La Règlementation de l'UE suit l'interdiction volontaire mondiale de l'industrie des fragrances

18 Février , 2011, 20:55 GMT de Ifra

BRUXELLES, February 18, 2011 /PRNewswire/ -- La Commission européenne vient d'annoncer sa décision d'interdire le composant de fragrance Musk xylène en vertu de la nouvelle Règlementation européenne REACH sur les produits chimiques, alignant les règlementations de l'UE sur les normes mondiales de l'IFRA.

L'Association internationale des fragrances (IFRA) a volontairement interdit le Musk xylène par le biais des normes de l'IFRA, dans le cadre du programme mondial d'auto-règlementation de l'industrie des fragrances contenue dans le Code de pratique de l'IFRA.

Le composant a été interdit en raison de ses effets potentiellement néfastes sur l'environnement.

Les normes de l'IFRA forment la base du système de gestion des risques mondialement accepté et reconnu pour l'innocuité de l'utilisation d'ingrédients de fragrances et sont intégrées dans le processus de gestion des risques des produits, le Code de pratique de l'IFRA. Il s'agit du système d'auto-règlementation de cette industrie, basé sur les évaluations des risques effectuées par un Panel d'experts indépendants.

Ce Panel d'experts* est composé de spécialistes indépendants de renom, représentant notamment les domaines de la dermatologie, de la toxicologie, de la pathologie ou des sciences environnementales. Son rôle est d'évaluer les données d'une fragrance pour vérifier si elle respecte le niveau d'utilisation actuel et pour garantir l'absence de risque pour le consommateur et l'environnement. Dans les cas où l'examen d'innocuité révèle une brèche du niveau d'utilisation actuel, le Panel recommande à l'IFRA d'émettre une norme limitant ou interdisant le composant en question. C'est ce même processus qui a mené à la création d'une norme de l'IFRA interdisant l'utilisation du Musk xylène dans le cadre du 44ème Amendement au Code de pratique de l'IFRA en juin 2009. Tous les membres de l'IFRA adoptent ce Code de pratique et les adhésions représentent environ 90 % du volume total de composants de fragrance.

"Je suis ravi que l'un des protocoles règlementaires les plus complets au monde s'aligne sur notre propre programme mondial d'innocuité", a déclaré Pierre Sivac, Président de l'IFRA. "Nous avons toujours pris très au sérieux nos responsabilités vis-à-vis de l'innocuité et une fois encore, notre approche d'auto-règlementation s'est avérée être encore mieux actualisée grâce à nos connaissances scientifiques actuelles et à une mise en oeuvre plus rapide et moins coûteuse pour l'industrie et les consommateurs. Nous ne cesserons de multiplier nos efforts pour garantir que les fragrances soient appréciées en toute sécurité en déployant nos normes dans le monde entier."

http://www.ifraorg.org

LA

SOURCE Ifra