La SGX souhaite la bienvenue aux cotations secondaires avec des règles simplifiées

31 Octobre, 2014, 10:43 GMT de Singapore Exchange

SINGAPOUR, 31 octobre 2014 /PRNewswire/ -- La Singapore Exchange (SGX) est en train de simplifier les règles pour les sociétés cotées en secondaire, afin de faire croître davantage son marché boursier.

« Lorsqu'une société est cotée en secondaire à la SGX, elle jouit d'un meilleur profil en Asie et d'un meilleur accès à un plus grand nombre d'investisseurs. La manière dont nous réglementons les cotations secondaires est désormais plus claire à la fois pour les sociétés et pour les investisseurs. Nous accueillons davantage de cotations en provenance de juridictions développées et bien réglementées qui rejoignent notre famille de sociétés cotées en bourse », a déclaré Magnus Bocker, chef de la direction de la SGX.

La SGX est la bourse de valeurs la plus internationale au monde avec 40 % de ses sociétés cotées en provenance de l'extérieur de Singapour, dont 35 cotations secondaires.

À compter du 3 novembre 2014, la SGX estimera qu'une société provient d'une juridiction dite « développée », si à la fois le FTSE et le MSCI classent la juridiction de la bourse d'origine de la société comme « développée ». Le FTSE et le MSCI, principaux fournisseurs d'indices internationaux, ont actuellement classé 23 juridictions dont Singapour comme « développées ». La SGX traitera toutes les autres juridictions comme « en voie de développement ».

Lorsqu'une société est cotée en secondaire à la SGX et cotée en principale sur le tableau principal de n'importe laquelle des 22 juridictions développées autres que Singapour, la SGX n'imposera pas d'autres obligations réglementaires dans cadre du nouvel accord. Une telle société doit rester cotée en principale à la bourse de son pays d'origine et se conformer à l'ensemble des règles pertinentes de sa bourse de valeurs d'origine. Cela diffère de l'accord actuel en vertu duquel les sociétés peuvent se confronter à des obligations supplémentaires une fois qu'elles sont cotées en secondaire à la bourse SGX.

Pour une société provenant d'une juridiction en voie de développement, la SGX examinera les obligations juridiques et réglementaires de sa bourse de valeurs d'origine et pourra imposer d'autres obligations, afin d'améliorer la protection des actionnaires et les normes de gouvernance d'entreprise. 

La SGX continuera à évaluer si une société qui cherche une cotation secondaire convient ou non au marché de Singapour, notamment si elle peut répondre aux critères d'admission pour la SGX.

Le site Web de la SGX contiendra davantage d'informations sur les cotations secondaires à partir du 3 novembre 2014, notamment une séparation claire entre ces sociétés et les sociétés cotées en principale, avec l'indication si la cotation secondaire provient d'une juridiction développée ou en voie de développement, et la portée des obligations réglementaires supplémentaires pour chaque société cotée en secondaire, le cas échéant.

Le nouvel accord et les nouvelles règles de la SGX sur les cotations secondaires font suite à une consultation publique réalisée en juin 2014. Pour obtenir une liste des sociétés actuellement cotées en secondaire, rendez-vous sur ce lien. Pour plus de détails sur la manière dont ce nouvel accord affectera ces sociétés, rendez-vous sur ce lien.

Contact :

Carolyn Lim
Marketing et communications
Tél. : +65-6236-8139
Courriel : Carolyn.lim@sgx.com

Benjamin Tan
Marketing et communications
Tél. : +65-6713-7716
Courriel : Benjamin.tan@sgx.com

LA

SOURCE Singapore Exchange



Liens connexes

http://www.sgx.com