La numérisation des points de vente et la multiplication de leur canaux : les points clés de concurrence pour les opérateurs de télécommunications

11 Février , 2014, 07:00 GMT de Indra

MADRID, February 11, 2014 /PRNewswire/ --


  • Selon une étude réalisée par la division de conseil d'Indra, les opérateurs doivent mettre en œuvre des mécanismes multicanaux sélectifs et numériques capables d'augmenter la satisfaction de leur clientèle et de minimiser les coûts totaux d'attraction
  • Pour la période 2008-2012, les estimations indiquent que les opérateurs européens ont perdu jusqu'à 12 milliards EUR de rentabilité, tandis que de nouveaux acteurs tels que Google et Microsoft captent 35 % de l'activité des opérateurs de télécommunications
  • Un « accès complet » au point de vente, un service universel et individualisé et des synergies multicanales plus performantes sont quelques-uns des points clés permettant d'aborder cette évolution

Dans le secteur de la vente au détail, l'évolution des canaux de vente et de service vers un modèle numérisé et multicanal permettra aux opérateurs de télécommunications européens d'être en mesure d'augmenter leur rentabilité et d'assurer leur survie. Ce constat est documenté dans l'étude réalisée par Business Consulting, division de conseil d'Indra, intitulé « Quanta de la vente au détail : numérisation et aspects multicanaux pour les stratégies liées aux canaux de vente et de service à la clientèle des opérateurs de télécommunications ». Ce document analyse les stratégies que les opérateurs de télécommunications doivent adopter pour faire face aux évolutions numériques du marché et aux nouvelles dynamiques d'achat de leurs clients actuels, dans le but de compenser la baisse des revenus constatée pour les produits de consommation de masse traditionnels.

Selon cette étude, les marchés saturés des opérateurs de télécommunications, tels que l'Europe, sont actuellement tenus de relever des défis particulièrement complexes afin de garantir leur survie. La faiblesse du potentiel des marchés liée à des taux élevés de pénétration, le départ de la clientèle au profit de nouveaux opérateurs à bas coûts, la réduction de la demande en téléphonie analogique et le cadre législatif défavorable sont quelques-uns des facteurs qui affectent négativement les déclarations de revenus des opérateurs, ce qui se traduit par des baisses significatives de leur marge de BAIIA.

Le rapport mentionne des données recueillies au cours de diverses études qui signalent les difficultés en terme de BAIIA auxquelles font face les opérateurs européens. On estime qu'entre 2008 et 2012, ces opérateurs ont perdu jusqu'à 12 000 milliards EUR de rentabilité et que la marge de leur BAIIA a chuté d'environ trois points chaque année. En outre, de nouveaux acteurs tels que Google et Microsoft captent 35 % de l'activité des opérateurs de télécommunications.

Pour surmonter ces difficultés, les experts d'Indra ont défini pour les opérateurs de télécommunications un nouvel axe dans le domaine de la vente au détail, parallèlement à la théorie des quanta. En d'autres termes, il est essentiel d'évoluer et d'exister sous de nombreuses formes simultanément, de sorte que les limites intercanales soient réduites au minimum afin d'attirer, séduire et finalement convertir les visites en ventes.

Pour consulter cette information en intégralité  : http://www.indracompany.com/en/noticia/point-of-sale-digitalisation-and-multichannel-focus-keys-for-telcos-to-compete

Communication et relations avec les médias
Tél. : +(34)91-480-97-01  
indraprensa@indracompany.com
Siglo 21 Comunicacion
info@siglo21comunicacion.com

LA

SOURCE Indra