La sauvegarde prend trop de temps ? Comment réduire de moitié les temps de sauvegarde

14 Mars, 2011, 12:07 GMT de Diskeeper Corporation

LONDRES, March 14, 2011 /PRNewswire/ --

- "Avant, il nous fallait 25 heures pour réaliser notre sauvegarde hebdomadaire... nous avons été à même de réduire notre temps de sauvegarde à 9 heures" -L'Administrateur Lotus Notes chez SandvikSIT

Parmi toutes les activités informatisées, la sauvegarde est probablement la plus importante. Une fois que les ventes sont faites, que les transactions sont terminées, que les marchandises ont été expédiées ou que les services ont été fournis, et que le revenu est encaissé, avoir des données accessibles concernant tous ces processus est extrêmement important pour des raisons légales, financières et beaucoup d'autres raisons. Tout ce qui facilite grandement les sauvegardes est donc également primordial.

Les sauvegardes peuvent être freinées par un certain nombre de facteurs, mais le principal facteur concerne la lecture et la rédaction des E/S. Dans le processus de sauvegarde, un ensemble complet de données doit être lu et ensuite copié autre part. Cet ensemble de données peut être dispersé sur un volume ou plusieurs. Si un grand nombre d'E/S supplémentaires est nécessaire pour lire les fichiers avant qu'ils ne soient transférés, la vitesse de sauvegarde est fortement impactée. Au mieux, le résultat est une sauvegarde qui est fortement ralentie, et au pire c'est une sauvegarde qui a échoué.

Les E/S supplémentaires sont nécessaires lorsque les fichiers sont partagés en multiples morceaux, appelés fragments. La fragmentation est la condition selon laquelle des morceaux de fichiers individuels et l'espace libre sur un disque ne sont pas contigus, mais plutôt cassés et éparpillés au sein du disque. Il n'est pas du tout rare de voir un fichier fragmenté en milliers ou même dizaines de milliers de fragments. L'impact sur les sauvegardes de fichiers se trouvant dans un tel état est considérable.

Suite à la très grande complexité des solutions actuelles de sauvegarde, une simple défragmentation n'est plus adéquate. Etant donné que la défragmentation traditionnelle est désormais dépassée, aujourd'hui une majorité d'entreprises traitent ces problèmes avec le très performant logiciel Diskeeper(R).

"J'ai remarqué sur mon serveur de sauvegarde qu'il fallait environ 14 heures pour sauvegarder les données de la semaine", a déclaré Dusty Bailey, l'Ingénieur du Réseau de Z Capital Partners.

"Après avoir découvert Diskeeper, que j'utilise maintenant depuis plus de 3 ans, sur tout, j'ai économisé énormément de temps, et je n'ai plus à m'inquiéter à propos des ralentissements des serveurs ou des postes de travail. Cela a également libéré mes week-ends. Le serveur de sauvegarde de 12 téraoctets est totalement défragmenté, les 14 heures nécessaires pour sauvegarder les neuf serveurs sont passées de 14 à 10 heures. Il possède 15 lecteurs de disques de 1 téraoctet, donc, je peux le dire, il y a réellement une vraie différence lorsque l'on utilise Diskeeper."

Jimmy Beltran, l'Administrateur de Lotus Notes chez SandvikSIT Americas, a ajouté : "Nous utilisons le serveur Diskeeper Enterprise sur notre application Domino Lotus Notes et aussi sur les serveurs de messagerie. Nous utilisons ceux-ci sur plusieurs tableaux RAID 5 qui englobent plus de 2,75 téraoctets de données utilisateur. Auparavant, il nous fallait 25 heures pour réaliser notre sauvegarde hebdomadaire des serveurs Domino. En utilisant Diskeeper, nous avons été à même de réduire notre temps de sauvegarde à 9 heures."

Le performant logiciel Diskeeper, qui va bien au-delà de la défragmentation, comprend la technologie IntelliWrite(R) qui évite une grande partie de la fragmentation avant qu'elle se produise. Pour compléter une bonne solution d'optimisation, Diskeeper comprend la technologie I-FAAST(R), qui accélère les temps d'accès aux fichiers qui sont jusqu'à 80 pour cent plus rapides pour répondre aux fortes charges de travail des applications comprenant un grand nombre de fichiers. Diskeeper comprend également de grandes capacités pour la gestion du réseau et un système critique de protection des fichiers. La technologie propriétaire InvisiTasking(R) de Diskeeper permet que toutes les tâches de Diskeeper soient réalisées automatiquement, en arrière-plan.

Son avantage supplémentaire est que grâce à l'élimination des mouvements mécaniques obtenue avec Diskeeper, la durée de vie du lecteur de disque est prolongée de 50 pour cent ou plus.

Avec Diskeeper, les sauvegardes sont terminées en temps opportun et n'échouent plus à cause de problèmes d'embouteillage des E/S. C'est une partie intégrante de toute solution complète de sauvegarde

http://www.Diskeeper.com

LA

SOURCE Diskeeper Corporation