en temps opportun et au recours à des modules externes.

API utilisable en commun par de multiples partenaires (fig. 2)
Le FASA cible un fonctionnement sous conception modulaire tout en préservant la qualité des services d'accès (par ex. vitesses de transmission équitables entre clients) assurée par les équipements conventionnels spécifiques d'accès. Les équipements d'accès seront modularités dans ce but avec la mise en œuvre décrite ci-dessus. Il sera nécessaire d'introduire une API pour traiter les échanges de données entre ces composants. Il s'agit d'un concept novateur, le premier de ce genre dans le monde. En outre, on peut s'attendre à ce que les vendeurs soient attirés en grand nombre par cette introduction d'une API utilisable en commun par des partenaires à la fois nationaux et internationaux, avec conception modulaire, compatibilité universelle et diminution des coûts. La NTT a planifié d'introduire l'API du FASA en plusieurs phases en progressant vers le futur (la première sortie d'API est programmée pour mai 2016). Le travail de mise au point s'effectuera en collaboration avec des partenaires apportant leur assistance au concept central du projet.

Essais dans le NetroSpherePIT (fig. 3)
La NTT a élaboré NetroSpherePIT en tant que milieu d'essais pour le concept NetroSphere. Il sert aux travaux d'identification de problèmes et de mise en application du concept dans la pratique. NetroSpherePIT, nommé ainsi par référence au « pit » (stand de ravitaillement) dans une course automobile, sert d'espace pour l'envoi sur le terrain (c.-à-d. pour commercialisation) de technologies et services nouveaux en coopération avec une diversité de partenaires. Cette mise à l'essai collaborative a déjà commencé avec certaines sociétés en partenariat. Au NTT R&D Forum 2016 (*4), le FASA subira en public un essai de fonctionnement dans NetroSpherePIT en parallèle avec MSF, MAGONIA et Integrated Management. La faisabilité y sera testée dans NetroSpherePIT pour des prototypes dans lesquels la fonctionnalité Optical Line Termination (OLT, raccordement de lignes optiques) est traitée par des composants matériels modularisés et par quelques composants logiciels modularisés. Ces prototypes seront évalués dans un environnement virtuel avec une utilisation de matériel générique.

Vue sur le futur 
Pour que le FASA porte ses fruits, il sera nécessaire que cette transformation se réalise en partenariat avec de nombreux acteurs de l'industrie des communications. La NTT va à l'avenir coopérer avec des vendeurs de matériel, opérateurs et autres à l'échelon national et à l'échelon international, tous partageant une vision du FASA ou de quelque chose qui lui soit semblable. Une coopération ouverte se poursuivra également pour des initiatives comme les travaux en commun de mise au point d'API et les essais en commun sous contexte NetroSpherePIT.

Terminologie
(*1) FASA : Flexible Access System Architecture, architecture flexible pour système d'accès.

(*2) API : interface de programmation d'application. Il s'agit d'une interface spécialisée dans la façon dont les composants interagissent.

(*3) Concept NetroSphere : « NetroSphere: Towards the Transformation of Carrier Networks » (NetroSphere : vers une transformation des réseaux de transporteurs, communiqué de presse NTT, 19 février 2015)

(*4) NTT R&D Forum 2016 :
Forum R et D de la NTT, devant se tenir les 18 et 19 février 2016 au NTT Musashino R&D Center (centre de la R et D de la NTT à Musashino en Tokyo).

À propos de Nippon Telegraph and Telephone Corporation
Siège : Chiyoda-ku, Tokyo
PDG : Hiroo Unoura

Pièces jointes / références
(fig. 1 : http://prw.kyodonews.jp/prwfile/release/M103662/201602087715/_prw_OI1fl_klx47q8d.jpg )
(fig. 2 : http://prw.kyodonews.jp/prwfile/release/M103662/201602087715/_prw_OI2fl_6E48wyI1.jpg )
(fig. 3 : http://prw.kyodonews.jp/prwfile/release/M103662/201602087715/_prw_OI3fl_S953JlC4.jpg )

FASA et MSF sont des marques commerciales de la NTT. MAGONIA est une marque commerciale déposée de la NTT.

LA

SOURCE Nippon Telegraph and Telephone Corporation